Corse Net Infos - Pure player corse

Aregno : La machine à traire d'un berger brûlée. La chambre régionale d'agriculture grogne…


Rédigé par le Mardi 15 Avril 2014 à 18:31 | Modifié le Mardi 15 Avril 2014 - 18:46


Joeph Colombani, président de la chambre régionale d'agriculture, dénonce dans un communiqué le sort fait à un éleveur de Balagne dont la machine à traire a été, volontairement détruite par le feu. Mais d'une façon plus générale, au-delà des "agressions répétées sur le monde paysan", c'est la pression spéculative que montre du doigt le président de la chambre d'agriculture.


Aregno : La machine à traire d'un berger brûlée. La chambre régionale d'agriculture grogne…

La Chambre Régionale d'Agriculture de la Corse tient à dénoncer la nouvelle tentative de déstabilisation de l'économie pastorale de Balagne.

Cette fois c'est le feu qui a été choisi par les spéculateurs qui sévissent dans cette région. C'est en brûlant la machine à traire de Paul Rossi à Aregno que les spéculateurs cherchent à récupérer une soixantaine d'hectares de prairies et de parcours pastoraux, que Paul Rossi déclare sur la commune. La fois dernière, c'est le tracteur de Paul Rossi qui était visé.

Un peu plus haut sur la commune limitrophe, un berger est délogé pour construire un parking.

Quelques semaines auparavant, toujours sur la commune d'Aregno c'est encore un berger qui a vu son stock de foin partir en fumée.

Face à ces agressions répétées sur le monde paysan et notamment sur le secteur de la Balagne, qui subit la plus forte pression spéculative qui existe en Corse, la Chambre Régionale d'Agriculture de Corse, l'ensemble des agriculteurs de Corse et les Corses qui refusent l'économie de la rente, sauront se mobiliser.

Nous apportons notre soutien sincère et déterminé à Paul Rossi.

Cette violence qui s'applique sur les symboles d'une identité, d'une culture et d'une économie qui ne veut pas mourir, est absolument intolérable. Elle ne trouve pourtant pas l'écho et la réaction qu'on pourrait attendre chez les bienpensants.

La Chambre Régionale d'Agriculture de Corse dans une lutte quotidienne à travers des actions de développement cherche à démontrer qu'il existe une alternative économique au tout tourisme et à l'immobilier.

Ainsi nous appelons l'ensemble des bergers et ainsi que tous les agriculteurs à une forte mobilisation, dont la date sera communiquée très prochainement, pour démontrer que la Corse rurale, agricole, qui travaille, vit et vivra longtemps debout sur sa terre.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85306 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40798 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345