Corse Net Infos - Pure player corse

Assemblée de Corse : Spécialiser les fonds européens et cibler les domaines d'intervention


Rédigé par le Jeudi 5 Juin 2014 à 00:52 | Modifié le Jeudi 5 Juin 2014 - 01:28


Emmanuelle de Gentili, présidente de l’Office d’Equipement Hydraulique de Corse et Conseillère Exécutive en charge des affaires européennes, a donné mercredi une conférence de presse à la CTC à la suite de la séance plénière du jour. Les débats d’orientations pour le programme opérationnel FEDER FSE et la stratégie de spécialisation intelligente 2014- 2020, étaient à l’ordre du jour. L’ensemble des élus de l’assemblée de Corse ont été associés à l’élaboration du prochain programme opérationnel qui sera stratégique pour la Corse, puisque l’Europe demande aujourd’hui de spécialiser les fonds et de cibler des domaines d’intervention qui peuvent permettre le décollement de l’économie locale. Le but du travail de l’assemblée était d’avoir des amendements de l’ensemble des groupes politiques pour créer un dispositif plus fin afin qu’il soit en capacité de ne pas mettre la Corse en risque de dégagement d’office dans les premières années de la mise en œuvre.


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
La Commission a imposé à toutes les régions d’Europe le même cadre d’intervention. Après la crise de 2008 les instances européennes se sont interrogées sur la meilleure façon de surmonter les difficultés tout en affrontant les défis du XXIème siècle face aux économies émergentes.
La transformation de l'économie européenne pour faire de l'UE un acteur mondial performant, passe par le renforcement du potentiel de croissance, la diminution des disparités, le soutien aux micro entreprises et aux petites et moyennes entreprises exerçant leur activité surplace, la libération de nouvelles ressources, la sensibilisation à l'environnement et à un mode de vie sain, la qualité de l'éducation, la motivation des jeunes générations, la promotion de l'innovation, l'accroissement de la disposition à participer à des processus, et l'approfondissement de l'identité.
L’Europe a aussi imposé de travailler sur une stratégie de spécialisation intelligente qui propose de faire émerger en Corse, les domaines qui pourront être différents des autres régions et avoir un avantage compétitif. Sa demande est de regarder au plus près des richesses de la Corse, des ressources, des hommes, des territoires, de les mettre en avant et de créer des modèles originaux de développement économique de l’île.

Adaptation à la Corse

La stratégie de spécialisation intelligente va d’un coté développer tout ce qui est ressources naturelles et culturelles puisqu’aujourd’hui, on sait que certaines entreprises arrivent à être sur des marchés de niches et à travailler énormément même à l’export. D’un autre coté toutes les filières de production et gestion  énergétique en milieu insulaire puisqu’il y a possibilité de travailler dans ces domaines, et les travaux de l’Assemblée de Corse montrent qu’avec la création d’une agence dédiée cette politique publique pourra être mise en avant.
L’idée est de passer d’une société axée sur le tertiaire vers une société beaucoup plus productive. La Corse peut-être une des rares régions ou l’on peut découvrir toute une filière de production : charcuterie, eau, bière, cosmétiques…qui représente aujourd’hui une forte capacité d’ouvrir un large spectre de production. La commission demande donc d’accentuer les démarches dans ces domaines pour les valoriser.   
Un autre atout reconnu par l’Europe, les nouvelles technologies qui permettront notamment à des entreprises insulaires de maintenir leur chiffre d’affaire au niveau insulaire et d’augmenter leur chiffre d’affaire à l’exportation.
Il s’agit de passer de la perfusion à la performance, c'est-à-dire de dépasser le stade de l’accompagnement pour être plus performant.

Présentation du PO FEDER FSE

Les deux documents PO FEDER FSE et 3S (Smart Strategy Spécialization) sont interdépendants puisque la Commission propose de subordonner l’intervention des fonds européens sur la période 2014-2020 à l’existence d’une stratégie de recherche et d’innovation pour la spécialisation intelligente, afin d’optimiser l’utilisation des fonds structurels européens (FEDER), d’accroitre les synergies entre les politiques et les investissements publics, et de maximiser l’impact des politiques régionale.
A partir de cette démarche de concertation avec les acteurs et sur la base de cette analyse documentaire fouillée, 6 orientations stratégiques ont été proposées à la validation de l’Assemblée de Corse pour le FEDER et le FSE.
Axe 1 : Recherche et Développement Innovation
Axe 2 : Développement de la Société de l’information et de la Communication
Axe 3 : Compétitivité des entreprises
Axe 4 : La transition vers une société à faible teneur en carbone
Axe 5 : Volet environnemental du programme et concentre l’intervention du FEDER sur deux mesures
Axe 6 : Volet urbain du programme
 

Présentation de la 3S

La stratégie de spécialisation intelligente est un processus de sélection visant à prioriser et à concentrer les ressources d’une région sur un nombre limité de domaines d’activités où elle dispose d’un avantage comparatif, afin d’atteindre une masse critique susceptible de générer de nouvelles activités innovantes et d’être en mesure de proposer un positionnement différencié sur le marché européen.
Ce processus itératif doit être mené en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème insulaire, dans la construction d’une vision commune du territoire qui correspondent aux besoins et aux capacités de la région, permettant à la stratégie d’évoluer et de s’adapter au fil du temps.
Pour ce faire, il s’agit de mettre en œuvre une gouvernance participative pérenne, en mesure d’identifier les évolutions du territoire par la concertation des acteurs de l’innovation, et capable d’assurer en temps réel le pilotage du plan d’actions, des projets et des indicateurs de suivi de la stratégie de spécialisation intelligente.
La présente stratégie d’innovation donne ainsi lieu à l’identification de trois domaines de spécialisation thématique :
 
- Valorisation des ressources naturelles et culturelles,
- Production, distribution et gestion énergétique en milieu insulaire,
- NTIC
 

Bien cibler les domaines d’excellence en Corse

Une inquiétude cependant pour Emmanuelle de Gentili, malgré une enveloppe qui s’est maintenue de manière globale, il sera impératif de bien cibler les domaines dans lesquels la Corse peut exceller et ceux qui devront continuer à être soutenus. Mais est-ce que ça sera suffisant  pour franchir un nouveau palier ? Si on se trompe sur 10 ou 20 millions d’euros ils peuvent nous manquer pour franchir ce pas. Il faudra donc vraiment se concentrer sur les projets où on est pratiquement sûrs que nous allons avoir des résultats positifs. Il faudra donc être dans le détail et la finesse d’analyse et d’appréciation.
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348