Corse Net Infos - Pure player corse

Arte Mare 2017, c’est parti pour une semaine de culture méditerranéenne !


Rédigé par Laurent Hérin le Vendredi 6 Octobre 2017 à 23:32 | Modifié le Samedi 7 Octobre 2017 - 00:03


Du 7 au 14 octobre, se déroule le plus ancien Festival de cinéma en Corse, Arte Mare. Centré autour de la culture méditerranéenne, il propose des films mais pas que. Petit tour d’horizon d’une riche programmation.


De la gastronomie
Du lundi au vendredi, les plus grands chefs de corses viennent vous proposer un repas gastronomique autour des produits de leur région. Lundi le Cap Corse avec Jerry Monmessin du Pirate, mardi direction le Nebbiu avec Yann Le Scaravec de La Roya, mercredi détour par la Balagne avec Loris Cornacchia de Chez Charles, jeudi Benjamin Cesari du restaurant Le Damier à Ajaccio vous fait voyager dans le sud et vendredi, retour vers le nord avec une halte en plaine orientale représentée par le duo David Moutet et Cédric Dominici. Un bien beau voyage gastronomique à 19h ou 21h30 dans la salle des Congrès du Théâtre. Réservation fortement conseillée !
 
De la littérature
Le Festival met aussi les livres à l’honneur avec le Prix Ulysse. Cette année il se dédouble. Jean Echenoz et Enrique Vila-Matas se verront remettre le Prix Ulysse pour l’ensemble de leur œuvre et Laetitia Colombani celui du premier roman pour La Tresse parut chez Grasset.
 
Des expositions et débats
Le Festival est aussi l’occasion d’une très belle exposition consacrée à Michel Itturia, dessinateur de bande-dessinées et d’actualité. Mais aussi de conférences dont celle de Frédérique Balbinot sur Le Journalisme dans le cinéma américain à 18 heures lundi 9 au Théâtre.
Ou encore le grand débat animé par Christophe Bourseiller, samedi 7 à 16 heures avec des invités de marque comme Audrey Pulvar, Sébastien Tieri, Pierre Haski et Arnaud Viviant.
 
Et enfin, place au cinéma !
Avec un planning aussi chargé, difficile de faire ici la liste de tous les films à voir cette semaine. CNI vous propose ses coups de cœur pour chaque jour du Festival.


Samedi 7 : Pour ceux qui ont déjà vu (et vous êtes nombreux) le chef d’œuvre d’Orson Welles Citizen Kane (à 10h au cinéma Le Régent), courrez plutôt découvrir les premiers films de la compétition corse avec Subluna étonnant court-métrage d’Emmeline Cambrils et Dominique Birraldacci à la limite de l’expérimental, suivi du documentaire Güres, la Lutte d’Edoardo Malvenuti (à 10h au Théâtre). Venez enfin profiter à 21h, en avant-première, du deuxième film de Rachid Hami, La Mélodie avec Kad Merad en professeur de violon rigide et désabusé.


Dimanche 8 : la compétition des films corses continue avec, entre autre, le dernier court métrage de Caroline Poggi, présenté à Cannes en séance spéciale, After School Knife Fight (10h au Théâtre). Lumineux. A 16h, venez découvrir un court métrage d’animation – Beyond The Books de Jérôme Battistelli – et le tumultueux et dynamique premier film d’Ange Basterga, le bien nommé Caïd.


Lundi 9 : A 21h, projection en avant-première mondiale de Maryline, le nouveau film de Guillaume Gallienne, tout juste sorti de la salle de montage. Un événement.


Mardi 10 : dans le cadre de la thématique, l’occasion de voir ou revoir Les Grandes Ondes à l’Ouest, présenté par Laurent Delmas, à 14h au Théâtre. Le soir, profitez de la projection du succulent Brooklyn Yiddish (primé à Deauville) pour découvrir le Jury de cette année.


Mercredi 11 : parce qu’on aime les animaux et particulièrement les chats, il faut aller voir Kedi, des Chats et des Hommes, un magnifique plongée féline dans Istanbul ; film panorama hors-compétition, à 14h au Théâtre. Et le soir, à 19h, laissez vous guider par trois destins croisés dans l’Algérie d’aujourd’hui avec le très beau En Attendant les Hirondelles de l’algérien Karim Moussaoui.


Jeudi 12 : vous n’avez pas le choix ! LE film à ne surtout pas manquer, Au revoir là-haut d’Albert Dupontel. Chef d’œuvre. Simplement.


Vendredi 13 : L’Homme de la Rue à 14h au Théâtre, parce que Franck Capra et parce que M. Jean-François Khan à la présentation. Tout de même ! Et à 19h, en compétition, La Belle et la Meute qui scrute la société tunisienne à travers un fait divers sordide. A noter la présence Mariam Al Ferjani, actrice principale qui porte littéralement le film sur ses épaules.


Samedi 14, jour de clôture avec la projection d’un polar nerveux entièrement tourné en Corse, Laissez Bronzer les Cadavres (19h au Théâtre) et de La Villa, le nouveau film de Robert Guediguian, diffusé en avant-première, après la célèbre remise des prix, vers 22h.
 
Et pour ceux et celles qui auraient loupé l’essentiel, projection dimanche au cinéma Le Régent des grands prix, celui du Public et celui du Jury. Horaires à confirmer.

Une belle semaine de Festival en perspective !





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 19:23 Bastia : La CGT mobilise tous azimuts !

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : Plaine orientale : Le site naturel de Terrenzana, joyau méconnu, aménagé et ouvert au public https://t.co/pAjEyTb4zI https://t.co/BTuViUYRzU
Vendredi 20 Octobre - 00:40
Corse Net Infos : Pierre Poggioli dédicace à Paris https://t.co/H1k1H77wA1
Jeudi 19 Octobre - 23:10
Corse Net Infos : Corse : 17 % des inscrits n’on pas voté au printemps 2017 https://t.co/ZWo1C76Z2N
Jeudi 19 Octobre - 23:05
Corse Net Infos : Ajaccio : Vincent de Bernardi signeson recueil de chroniques, "De la France en général et de la Corse en...… https://t.co/hGuveTdbYn
Jeudi 19 Octobre - 23:00


Newsletter






Galerie
Terrenzana- point de vue cabane
Terrenzana point de vue
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare