Corse Net Infos - Pure player corse

Assassinat de Dimitri Bourgeaud : un nouvel homme mis en examen et écroué


le Vendredi 7 Juin 2013 à 20:10 | Modifié le Dimanche 9 Juin 2013 - 09:32


Rebondissement dans l’affaire de l’homicide sur Dimitri Bourgeaud, un jeune portier de boite de nuit qui avait été tué par balles sur le parking d’une boîte de nuit en 2011 à Porticcio (Corse-du-Sud). Piégé par son ADN relevé à l’époque sur le lieu du crime, un homme âgé d’une quarantaine d’années a été mis en examen et écroué jeudi à la maison d’arrêt du Pontet, dans le Vaucluse.


Dimitri Bourgeaud, 19 ans, avait perdu la vie à Porticcio le 25 septembre 2011, mortellement blessé par plusieurs balles sur le parking d'une boite de nuit où il avait terminé son service de portier. (Photo : DR)
Dimitri Bourgeaud, 19 ans, avait perdu la vie à Porticcio le 25 septembre 2011, mortellement blessé par plusieurs balles sur le parking d'une boite de nuit où il avait terminé son service de portier. (Photo : DR)
Un peu plus d’un an et demi après le tragique assassinat de Dimitri Bourgeaud, l’enquête vient subitement de rebondir. Ce jeune portier de boîte de nuit de 19 ans avait perdu la vie, mortellement blessé par balles, à la suite d’un guet-apens le 25 septembre 2011 sur le parking de l’établissement situé à Porticcio (Corse-du-Sud), où il se trouvait après la fermeture. Rémi Mattei, un homme âgé d’une quarantaine d’années, a été trahi par son ADN qui avait été retrouvé au moment des faits sur la scène de crime par les enquêteurs, qui ont ainsi pu remonter jusqu’à lui.

Quatre hommes avaient déjà été mis en examen dans cette affaire en 2012
Rémi Mattei a été mis en examen et écroué jeudi 6 juin à la maison d’arrêt du Pontet (Vaucluse) pour « complicité par aide ou assistance » dans l’homicide de Dimitri Bourgeaud. Dans ce dossier, quatre individus avaient par ailleurs déjà été mis en examen et écroués en mars 2012, dans le cadre de l’instruction menée par le juge Hélène Gerhards. Dumè Canale, âgé de 40 ans avait été mis en examen pour « complicité de meurtre en bande organisée » et Romain Salvini, âgé de 22 ans, pour « meurtre en bande organisée ». Ils avaient également été mis en examen pour le chef de « détention d’armes de 3è et 4è catégorie ».
Deux autres hommes avaient par ailleurs été mis en examen : Hamza Ouerghi, 20 ans, pour « subornation de témoin » et Pascal Dionisi, 43 ans, pour « complicité de meurtre en bande organisée ».
Yannis-Christophe GARCIA




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41467 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37