Corse Net Infos - Pure player corse

Animaux divagants : Battue administrative entre Corte et Aleria


Rédigé par le Vendredi 12 Août 2016 à 15:19 | Modifié le Vendredi 12 Août 2016 - 15:33


A la suite de signalements très importants d'animaux divagants sur l'axe de la RT 50 entre Corte et Aleria, une battue administrative a dû être réalisée ce jeudi 11 au soir compte tenu de l'urgence immédiate en termes de sécurité routière. Quatre bovins ont été abattus entre Altiani et Piedicorti


Animaux divagants : Battue administrative entre Corte et Aleria
Dans un communiqué la préfecture de Haute-Corse souligne que "conformément aux engagements du Préfet de Haute-Corse au titre de la lutte contre la divagation bovine, et à la mission départementale qu'il a confiée à ce titre au sous-préfet de Corte, un dispositif particulier a été mis en place, en soutien à l’action
des maires."
"S'inscrivant dans le cadre législatif et réglementaire en vigueur, cette battue fait partie des trois types d'actions validées par l'ensemble des partenaires qui contribuent au traitement de ce dossier ancien (Etat, CTC, Chambre d'agriculture, Association des maires…) et qui ont montré tous une mobilisation chacun dans son domaine de compétence respectif.


Quatre bovins abattus entre Altiani et Piedicorti
Cette solution ponctuelle reste associée aux autres actions de moyen/long terme que constituent les aménagements le long des axes routiers “à risque” ou encore le travail de fond mené avec les différentes filières d'élevage.
Visant prioritairement à la capture de bovins divagants, des éléments du groupe de défense sanitaire (GDS, parc de contention, bétaillère) ont été requis. Associés à d'autres personnels des services de l'Etat et renforcés par un dispositif mobile de gendarmerie en vue de sécuriser l'axe routier, ce sont près d'une quinzaine de personnes qui ont été mobilisées. Face à des animaux particulièrement ensauvagés,
dangereux et courant le long de l'axe de la RT 50, il a été impossible de procéder àleur capture dans des conditions de sécurité optimale pour les personnes.
Au total, ce sont 4 bovins qui ont du être abattus entre Altiani et Piedicorti di Gaggio.


Les premières constatations réalisées sur place ont mis en évidence qu'il s'agissait d'animaux qui n'avaient jamais été identifiés par une boucle, concrétisant le caractère  sauvage de ces bêtes d'une dizaine d'années en moyenne.
Des actions de ce type continueront à être menées avec discernement chaque fois que nécessaire. La sécurité des axes routiers et des conducteurs qui reste l’objectif premier auquel s’attachent tous les pouvoirs publics mobilisés, devrait en être améliorée."




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85474 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40913 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347