Corse Net Infos - Pure player corse

Amélioration de l'Habitat : " Bonifacio à vivre"


Rédigé par le Samedi 22 Décembre 2012 à 00:41 | Modifié le Dimanche 23 Décembre 2012 - 01:41


La préfecture, la commune de Bonifacio, l’Etat, l’agence nationale de l’habitat (ANH), la Collectivité territoriale de Corse, et le conseil général de la Corse-du-Sud, ont officialisé le lancement d’une opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH), matérialisée par la signature d’une convention cadre intitulée « Bonifaccio à vivre » et programmée sur cinq ans (2012/2017). Elle fait suite à une opération pré-opérationnelle menée sur deux ans, par le PACT-ARIM Corse-du-Sud, et répond à l’attente de la part de la ville de Bonifacio, d’une politique au bénéfice de l’habitat, répondant à un besoin émergeant de logements sociaux et de réhabilitation du patrimoine urbain bâti dégradé, que les propriétaires ne pouvaient soutenir financièrement.


Etat des Lieux et Nouvelle Jeunesse pour la Ville Haute et la Marine

Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Toutes ces attentes se conjugueront dans une politique plus globale de sauvegarde et de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine, pour inscrire une politique sociale dans un cadre de vie agréable. L’objectif est d’encourager les propriétaires à faire des travaux conformes aux mises aux normes réglementaires en matière de lutte contre la précarité, d’économie d’énergie, d’accessibilité, de sauvegarde du patrimoine se substituant désormais à la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager.
Sur les 2 831 habitants recensés en 2006, sur la ville de Bonifaccio, 37% ont moins de 30 ans, 85% des locataires sur le parc privé disposent de ressources inférieures au plafond HLM, et 20% des ménages ont des revenus inférieurs à 30% du plafond HLM.
Sur 614 logements, relevant du programme, 48% sont habités par des propriétaires occupants, 44% par du locatif privé, 34%  par des travailleurs saisonniers et une dizaine d’immeubles sont en ruine.
Durant la période de l’OPAH, 48 logements de propriétaires seront réhabilités, 45 logements locatifs seront créés ou réhabilités, 21 façades seront ravalées et 24 immeubles rénovés.
La demande de cette action venait de la population, mais répondait aussi à un projet global de mise en valeur urbaine dans lequel la sauvegarde du patrimoine, l’aménagement urbain, le soutien des activités commerciales et la mise en valeur paysagère du site sont étroitement liés.
Les enjeux sont clairs, il s’agit d’améliorer, notamment pour lutter contre l’habitat indigne, la précarité énergétique, l’inadaption des logements pour les personnes âgées ou en situation de handicap. La ville pourra aussi de cette façon, augmenter le nombre de ses résidents permanents, maintenir un tissu économique et commercial tout au long de l’année, développer le marché de la réhabilitation et en valoriser les métiers, sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine bâti, monumental et commun.

Un Cadre Financier partagé

Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
L’ANAH consacrera à ce programme plus de 688 000 €uros d’aides, qui seront attribuées sous réserves de remplir certaines conditions.
Pour les propriétaires occupants il s’agira de respecter les plafonds de ressources et de s’engager à habiter son logement à titre de résidence principale pendant 6 ans.
Pour les propriétaires bailleurs, le propriétaire s’engagera à louer pendant 9 ans son bien à des ménages dont les revenus sont inférieurs à des plafonds de ressources et à un loyer maximum au m² plafonné.
Economie, écologie et social, sont les trois volets de ce programme « Habiter mieux » qui illustre au mieux la notion de développement durable recherchée dans le cadre des investissements d’avenir que l’Etat a créé.
Au titre de ce programme, l’Etat mobilisera près de 90 000 €uros d’aide supplémentaire, pour la réhabilitation de logements de propriétaires occupants les plus modestes en situation de précarité énergétique.
La CTC engagera 377 770 €uros, et le conseil général de Corse-du-Sud 215 120 €uros pour cette opération. Sur le même principe, la commune de Bonifaccio s’engage à assurer un financement à hauteur de 124 673 €uros grâce à des aides spécifiques.




1.Posté par Maison à vendre à la Réunion le 26/12/2012 19:26
Bonjour
Merci pour ce billet
Il est certain que l'on économiserait plus d'argent en rénovant qu'en construisant. C'est une bonne initiative!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40950 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348