Corse Net Infos - Pure player corse

Arrêtés Miot : Les appels à la manifestation de Bastia


Rédigé par le Vendredi 8 Février 2013 à 00:49 | Modifié le Vendredi 8 Février 2013 - 01:31


A l'approche du 9 Février et du rendez-vous fixé à 14h30 Place d'Armes à Bastia, les appels à la manifestation pour protester contre la suppression des arrêtés Miot prononcée le 29 décembre 2012 par le Conseil constitutionnel, mettant fin à l'exonération sur la transmission des biens immobiliers dans l'île, se multiplient.


Arrêtés Miot : Les appels à la manifestation de Bastia
Joseph Castelli, président du conseil général de la Haute-Corse, tient à exprimer avec force son soutien absolu à la manifestation organisée par le collectif « arrêté Miot » samedi 9 février à Bastia.
En conséquence, il appelle la population à se rendre au rassemblement place d’Armes pour démontrer, par le nombre et la dignité des participants, l’exemplarité de la protestation et l’intensité de l’espoir placé en l’écoute du gouvernement.
Femuci sente !  

Corsica Libera
Dans le contexte actuel, la décision du Conseil Constitutionnel, susceptible de toucher l’immense majorité des familles corses, ne peut conduire qu’à la vente de notre patrimoine ancestral, élément fondamental de notre identité, et par conséquent à l’accélération du processus actuel de dépossession et de minorisation du peuple corse sur sa propre terre. Corsica Libera ne saurait accepter ce funeste projet.
Face à ce péril sans précédent, nous avons demandé, dès l’annonce de la décision, la réactivation de la coordination pour un statut fiscal corse afin de réunir sous une même bannière l’ensemble des forces de la Nation. A cet effet nous proposions également l’organisation d’une grande manifestation populaire.
C’est donc sans réserve que nous appelons l’ensemble de nos militants et sympathisants à participer massivement à la manifestation organisée ce samedi 9 février à Bastia (14h30, Piazza d’Arme).
S’il est nécessaire de neutraliser cette décision par un mesure technique temporaire, Corsica Libera réaffirme que la solution à apporter est de nature politique. Nous réitérons notre revendication de fiscalité corse à travers un transfert de l’ensemble de la compétence fiscale à l’Assemblée de Corse. Il reviendra ensuite à la CTC de rétablir une exonération totale des droits de successions pour les petits et moyens patrimoines.
Enfin, pour Corsica Libera, cette manifestation autour du statut fiscal constitue le premier acte d’une mobilisation plus large en faveur d’un début de règlement politique de la question corse. Celle-ci devra rapidement déboucher sur une révision de la Constitution française, seul moyen de garantir au peuple corse la maîtrise de son destin notamment en matière foncière, linguistique, fiscale et économique.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85472 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40913 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347