Corse Net Infos - Pure player corse

Avant les Journées du Patrimoine : Atelier de l’échange des savoirs et des perspectives d’avenir à Ajaccio


le Jeudi 3 Septembre 2015 à 18:02 | Modifié le Jeudi 3 Septembre 2015 - 18:52


Le « workshop » puisqu’il faut l’appeler ainsi (il s’agit en fait d’un atelier de travail) qui se déroule trois jours durant au Lazaret Ollandini (3 au 5) a pour thème principal « le patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir » va permettre à de jeunes étudiants en architecture de placer la ville au cœur des débats avec toutes les interrogations que cela suscite. L’étude de la nouvelle civilisation urbaine. Voilà de quoi il s’agit. Raison pour laquelle la ville d’Ajaccio et le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement, avec le soutien des Affaires Culturelles, ont organisé ce workshop sur les mutations architecturales, paysagères et urbaines


Avant les Journées du Patrimoine : Atelier de l’échange des savoirs et des perspectives d’avenir à Ajaccio
L’intention est louable, l’organisation ne fut pas une sinécure, mais le workshop qui a débuté hier dans le merveilleux cadre du Lazaret Ollandini semble tenir la route et surtout intéresser tous ces jeunes en devenir comme l’a justement souligné, jeudi, Simone Guerrini, adjointe à la culture et au patrimoine : « C’est simple, lorsque j’ai reçu le thème de ces Journées du Patrimoine 2015, je n’avais pas encore trouvé de solution. Fort heureusement, après réflexion, le thème de l’architecture est venu naturellement. Avec le CAUE, nous avons pensé au patrimoine de demain, avec des étudiants et des professionnels de l’architecture, du patrimoine, de l’urbanisme et du paysage, cela à travers six sites emblématiques de la ville, à savoir la place d’Austerlitz, la Maison des Milelli, le parc Berthault, les Salines, le parvis de la cathédrale et la cour du Palais Fesch. On a coutume de définir le patrimoine comme un ensemble de biens, matériels et immatériels ayant une importance artistique ou historique (ou les deux) certaine. Nous avons donc le devoir de le préserver, le restaurer et le sauvegarder. »
 
Le respect de l’histoire
Face à ce challenge et afin de préserver l’identité, il y a des enjeux, des contraintes, des changements qu’il faut savoir maîtriser pour l’avenir de la cité ?
Face aux enjeux actuels, cette notion ne cesse de s’enrichir et d’évoluer autour des créations les plus récentes ou à venir. Respecter ce patrimoine, ne veut pas dire reproduire à l’identique, c’est à la fois l’intégrer dans un processus de développement urbain, tout en veillant au respect de son histoire, de sa construction, de son passé. Imaginer notre cité dans quelques années c’est aussi donner les moyens aux générations à venir de vivre harmonieusement dans une ville dynamique, qui sait prendre en compte les enjeux d’aujourd’hui. L’espace est devenu une ressource rare, difficilement renouvelable et pour ce faire les politiques de renouvellement urbain doivent sans cesse s’adapter à l’évolution de cet espace ainsi qu’aux nouveaux modes de vie. Dès lors, il nous faut prendre en compte les nouveaux enjeux que sont les contraintes énergétiques, climatiques, les changements démographiques sans oublier les enjeux économiques qui mettent les cités autour du monde en concurrence. Ajaccio n’y échappe pas, bien au contraire, et le workshop que nous organisons ces trois jours permettra de s’interroger sur les rapports entre le patrimoine et la création contemporaine. La venue de ces jeunes architectes nous permettra, qui sait, de proposer un Ajaccio fantasmé 

L’évolution d’une ville et de son patrimoine

Ces journées sont aussi et surtout pour les étudiants et professionnels de l’architecture, de l’urbanisme et des paysages, de partager leurs compétences sur le devenir du territoire ajaccien de manière interdisciplinaire et de développer une pensée critique sur les problématique qu’il soulève. C’est un peu ce que nous a expliqué la directrice du C.A.U.E. 2A, Katia Maïboroda-Cesari, architecte DPLG : « Il s’agit d’une initiative prise par la ville, faisant suite au thème des « Journées du Patrimoine. »  A Ajaccio, il n’y a pas de bâtiments qui correspondent au XXIe siècle mais il existe des architectures privées. Nous avons donc eu l’idée d’organiser ces trois journées pour mieux élaborer la ville de demain, voire comment on pouvait réfléchir à l’évolution du patrimoine architectural de la ville d’Ajaccio et de la Corse en général. Nous avons donc décidé de réunir pour ces trois journées des architectes de l’extérieur venus de différents endroits d’Europe, mais aussi des étudiants de toutes les écoles de France, des plasticiens des urbanistes et autres paysagistes, y compris de Corse. Ce mélange et le travail en atelier vont permettre une confrontation positive qui va créer l’émulation. Ce sont eux qui vont poser des questions sur la ville, sur son devenir : qu’est-ce que le patrimoine aujourd’hui, qu’est-ce qu’une architecture de qualité, comment doit évoluer une ville, autant de notions d’identité et de qualité architecturale ? L’architecture est le reflet de la société et de la culture. Cela signifie en clair que l’architecture est le révélateur de notre manière de vivre ensemble, de nos interactions. Les projets qui sortiront de ce workshop seront présentés au grand public et permettront de porter un regard sur ce qui les entoure, de s’approprier ce patrimoine et de participer à son évolution mais aussi et surtout d’avoir une réflexion sur l’évolution de la ville… »
 J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85437 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346