Corse Net Infos - Pure player corse

Après Lumio c'est Calenzana qui fait de la résistance et s'oppose à la fermeture d'une classe


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 1 Avril 2015 à 11:22 | Modifié le Mercredi 1 Avril 2015 - 23:21


Regroupés derrière une banderole où l'on pouvait lire: "Non à la fermeture d'une classe de la maternelle", les parents d'élèves et élus se mobilisent pour s'opposer à une décision de l'académie de supprimer une classe à la rentrée prochaine alors que les effectifs annoncés sont à la hausse, passant de 88 à 92 et qu'à ce jour rien ne justifie cette décision. En signe de protestation et par solidarité avec les parents, Pierre Guidoni, Maire de Calenzana et son conseil municipal ont décidé de fermer la Mairie au public. Les parents d'élèves n'entendaient pas en rester là : dès ce jeudi matin ils voulaient bloquer la RN 197 au rond-point de Calenzana. Mais ils ont finalement renoncé.


Après Lumio c'est Calenzana qui fait de la résistance et s'oppose à la fermeture d'une classe

Tout juste 24 heures après Lumio, ce sont les parents d'élèves de Calenzana qui se sont mobilisés mercredi matin pour s'opposer au projet de fermeture d'une classe de l'école maternelle par l'Académie.
Les parents d'élèves qui s'étaient rassemblés au Groupe scolaire ont reçu le soutien du maire de Calenzana Pierre Guidoni entouré des adjoints François Marchetti et Etienne Orsini  et de la déléguée aux affaires scolaires Laetitia Pinelli ainsi que du binôme du canton de Calvi au conseil départemental composé de Jean-Toussaint Guglielmacci et Elisabeth Santelli.
Rappelons que parallèlement à ce projet de fermeture de classe, dans un communiqué faisant suite à un article paru sur CNI, les parents d'élèves du bilingue avaient entamé une procédure de désengagement de leurs enfants dans cette filière
Ce communiqué était le suivant:
«  Suite à l’ année chaotique 2013-1014 en filière normale (7 remplaçants) au moment de la présentation de la création de la filière bilingue pour l’année 2014-2015 moyenne et grande section, l’académie s’est engagée à assurer cet enseignement dans de bonnes conditions.
Devant la situation d’un 5 eme remplaçant, dont aucun n’ était enseignant bilingue et suite à l’annonce de l’ académie de ne plus proposer de remplaçant  après le départ de ce dernier,  la totalité des parents d’élèves présents à la réunion du mercredi 18 mars ont engagé une procédure de désengagement de leurs enfants de la filière bilingue. En espérant une réaction positive de l'académie… ».



Très remonté, Pierre Guidoni,  Maire de Calenzana ne peut se résoudre à l'idée de fermeture d'une classe:
" Nous avons été informés par l'académie d'une fermeture de classe à la rentrée prochaine. Cette décision arbitraire a été prise sans tenir compte de l'expression démographique de notre commune. Nous avons fait savoir à l'autorité de tutelle que cette décision n'était pas justifiée puisque la prévision des effectifs prévoit une hausse, passant pour la maternelle de 88 à 92. Bien évidemment ce chiffres que nous avançons ne sont pas fantaisistes et nous pouvons en apporter la preuve. En signe de solidarité et pour manifester notre mécontentement, nous avons décidé aujourd'hui de fermer la Mairie au public".


Même son de cloche du côté de François Marchetti.
" Cette décision est incompréhensible. Comme chacun le sait, au sein de la municipalité nous nous attachons à faire les efforts nécessaires pour le bien être de tous et plus particulièrement de nos enfants. La maternelle est pour nous prioritaire. C'est le premier contact qu'un enfant a avec l'école"
Jean Guglielmacci, conseiller départemental devait dire au nom de son binôme:
"Nous avons tenu avec Elisabeth Santelli a être présents ce matin aux côtés des parents d'élèves et de la municipalité de Calenzana. 
Qu'ils sachent qu'ils ont notre soutien et que si besoin nous ferons entendre notre voix l à l'assemblée départementale.
Rien aujourd'hui ne justifie cette décision de l'académie".

En fin de matinée, les parents d'élèves et les élus annonçaient qu'ils ne comptaient pas en rester là et que dès jeudi matin ils bloqueraient la RN 197 à hauteur du carrefour de Calenzana.

La route ne sera pas bloquée

En fin d’après-midi, on apprenait que suite à une conversation téléphonique avec Mme Catherine Mercier-Benamou, inspectrice d’Académie, les parents d’élèves ont pris de façon collégiale la décision de suspendre le blocage de la RN 197 de ce jeudi matin au rond-point de Calenzana.
«  L’inspectrice d’académie nous a demandé de renoncer à cette action et d’attendre le résultat de la réunion de la commission qui établit la carte scolaire  et qui doit se tenir demain à Bastia. Elle nous a affirmé que compte tenu des nouveaux éléments en sa possession cette classe menacée devrait être maintenue. Nous faisons donc un geste d'apaisement mais nous ne sommes pour autant nous ne sommes pas démobilisés"




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348