Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Violent feu d’appartement dans le centre-ville


le Lundi 5 Août 2013 à 22:01 | Modifié le Mardi 6 Août 2013 - 01:32


Un feu d’appartement particulièrement virulent s’est déclaré lundi soir, peu avant 19 heures, dans un studio situé au cinquième étage d’un immeuble de la rue Comte Bacciochi, près du palais de justice. Les sapeurs-pompiers d’Ajaccio ont fait évacuer les habitations et ont mobilisé d’importants moyens pour venir à bout du sinistre, un peu moins d’une heure après sa déclaration. Les fumées ont légèrement incommodé trois personnes mais aucun blessé grave ni victimes ne sont à déplorer.


D'importants moyens en hommes et en matériel ont été mobilisés par les secours pour venir à bout du sinistre. Le secteur a été entièrement verrouillé par les forces de l'ordre. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
D'importants moyens en hommes et en matériel ont été mobilisés par les secours pour venir à bout du sinistre. Le secteur a été entièrement verrouillé par les forces de l'ordre. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Le bilan du feu d’appartement qui s’est déclaré peu avant 19 heures lundi soir dans un immeuble de le rue Comte Bacciochi, près du palais de justice, aurait pu être bien plus lourd. Il est un peu moins de 19 heures lorsque les sapeurs-pompiers du centre d’Ajaccio sont appelés par les riverains, pour un feu d’appartement dans le centre-ville d’Ajaccio. Le sinistre, qui s’est déclaré dans un studio situé au cinquième et dernier étage de l’immeuble situé au 7 rue Comte Bacciochi, prend rapidement de l’ampleur, et gagne la cour intérieure de l’immeuble. La fumée, épaisse, se répand alors dans les étages et les habitants effrayés, se précipitent hors de la bâtisse.

D’importants moyens de secours mobilisés sur l’incendie
Rapidement sur place, les sapeurs-pompiers du centre d’Ajaccio pénètrent dans l’immeuble, tandis que le camion grande échelle se positionne et déploie son matériel pour accéder au cinquième étage de l’immeuble. Pendant ce temps, la police nationale et municipale, secondée par les CRS bloquent le secteur situé entre le boulevard Masseria (maison d’arrêt) et la rue Comte Bacciochi. Tout le quartier est en émoi, tandis que d’autres véhicules de secours continuent d’arriver sur les lieux. Un camion grande échelle, secondé par deux FPT (fourgons pompe-tonne), deux VSAV (véhicule de secours aux victimes) et plusieurs véhicules légers d’intervention se positionnent à l’angle de la rue Comte Bacchiochi et du boulevard Masseria, pour parer à toute éventualité. Un véhicule d’urgence gaz arrive également sur zone et le gaz est rapidement coupé pour éviter une amplification du sinistre.

Un camion grande échelle et plusieurs FPT ont été dépêchés sur place. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Un camion grande échelle et plusieurs FPT ont été dépêchés sur place. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Trois personnes incommodées par les fumées et soignées sur place
Les riverains ainsi que les habitants de l’immeuble se retrouvent dans la rue, hébétés, réalisant à peine ce qui est en train de se passer. Dans la foule, on aperçoit le maire d’Ajaccio Simon Renucci, qui s’est rapidement rendu sur place pour prendre connaissance de la situation. Une première victime, un homme d’une quarantaine d’années, incommodé par les fumées et visiblement choqué est rapidement pris en charge par les équipes de médecins du SAMU2A, qui sont également arrivées en renfort. Deux autres personnes, dont une femme enceinte, également incommodées par l’épaisse fumée, sont prises en charge par le SAMU2A pour recevoir, sur place, les soins que nécessitait leur état. Toutefois, leur état de santé général n’inspirant pas d’inquiétude particulière, aucune des trois personnes ne sera transportée à l’hôpital de la Miséricorde.

L'incendie, de nature encore indéterminée, s'est déclaré au 5è étage dans un studio situé au 7 rue Comte Bacciochi. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
L'incendie, de nature encore indéterminée, s'est déclaré au 5è étage dans un studio situé au 7 rue Comte Bacciochi. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Le sinistre s’est déclaré dans un studio situé au 5è étage de l’immeuble
Pendant ce temps, les sapeurs-pompiers continuent de s’activer dans l’immeuble, luttant contre une épaisse et âcre fumée qui ralentit leur progression et les contraint à travailler quasiment à plat ventre. C’est un peu moins d’une heure après sa déclaration que les soldats du feu parviendront à maîtriser le sinistre. « Le feu a pris dans un studio au dernier étage de l’immeuble et s’est généralisé, se propageant à la cour intérieure. L’origine du sinistre demeure pour le moment indéterminée. Nous avons eu des difficultés de progression, dues à l’important dégagement de fumées dans les étages. Actuellement, nous effectuons une reconnaissance des niveaux de l’immeuble avant de réintégrer dans les heures à venir une partie des occupants Seuls le dernier niveau qui est ravagé et le troisième étage dont nous craignons des faiblesses du plancher sont condamnés. Concernant les victimes, aucun blessé grave n’est à déplorer. Trois personnes, dont une femme enceinte, ont été incommodées par les fumées et ont été très rapidement prises en charge par les médecins du SAMU2A pour recevoir des soins. Mais aucune d’entre elles n’a été transportée à l’hôpital » expliquait-on du côté du commandement des sapeurs-pompiers peu avant 21 heures.

L'immeuble concerné ainsi que celui situé à côté ont été vite évacués. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
L'immeuble concerné ainsi que celui situé à côté ont été vite évacués. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
A plus de 21h30, les équipes de secours étaient toujours sur place et le secteur demeurait bouclé par les forces de l’ordre. Un bilan miraculeux en somme, pour un incendie impressionnant qui aura, heureusement, causé plus de peur que de mal.

Yannis-Christophe GARCIA



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41479 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37500 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33686 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37