Corse Net Infos - Pure player corse

Alain Thirion et François Orlandi, dans la région Balagne-Corte à la rencontre des acteurs de la Sécurité Civile


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 26 Août 2015 à 15:47 | Modifié le Jeudi 27 Août 2015 - 12:10


Le préfet de la Haute Corse, Alain Thirion et le président du Conseil départemental, président du conseil d’administration du SDIS de Haute-Corse, François Orlandi, sont venus aujourd'hui en Balagne, à Ponte-Leccia et Corte à la rencontre des acteurs de la sécurité civile mobilisés en Haute Corse. Ils étaient accompagnés du Directeur Départemental du SDIS, le colonel Charles Baldassari. Etait également présent Alexandre PISSAS, 1er vice-Président du Conseil départemental du Gard et président du CASDIS 30, dans le cadre de sa mission confiée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, sur l’évaluation de la loi de modernisation de la sécurité civile de 2004. Stratégie d'emploi des sections militaires, secours natiques, engagement des maires, l'avion Horus2B et Morane2B, pélicandrome, réunion de travail décentralisée, visite du CS Ponte-Leccia, revue des effectifs à l'UIISC5 de Corte étaient au programme de cette journée-marathon



Alain Thirion, préfet de Haute-Corse est un homme de terrain et, il l'a une nouvelle fois démontré mercedien allant à la rencontre des  des acteurs de la Sécurité Civile sur le Département de la Haute-Corse.
Une journée-marathon, au timing précis,  qui débutait dès 9 heures  avec la visite à Calenzana des Conformisc au Centre d'hébergement du SDIS;
Acompagné de François Orlandi, président du Conseil départemental de Haute-Corse, président du SDIS de Haute-Corse, du Dr Alexandre Pissas, 1er vice-président du Conseil départemental du Gard et président du CASDIS 30, dans le cadre de sa mission confiée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, sur l’évaluation de la loi de modernisation de la sécurité civile de 2004 et du colonel Charles Baldassari, directeur du SDIS de Haute-Corse, le représentant de l'Etat était accueilli par François  Marchetti, adjoint au maire de Calenzana, président de la Communauté de Communes de Calvi-Balagne, Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller départemental de Calvi-Balagne  et son binôme Elisabeth Santelli,  Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi, commandant Patric Botey, chef de Groupement Balagne...
Le capitaine Leroy a présenté au préfet la stratégie d'emploi des sections militaires  ainsi intégrées au dispositif préventif avec les moyens propres du SDIS avant de l'inviter à visiter les locaux qui abritent les pompiers de l'UIISC7 de Brignoles qui sont en renfort l'été. Le représentant de l'Etat devait également saluer le maire de Calenzana Pierre Guidoni et sa municipalité pour le travail de proximité réalisé.
Alain Thirion s'est ensuite entretenu avec les cadres de l'uIISC5, avant de prendre la direction du Poste de secours sur la plage de Calvi où il était accueilli par le maire Ange Santini.

5 400 interventions, 5 noyés à la plage et 1 en rivière
Le capitaine Stéphane Orticoni, responsable service nautique à la direction des unités Territoriales du SDIS de la Haute-Corse, effectuait une présentation globale du dispositif scindé en 4 pôles, soulignant au passage la présence des pompiers dans ce domaine depuis plus de 30 ans: " Nous avons conscience qu'il y aura toujours des améliorations à apporter. Parmi celles-ci pourquoi pas une mutualisation des moyens, des dépenses, des effectifs" devait-il ajouter
S'agissant de la plage de Calvi, le capitaine Orticoni insistait sur la prévention, la formation et le sauvetage.
Tout en faisant preuve de beaucoup d'humilité,  et en ayant conscience que le risque zéro est un objectif bien difficile à tenir, le capitaine Orticoni dressait un premier bilan de l'été : 5 400 interventions, 5 noyés à la plage et 1 en rivière.
Ange Santini, maire de Calvi  rappelait les efforts consentis par sa Municipalité en matière de sécurité de la plage, soulignant que le poste de secours était communal et qu'une convention était signée entre la commune et le SDIS qui en assure la surveillance.Il se louait ensuite de ce choix du sdis en remplacement de la SNSM qui devait-il ajouter n'apportait pas ce que la Ville de Calvi était en droit d'attendre.
Ce dispositif mis chaque année en place est indispensable à la sécurité de tous et il n'est pas question d'y déroger mais force est aussi de constater que celle-ci représente pour la commune une charge financière de plus en plus lourde a assumer fait observer le premier magistrat. Et de poursuivre: " Globalement  la participation de la commune  au  SDIS est   très importante. Compte tenu de la situation actuelle, il est clair que nous ne pourrons suivre  indéfiniment de la sorte et il y a urgence à trouver une solution pour diminuer les coûts. Il y a urgence à réfléchir sur le sujet".
La mutualisation des moyens reviendra souvent au cours de cette journée.
Les participants  pouvaient ensuite suivre à partir d'un écran de contrôle les photos prises du ciel par l'avion "Horus 2B"".
troisième étape de cette journée au pas de charge, la visite du pélicandrome de Calvi.
C'est Rodolphe Gambotti, responsable des pélicandromes de Bastia et de Calvi qui dressait un bilan des activités, précisant au passage que 130 tonnes de produit retardant avait été utilisé à  Bastia et 120 tonnes à Calvi.
Les autorités se dirigeaient ensuite vers l'avion de surveillance Morane2B  où le pilote  Jean Borries détaillait ses missions. 
Au centre d'intervention et de secours de Calvi, les autorités étaient accueillies par le chef de corps le capitaine Santoni et son adjoint le lieutenant Brandaloni
Le préfet présidait  la réunion  inter-services feux de forêts décentralisée.
il s'agit de la première délocalisation de cette réunion, permettant au préfet un pilotage opérationnel précis au sein d'un territoire
A l'issue du déjeuner au CIS, le préfet prenait la direction d'Algajola, L'Ile-Rousse, plage de Lozari.
Sous la houlette du commandant Patric Botey, chef du Groupement Balagne a eu lieu une revue d'effectifs des différents partenaires de la prévention et de la lutte dont ceux qui sont intervenus sur les feux de Speloncato et Zilia.
Alain Thirion  devait ensuite se rendre à Ponte-Leccia puis à Corte. (Lire par ailleurs)
 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349