Corse Net Infos - Pure player corse

Alerte au capricorne asiatique en Haute-Corse : Premiers foyers à Furiani


Rédigé par le Mardi 16 Juillet 2013 à 23:44 | Modifié le Jeudi 18 Juillet 2013 - 01:48


Après Gien dans le Loiret en 2003, Sainte-Anne-sur-Brivet en Loire-Atlantique en 2004 et Strasbourg en 2008 puis en 2010, c'est au tour de Furiani et de la Haute-Corse d'avoir à composer avec le capricorne asiatique.


Alerte au capricorne asiatique en Haute-Corse : Premiers foyers à Furiani
L'information a été rendue publique mardi matin à la mairie de Furiani par Jean Rampon, secrétaire général de la Haute-Corse en présence de Philippe Tejedor, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), des élus de Furiani et toutes les personnes et services concernées par cette infestation.
Selon Jean Rampon, sans créer de psychose, il importe néanmoins de porter à la connaissance du plus grand nombre de la présence du capricorne asiatique dans la région bastiaise parvenu sans doute sur place par l'intermédiaire d'une palette de transport.
Mais l'alerte n'en  est pas moins sérieuse et cet insecte, classé organisme nuisible, a fait l'objet le 10 Juillet d'un arrêté préfectoral qui stipule notamment que tout propriétaire est tenu en cas de présence, ou de suspicion, de cet insecte d'en faire la déclaration auprès de la DDCSPP de Haute-Corse, qu'un périmètre de surveillance  d'un rayon de 1 000 mètres doit être constitué autour de chaque arbre contaminé - c'est la raison pour laquelle Bastia fait partie de la zone de surveillance - et  que tout végétal touché doit être battu, broyé et incinéré.

Huit arbres contaminés
A l'heure actuelle 8 arbres d'essences diverses (érable, tilleul, platane, mûrier, maronnier, saule) sont considérés comme contaminés à différents stades.
Une prospection a immédiatement été mise en lace et est toujours en cours avec les agents de la fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles de Corse (Fredon) et la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de Haute-Corse.
Jean Rampon, comme Philippe Tejedor, ont expliqué que la difficulté de cette opération était caractérisée par la conformation de la zone de surveillance qui est une alrtenance de zones résidentielles, commerciales, industrielles et de forêts périurbaines qui va nécessiter près de 3 000 heures de présence sur le terrain aux financements desquels l'Etat et l'Europe devront contribuer.


Les populations sollicitées
Pour identifier le maximum d'arbres durant ce laps de temps, la popultin située dans la zone concernée va être sollicitée par les organismes prospecteurs afin de permettre aux agents d'entrer dans les jardins pour établir leur diagnostic. Un diagnostic totalement pris en charge par les services de l'Etat au cours d'une période de 4 années de surveillance qui concernera également les sociétés, entreprises et magasins recevant des marchandises sur palettes, bois d'emballage l'un des vecteurs possiblesd'introduction , nous l'avons dit, du capricorne asiatique.

Abattus, broyés, incinérés
Il y a lieu de noter - et cela risque de faire grincer des dents mais… - qu'après détection d'un végétal contaminé, la seule méthode de lutte efficace est l'abattage, le broyage et l'incinération. Ces actions de lutte " se feront dans un cadre réglementaire et sous le contrôle des services de la DDCSP de Haute-Corse" a précisé Philippe Tejedor.

"Un organisme nusible réglementé"

Alerte au capricorne asiatique en Haute-Corse : Premiers foyers à Furiani
Le capricorne asiatique est un organisme nusible réglemententé (arrêté 31 Juillet 200). Toute personne qui suspecte la présence de cet insecte (adulte, trous de sortie, morsures de ponte ou de nutrition) doit obligatoirement contacter la Fredon  Corse soit la DDCSPP de son département qui donnera la marche à suivre.
Fredon Corse : 04 95 26 68 081/ 06 74 89 01 64/ 06 75 81 76 98
DDCSPP Haute-Corse : 04 95 58 91 00
DDCSP Corse-du-Sud : 04 95 22 09 70
On peut également contacter la commune de Furiani où une cellule de veille a été activée.

Les arbres qui peuvent être touchés
Le capricorne asiatique ou "coléoptère de ciel étoilé" est un coléoptère de la famille des Cerambycidae : antennes longues (2/3 du corps) et filiformes, élytres noirs et lisses avec macules blanches visibles
Les jeunes adultes émergent des arbres infestés en mai et peuvent parcourir plusieurs centaines de mètres au vol à la recherche d’un hôte. Ils sont actifs de la mi-été à la mi-automne.
Dans les plantes hôtes, on trouve toutes les espèces d’érables, Maronnier d'Inde, Albizia, Bouleau, Frêne, Hibiscus, Pommier, Mûrier, platane, peuplier, prunus, poirier, melia, robinier, saule, tilleul, orne.
Il peut attaquer et tuer des arbres sains au contraire de la plupart des longicornes qui n’attaquent généralement que des arbres affaiblis ou déjà morts.
Cette liste est susceptible d'évoluer car les préférences alimentaires du capricorne asiatique ne sont pas connues pour de nombreux ligneux.

Les trous de sortie du capricorne asiatique
Les trous de sortie du capricorne asiatique






A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85254 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40784 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345