Corse Net Infos - Pure player corse

Aurélie, Laurent et Eva : Leur tour des îles françaises en marchant débute par la Corse


Rédigé par le Jeudi 23 Avril 2015 à 16:42 | Modifié le Vendredi 24 Avril 2015 - 02:43


Ils ont déjà mis à leur actif un tour de France à pied en suivant les frontières au plus proche. Aujourd'hui avec leur petite fille de 16 mois Aurélie et Laurent, qui avant cela ont bourlingué en Alaska, traversé les Etats-Unis du Mississipi au Pacifique, marché sur la grande route des Incas ou bien encore avoir fait de l'humanitaire au Pérou, ont décidé de faire le tour de toutes les îles française en marchant. Pour Handicap international. Point de départ de ce nouveau périple : la Corse.


Une initiative soutenue par l'office du tourisme de la communauté d'agglomération de Bastia
Une initiative soutenue par l'office du tourisme de la communauté d'agglomération de Bastia
C'est parti pour plusieurs semaines de marche pour Aurélie et Laurent. Avec leur petite Eva, 16 mois sur leur dos, ils ont laissé depuis trois jours Barcaggio, dans le Cap Corse, derrière eux pour mettre le cap sur l'Extrême Sud d'abord puis remonter tout au long de la côte Ouest et rejoindre leur point de départ." Il nous faudra près de deux semaines pour rallier Bonifacio et sans doute trois semaines à un mois pour remonter sur Barcaggio" expliquaient Aurélie et Laurent, jeudi après-midi à l'office du tourisme de Bastia qui, séduit par l'aventure humaine, le défi caritatif et le projet pédagogique du couple, a décidé d'adhérer à l'initiative du couple.

Le but des deux Bretons ?
Il est tout à la fois d'ouvrir et de partager l'aventure le plus possible. Ainsi lors du tour de France ils sont partis sans tente ni sac de couchage. Ils ont dormi chez les gens au gré des rencontres - plus de 600 propositions  d'hébergement reçues -  et ont proposé à qui le voulaient de marcher avec eux.
Aurélie et Laurent qui, au troisième jour de leur périple, avait halte sur les hauteurs de Cagnano, veulent aussi rendre leur défi utile en marchant pour "ceux qui ne peuvent plus le faire" et en vendant, symboliquement, leurs kilomètres à Handicap international. Lors de leur tour de France ils ont ainsi "levé" 12 000€ pour l'association humanitaire.
Leur aventure veut être, aussi, pédagogique avec à son terme la publication de livres, la réalisation de films et vidéos  pour "Connaissances du Monde".

Une aventure perçue de la meilleure des façons par les gens que Aurélie et Laurent rencontrent au gré de leurs pérégrinations. Avec, au plan de la générosité, des retours qu'ils soulignent volontiers. Comme cet exemple des Pompiers de Saint-Malo qui responsables de la sécurité de 50 km de côtes leur ont remis 500€.
"Mais les gens donnent ce qu'ils veulent 2,50€ ou 2 500€, " explique Aurélie.
"Entre Barcaggio et Macinaggio nous nous sommes régalés. Cet itinéraire ne peut que se faire à pied. Là on peut prendre le temps de voir, de regarder, ce qui est de plus en plus rare aujourd'hui."
Mais au-delà du défi physique, l'objectif de Laurent et Aurélie est de mettre en valeur le patrimoine culturel. "L'idée est d'en faire un film et des livres. Nous sommes en contact avec les chanteur de Canta. Nous allons mettre en valeur les produits et toutes les spécificités de votre île."

Et pour ce faire ils vont obtenir l'aide précieuse de Denis Orsini, l'homme du tour de Corse « les pieds dans l'eau », qui de Porto-Vecchio a proposé le meilleur itinéraire au couple de marcheurs.
Un couple qui va essayer de dormir chez l'habitant. "C'est l'idée mais avec la petite on ne sait pas comment cela va se passer" expliquait Aurélie. "Si cela n'est pas possible nous essayerons de passer une soirée avec les gens qui le voudront bien".
Mais au cours des deux mois qu'ils vont consacrer à la Corse, Aurélie et Laurent, avec la petite Eva, n'auront pour objectif principal de dormir tous les soirs chez des gens. "Un diner, un déjeuner, un "pot" improvisé, passer tout simplement une journée avec eux : c'est ce que nous voulons faire. Qu'ils nous montrent comment ils font le fromage, la charcuterie : c'est, cela pour nous, le plus important."


Pas question pour autant de dormir à la belle étoile. Il y aura les hôtels s'il le faut. Et même si cela n'est arrivé qu'une fois au couple de se retrouver sans hébergement durant son tour de France - c'était dans le Jura  où l'auberge à la porte de laquelle le couple frappa ne s'ouvrit pas parce qu'ils n'étaient pas assez nombreux ! - Aurélie et Laurent ont persisté dans cette voie pour finalement trouver plus loin un autre hôtel. Comme clients.

En attendant le premier contact entre le couple de marcheurs et la petite Eva avec la Corse a été très chaleureux.
Demain si sur votre route vous doublez un couple avec un bébé sur le dos : ne vous étonnez pas. Il s'agit de Aurélie, Laurent et Eva. Ils marchent pour Handicap International avant de se muer en ambassadeurs de l'Ile de Beauté. Sur leur site internet. Sur Facebook. Au travers de livres. De films
Saint-Honorat, l'Île aux oiseaux, l'Île de Ré, l'Île aux moines, l'Île de Molène, le Mont Saint-Michel figurent, aussi, à leur calendrier.

Laurent, avec Eva, et Aurélie : ils marchent pour Handicap international
Laurent, avec Eva, et Aurélie : ils marchent pour Handicap international




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85245 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345