Corse Net Infos - Pure player corse

Atterrissage difficile et moteur en feu : Exercice grandeur nature à l'aéroport de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 21 Janvier 2015 à 21:02 | Modifié le Jeudi 22 Janvier 2015 - 02:21


Un ATR72 de la compagnie Air Corsica en provenance de Marseille a connu un atterrissage difficile avec un moteur en feu en début de soirée à l'aéroport de Calvi-Balagne, nécessitant l'intervention d'importants moyens de secours. Selon les premières informations, il y aurait au moins une victime et une vingtaine de blessés. Cet exercice grandeur nature s'est déroulé à l'abri des regards, l'accès de l'aéroport étant interdit à toutes personnes extérieures


Atterrissage difficile et moteur en feu : Exercice grandeur nature à l'aéroport de Calvi

Dans le cadre de la préparation des services de l'État à intervenir en cas d'accident d’avion, la préfecture de la Haute-Corse  a organisé en début de soirée un exercice grandeur nature à l'aéroport  de Calvi-Balagne 
Le thème retenu pour l'exercice était  l'accident d'un appareil civil survenu lors de la phase d'atterrissage, faisant plusieurs victimes. Cet exercice avait  pour but de tester la réactivité, l'efficacité et la coordination dans l'action des différents services appelés à intervenir lors de crash, dans des conditions les plus proches de la réalité.
La nuit venait tout juste de tomber sur Calvi. L'ATR 72 de la Compagnie Air Corsica immatriculé F-GRPX, en provenance de Marseille a atterri normalement à 17h10. Une fois les passagers et équipage débarqués, l'avion était tracté en bout de piste pour la mise en place du scénario catastrophe.
Dans l'exercice, l'appareil avec plusieurs personnes à bord aurait eu des problèmes à l'atterrissage, suivi d'un feu moteur.


Les premiers à intervenir ont été les pompiers de l'aéroport alors que l'alerte était donnée.
Très rapidement un véritable ballet d'ambulances et autres moyens de secours avait lieu, côté de l'ancienne tour de contrôle, au poste d'accès du P.A.R.I.F
Un PC Mobile se mettait également en place. L'aérogare de Calvi - Balagne était lui interdit d'accès au public, pour permettre aux secours d'évoluer en toute sécurité mais aussi pour tenir les curieux à l'écart.
Ambulances de Calvi et des centres alentours, ambulances privées, médecins du Samu, personnel du Centre Hospitalier de Calvi-Balagne, service médical du 2e REP de Calvi avec ambulances et bien d'autres sont intervenus.
La presse était quant à elle tenu à l'écart de tout et aucune information ne filtrait.
Toutefois, selon nos informations, cet accident, selon le scénario imaginé, aurait fait au minimum une au moins une victime et une vingtaine de blessés.


Plusieurs services ont donc été  mobilisés: le service départemental d'incendie et de secours (SDIS), la délégation militaire départementale, le groupement de gendarmerie de la Haute-Corse, la brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA), le SAMU, l’Agence régionale de santé (ARS), la direction générale de l’aviation civile (DGAC), la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), la Police de l’Air et des Frontières (PAF), Air France, Air Corsica, la municipalité de Calvi et la Préfecture de la Haute-Corse, les personnels de la CCI de Haute-Corse et de Casavia....
Au carrefour de l'aéroport de Calvi, sur la RN 197, les gendarmes régulaient le trafic des véhicules de secours.
L'exercice se poursuivait dans la soirée.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40771 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345