Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio, une conférence sur les réseaux de soins animée par Frédéric Bizard


Rédigé par Lydie Colonna le Dimanche 13 Mars 2016 à 22:28 | Modifié le Dimanche 13 Mars 2016 - 23:16


C’est devant une salle comble du palais des congrès d’Ajaccio que Frédéric Bizard, économiste, spécialisé sur les questions sociales et de santé, a tenu une conférence sur les réseaux de soins. C’est à la demande de l’association des opticiens que l’économiste, est venu, devant un public composé de nombreux professionnels de la santé (opticiens, dentistes, généralistes, infirmiers, pharmaciens…) montrer que le système de réseaux de soins est une menace pour la filière visuelle aujourd’hui mais aussi pour tout le système de santé demain.


Pour Frédéric Bizard il n’y a pas d’autre alternative, les réseaux de soins conventionnés ou RSC doivent disparaître. « Ces réseaux nient les valeurs du système de santé français ». En effet pour l’économiste, les réseaux de soins sont une menace pour la filiale santé. Ils remettent en cause l’indépendance des professionnels mais aussi et surtout le libre choix des patients.
 
Qu’est ce qu’un réseau de soins conventionné ?
Il s’agit d’un regroupement de mutuelles. Des contrats sont passés entre ce regroupement et les professionnels de santé. C’est ce qui forme le réseau. Ce dernier assure aux différents professionnels une clientèle captive. En effet les assurés de ces mutuelles doivent aller chez ces professionnels pour être remboursés. Dans le cas de l’optique par exemple, si vous devez acquérir une paire de lunettes et que votre mutuelle fait partie d’un réseau, on vous demandera d’aller chez tel opticien conventionné et donc contrôlé  par le réseau qui bien souvent l’incite à vous proposer des verres standards (donc peu innovants) et des montures fabriquées en Chine.
 
Le mécanisme des réseaux de soins conventionnés est de devenir un acheteur de soins.
Comment cela fonctionne-t-il ?
Tout d’abord, le RSC obtient un certain nombre d’assurés qui lui permet de fournir aux professionnels de santé une clientèle captive. En échange le RSC négocie la grille tarifaire du professionnel ce qui lui permet d’améliorer la couverture de remboursement du patient. Il obtient ainsi un gain de part de marché. C’est ce qui s’appelle un modèle économique 100% financier.
Les RSC, qui à ce jour n’existent que dans la filière visuelle et dentaire ( et un peu pour les ostéopathes)  instaurent une médecine à deux vitesses, en fonction de vos capacités financières ce qui est incompatible avec le principe d’égalité d’accès aux soins de même qualité.
 
Cela fait donc au moins quatre bonnes raisons de supprimer les RSC.
Ils menacent la liberté de choix du professionnel de santé puisqu’ils imposent d’aller chez un opticien conventionné. Ils menacent la qualité de votre santé visuelle puisqu’ils imposent au praticien en optique les verres et montures qu’il doit vendre. Ils menacent également l’égalité devant l’accès aux soins de qualité puisque si vous en avez les moyens vous pouvez aller chez un autre professionnel. Et enfin ils menacent votre capacité à payer une complémentaire santé puisque le prix des contrats ne cesse de grimper (plus de 80% en 10 ans).
 
Pour Frédéric Bizard il faut agir maintenant, avant que demain, votre mutuelle ne vous impose aussi votre médecin généraliste.
 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85439 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40893 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346