Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio rend hommage aux Harkis et François Hollande leur apporte la reconnaissance tant attendue


Rédigé par le Dimanche 25 Septembre 2016 à 22:10 | Modifié le Lundi 26 Septembre 2016 - 00:35


La journée d’hommage national aux harkis et autres membres des formations supplétives a été marquée dimanche à Ajaccio par une cérémonie place du Diamant devant le monument aux morts de la ville.


Ajaccio rend hommage aux Harkis et François Hollande leur apporte la reconnaissance tant attendue
Les représentants de l'Etat, de la CTC, du Conseil départemental et de l’armée sous la garde des portes drapeaux, étaient aux côtés des anciens combattants, et des associations d’anciens combattants pour célébrer cette journée instituée en 2003 par le président de la république du moment Jacques Chirac.
 
Un peu d’histoire
Durant l’été 1962, alors que la Guerre d’Algérie se termine, plusieurs milliers de harkis, menacés sur leur terre d’origine, sont rapatriés en France. Cependant, pour ceux que l’on a laissés en terre algérienne, les exécutions de harkis commencent et se perpétuent durant des mois.
Les autorités françaises au courant des faits, comme l’on prouvé les rapports faits par des Français en Algérie ont donnés ordre à l’armée française de rester passive. Ces massacres étaient dus à des règlements de compte, des vengeances mais aussi au zèle des «marsiens », ralliés FLN de la 25e heure voulant montrer leur patriotisme.
Après le 5 juillet 1962, les massacres de harkis ont connu une forte augmentation. Au total, le nombre de harkis tués après le cessez-le-feu, victimes de représailles, fut estimé entre 60 000 à 70 000.
Les harkis et leurs familles représentent 500 000 personnes en France aujourd’hui.
 
Une reconnaissance de l’Etat français attendue
François Hollande reconnaissait au même moment, aux Invalides, les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis qu’il s’agisse des conditions d’accueil inhumaines des familles transférées dans les camps en France, que des massacres de ceux restés en Algérie.
Les Harkis, ont été des combattants de la France, engagés et prêts au sacrifice suprême. Mais des combattants qui furent privés de la protection de la France au lendemain de la Guerre d'Algérie, et dont l'abandon ne fut jamais pleinement reconnu par la République.
Ce 25 septembre, Cour des Invalides, François Hollande tel qu’il l’avait promis en 2012, a fait de cette journée un moment de reconnaissance de ces hommes qui ont fait l’histoire de la France.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85300 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40796 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345