Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Une journée dédiée à l’accompagnement à la création d’entreprise à Pôle Emploi


Rédigé par le Mardi 13 Octobre 2015 à 23:59 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 14:34


Il y a quelques jours, l’Adie, en partenariat avec BGE Corse et Pôle Emploi Ajaccio, organisait dans les locaux de ce dernier, une matinée dédiée à l’accompagnement à la création d’entreprise auprès des demandeurs d’emploi


(Photo: DR)
(Photo: DR)
Mercredi dernier, l’Adie, en partenariat avec BGE Corse et Pôle Emploi Ajaccio, avait invité les demandeurs d’emploi jeunes (moins de 32 ans) et seniors (plus de 45 ans) à une matinée d’information sur la création d’entreprise, dans les locaux de Pôle Emploi, avenue Mont Thabor.
 
Depuis 2011, l’Adie organise en effet chaque année en octobre une semaine d’information dédiée aux jeunes, public qu’elle a souhaité élargir depuis deux ans afin d’y inclure les seniors.  Un public inter-générationnel qui n’a pas été ciblé par hasard. « Ce sont ceux qui sont le plus touchés par le chômage, c’est pour ça qu’on a voulu les réunir », explique Tamara Manca, conseillère Adie, tout en détaillant : « Quand on sort de l’école, ou qu’on a un BEP ou un CAP c’est toujours compliqué de commencer. De la même façon, pour les seniors qui se retrouvent au chômage c’est également très difficile de rebondir ».
 
Pour mettre en place cette matinée d’information, BGE Ile Conseil, et l’Adie ont donc combiné leurs compétences afin de répondre au mieux aux attentes des demandeurs d’emplois.
BGE, structure d'aide et d'accompagnement à la création d'activité, a en effet en premier lieu assuré les ateliers création d’activités avec tous les renseignements utiles. « La BGE intervient pour l’accompagnement, donc avant la création pour voir la viabilité du projet et réfléchir sur celui-ci avec la personne. Après la création elle les accompagne aussi au quotidien », précise la conseillère Adie.

L’Adie est quant à elle intervenue pour informer sur la partie financement. L’association peut en effet délivrer des micro-crédits pours des créations d’activités ou des déploiements d’activités de moins de cinq ans. « Quand on créé sa propre activité, son auto-entreprise, ça ne sert à rien de s’endetter de trop, et, de toute façon, on en a pas vraiment les moyens. L’Adie peut apporter des petits financements qui vont jusqu’à 10 000 euros », explique-t-elle.
Il faut rappeler ici que l'Adie, association pionnière et acteur majeur du microcrédit en France, aide donc les personnes à créer leur entreprise au travers des microcrédit, grâce, au niveau régional, au soutien de l'Adec, du Conseil Général de Corse du Sud, du Conseil Général de Haute Corse, de la Capa et de la Communauté d'agglomération de Bastia.
 
Au bilan pour cette matinée, un public hétéroclite, intéressé pour monter sa petite entreprise dans des corps de métiers très différents, et visiblement contenté par les informations qu’il était venu chercher. 

Manon PERELLI




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85327 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40805 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346