Corse Net Infos - Pure player corse

Arrêtés Miot : Une grande manifestation qui se veut exemplaire


le Mercredi 6 Février 2013 à 16:17 | Modifié le Jeudi 7 Février 2013 - 01:22


Il y aura vraisemblablement foule samedi à Bastia, à l'occasion de la manifestation de la Place d'Armes pour protester contre la suppression des arrêtés Miot. 47 institutions, organisations professionnelles et associations ont rejoint le Collectif de la Société Civile.


Arrêtés Miot : Une grande manifestation qui se veut exemplaire
Le Collectif a fait boule de neige. Au fil des jours et des semaines, ce sont des centaines de nouvelles adhésions qui se sont ajoutées à la déjà longue liste des manifestants hostiles à la suppression des Arrêtés. Mercredi matin, le Collectif a donné une conférence de presse pour faire le point avant le grand rassemblement de cette fin de semaine à Bastia.
Me Alain Spadoni, qui avait à ses côtés MMmes Fazi, Carlotti et MM. Simeoni, Paccou, et Giuseppi, a rappelé que les personnes qualifiées en matière de transmission du Patrimoine par décès, invitées par le ministre du Budget, ont participé à la première séance, cela dans la perspective d'une recherche de solution à la suite de la décision du Conseil Constitutionnel: "Le ministre du Budget a décidé de porter de 6 à 24 mois, le délai pour déposer les déclarations de succession pour les décès postérieurs au 1er janvier 2013. Cette décision a pour objectif de permettre l'émergence d'une solution pérenne, devant accompagner le travail de remise en ordre juridique du patrimoine immobiler en Corse" a précisé Me Spadoni.
Etant entendu que cette décision devra être arrêtée d'un commun accord entre l'Etat et la Collectivité Territoriale de Corse.  

Mobilisation de tous les Corses

Le Collectif a fait le choix de mobiliser les Corses de l'île et ceux de la diaspora pour cette manifestation qui n'est, ni celle de la droite, ni celle de la gauche, ni celle des nationaliste, mais bien celle de tous les Corses. 
Il va sans dire que de nombreux élus seront présent à la grande manifestation. Bon nombre d'entre eux ont d'ores et déjà répondu à l'appel, parmi lesquels le président du conseil général de la Corse-du-Sud, les deux associations des maires de l'île etc. Les chambres de commerce des deux départements et la Chambre régionale ont fait également appel aux commerçants afin que leurs rideaux soient fermés ce samedi de 14 h 30 à 15 h 30, au moment même où la manifestation aura lieu Place d'Armes à Bastia.
A ce propos, Alain Spadoni et les membres du Collectifs ont été on ne peut plus clair: "C'est la concrétisation de la volonté populaire réunie sous une seule bannière, celle de la Corse: POUR UN STATUT FISCAL DEROGATOIRE".

"Défendre ce que nous ont légué nos parents"

"La manifestation devra être exemplaire dans sa tenue, ni slogans d'hostilité et encore moins d'exactions de quelque nature que ce soit."
Le Collectif précise en outre: "Les Corses ne veulent pas échapper à l'impôt qui demeure un acte citoyen, mais ils veulent la fin du désordre juridique et l'établissement  d'une contribution juste et pérenne, pour utiliser ce produit à des fins sociales (logements), l'aide à notre jeunesse, notamment en ce qui concerne l'installation des jeunes agriculteurs et à lutter contre le délabrement du patrimoine. Cela, en conformité des délibérations votées à l'unanimité par l'Assemblée de Corse. Nous avons le devoir sacré de défendre ce que nous ont légué nos  parents et le transmettre à nos enfants."

                                                          

Les institutions qui ont rejoint le Collectif

CCI de Corse-du-Sud et Haute-Corse, Chambre Régionale de Commerce et Industrie, Chambres Régionales et Départementales de Métiers, de l'Agriculture, Union régionale des Métiers de l'Hôtellerie, Associations des maires des deux départements, Conseil Régional des Notaires, Corsica Libera,Conseil SUpérieur d'Orientation du GIRTEC, Fondation Umani, FNAIM, Ordre des Experts Comptables, Chambre des Géomètres Experts, Elus de Montagne, Centre Régionale de la Propriété Forestières, Jeunes Agriculteurs de Corse duc Sud, Via Campagnola, les mairies de Sartene, Riventosa, Osani, le CGPME, Strada Corsa, le Cercle des Grandes Maisons Corses, MEDEF Régional des Notaires de Corse, Corsica Libera, le Conseil Supérieur d'Orientation du GIRTEC, la Fondation Umani, La FNAIM, la LDH, l'Ordre des Experts Compatables, la Chambre des Géomètres Experts, l'Association Corse des Elus de Montagne, le Centre Régional de la Propriété Forestière, les Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud, Via Campagnola, les mairies de Sartene, Riventosa, Osani, la CGPME, Strada Corse, A Casa di u Populu Corsu, Femu a Corsuca, la Fédération des Groupements Corses de Marseille, l'Amicale des Corse d'Aix en Provence, la STC, l'Union Départementale CFE-CGC 2A, Fédération de l'Hôtellerie de plein air, CAP Nostrum, la compagnie des Experts Judiciaires, UPA Haute-Corse, propriétaires fonciers de Bonifacio, Collectif Ghjuventu Corse Università.
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85497 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40930 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348