Corse Net Infos - Pure player corse

Appel aux anciens combattants : Patricia Mariani à la rencontre des anciens combattants de la guerre d’Algérie


Rédigé par François Daumont le Jeudi 10 Août 2017 à 19:39 | Modifié le Vendredi 11 Août 2017 - 00:07


Nous avions eu le plaisir de présenter son livre "Un gone dans le djebel", biographie de son père appelé durant la guerre d’Algérie et qui continue d’emporter un franc succès auprès de ceux qui ont vécu de près ou de loin cette période meurtrière.


Appel aux anciens combattants : Patricia Mariani à la rencontre des anciens combattants de la guerre d’Algérie
Au cours des recherches effectuées durant l’écriture de celui-ci, Patricia Mariani rencontra de nombreuses personnes, anciens appelés, militaires, Harkis, Français d’Algérie, tous chargés de leur histoire qui fait partie de la nôtre durant cette période, celle de l’Histoire de France. Et comme pour les précédentes guerres, notre région ne fut pas épargnée, loin s’en faut.  

« J’ai entendu beaucoup de témoignages très prenants durant mes recherches. Ces personnes gardent au plus profond de leur mémoire ce sujet qui nous concerne tous. Certains se taisent ne voulant pas raviver les souffrances vécues et nous devons respecter leur choix. D’autres parlent comme pour se délivrer d’un poids qu’ils portent depuis tant d’années.
Un pan de vie de ces anciens combattants que sont nos pères ou grands-pères et que nous ne devons pas oublier pour mieux les comprendre, mieux les connaitre. Des mémoires à nous transmettre qui ont une grande importance. D’autant plus dans notre région, où le comportement du gouvernement de l’époque contribua grandement à exacerber les relations entre les insulaires et les nouveaux arrivants dès 1962. Des mémoires à écouter pour tourner une page et faire acte de résilience. Mais pour tourner une page, encore faut-il la connaitre. Encore faut-il l’avoir lue. Et surtout le faire sans jugement car nos 20 ans n’ont pas ressemblé aux leurs.

 

Ici, dans les villages comme partout ailleurs, continue-t-elle, nous constatons que les anciens combattants ne sont pas honorés comme ils devraient l’être. Nous leur manquons de reconnaissance. Ils ont souffert dans leur chair et dans leur cœur. Nous, leurs enfants et petits-enfants comme les enseignants et écoliers, comme les conseillers municipaux et parfois même les maires, ne sommes plus présents aux commémorations et c’est dommage. La région a payé son tribut et c’est en leur honneur que nous devrions être présents aux différentes cérémonies.

C’est un sujet qui fait aujourd’hui place dans les programmes scolaires. Trop rapidement étudié en rapport aux lourdes conséquences de plus en plus d’actualité d’ailleurs.

C’est pour cela que je souhaite réunir en un recueil les témoignages de ceux qui voudront bien y participer.

Pour que l’on n’oublie pas ce qu’ils ont vécu. Je souhaite ainsi honorer le courage de ces jeunes qui pour beaucoup n’avaient même pas 20 ans. Je souhaite juste que les nouvelles générations sachent ce qu’ont vécu leurs grands-parents.

J’ai commencé à recueillir des témoignages et je partage avec eux un moment exceptionnel. Dans ces moments-là, je ne me trouve plus face à un homme de 75 ou 80 ans mais devant un gamin de 20 ans. Je vois cette flamme de jeunesse qui les anime à nouveau. J’y vois la souffrance mais aussi l’esprit de camaraderie, la solidarité et parfois l’insouciance de cette jeunesse qui les aida à survivre parfois l’inhumain.

Nous passons d’excellents moments ensemble, des moments intergénérationnels qui leur font du bien… qui me font du bien aussi car à travers leurs mots, c’est aussi l’histoire de mon père que je retrouve. Mon père avec qui je n’ai jamais parlé de tout cela, comme beaucoup de personnes de ma génération."

 

Par l’intermédiaire de Claude Pianne, son Vice-Président, la FNACA de Haute-Corse conduite par son président Jean Raffi, a offert son livre, aux lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation, du Concours des Petits Artistes de la Mémoire, et du Concours Bulles de Mémoire, remis le 27 juin dernier à la Préfecture de Haute-Corse.

 

Son objectif aujourd’hui ? Que ce soit de manière nominative ou anonyme, Patricia écoute les souvenirs de ceux qui ont vécu des temps forts de cette période. Elle souhaite que ce recueil réunisse des témoignages écrits en français et en corse afin qu’il puisse servir de support pédagogique historique et linguistique aux enseignants.

Si vous avez vécu cette période franco-algérienne et souhaitez la contacter :

Patricia Mariani 06 13 41 18 18

patmariani@sfr.fr





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 16:11 Le stade de Lumiu inauguré : "Tamanta strada !"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Les auteurs des tags sur le radar de Calvi interpellés https://t.co/dhGYyDgdci https://t.co/v4FxzrX89J
Samedi 21 Octobre - 18:40
Corse Net Infos : Lancement de l'opération Habitat " Campà in Lumiu" https://t.co/dpSUbHucH6 https://t.co/3gYPLV247s
Samedi 21 Octobre - 18:30
Corse Net Infos : #Territoriales :Aux côtés deJean Martin Mondoloni, Chantal Pedinielli (2e), Xavier Lacombe (3e), Marie Thérèse Mariotti (4e), C. Rocca Serra
Samedi 21 Octobre - 11:21
Corse Net Infos : #Territoriales : Jean Martin Mondoloni présente son projet entouré des premiers de sa liste https://t.co/XWUlY5BZuV
Samedi 21 Octobre - 11:16


Newsletter






Galerie
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio
Festival Sotta
Festival Talla
Salon du chocolat
Salon du chocolat
Vue sur l'étang de Diana
Terrenzana- point de vue cabane
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban