Corse Net Infos - Pure player corse

Ambiegna, Granace, Lopigna et Orto : Le tribunal administratif dit "non" au statut de résident


Rédigé par le Jeudi 25 Février 2016 à 18:19 | Modifié le Jeudi 25 Février 2016 - 22:30


Le statut de résident instauré par quatre communes de Corse-du-Sud (Ambiegna, Granace, Lopigna et Orto) a été annulé, jeudi, par le tribunal administratif de Bastia pour "excés de pouvoir".


Ambiegna, Granace, Lopigna et Orto : Le tribunal administratif dit "non" au statut de résident
Saisi par le préfet de la Corse-du-Sud, le Tribunal administratif, en suivant les conclusions du rapporteur public, a annulé les délibérations de quatre communes de ce département : Granace , Lopigna, Orto, et Ambiegna. "Ces délibérations visaient à mettre en œuvre la délibération du 24 avril 2014 par laquelle l’assemblée de Corse a institué un statut de résident qui conditionne l’accès à la propriété à une résidence préalable de cinq ans en Corse" explique le tribunal administratif de Bastia.


Après avoir rappelé qu’en vertu de l'article 34 de la Constitution les principes fondamentaux du régime de la propriété relevaient du Législateur, c’est-à-dire l’Assemblée Nationale et le Sénat, le Tribunal a estimé que la détermination des conditions d’accès à la propriété foncière par l’instauration d’une durée de résidence faisait partie de ces principes fondamentaux. Or, les conseils municipaux étaient ainsi intervenus dans une matière réservée au Législateur sans disposer d’une quelconque habilitation de ce dernier pour ce faire.
Ces délibérations étaient donc entachées d’ « excès de pouvoir » et le Tribunal n’a pas eu à examiner les autres moyens du préfet tirés, d’une part, de la méconnaissance des principes d’égalité, de non-discrimination et du droit de propriété et, d’autre part, de la violation du droit de l’Union européenne.

Le jugement



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Justice
Philippe Jammes | 23/06/2016 | 6424 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 6