Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Une grande braderie pour redynamiser la rue Fesch


Rédigé par le Mardi 20 Août 2013 à 00:24 | Modifié le Mercredi 21 Août 2013 - 00:40


Une convention de partenariat entre la ville d’Ajaccio et le comité des commerçants de la rue Fesch a été signée lundi matin dans les salons napoléoniens de l’hôtel de ville. Elle intervient dans le cadre de la première grande braderie de la rue Fesch d’Ajaccio, qui réunira sur trois jours 92 commerçants de la place Abbatucci à la place Foch. Boutiques et espaces piétons seront investis par les acheteurs pour une chasse aux bonnes affaires les 22, 23 et 24 Août de 10 à 20 heures.


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Mais c’est dès le 21 que sera inaugurée cette première édition, par Alizée, marraine du comité. « Enfant d’Ajaccio et vivant rue Fesch, elle est la marraine idéale » dira avec conviction Rita Bévéraggi initiatrice de ce projet avec d’autres commerçantes. Elle effectuera une séance de dédicaces dès 18h30 sur le parvis de San Ruchellu  qui sera suivie d'un vin d’honneur offert par  « La Table » du Hussard, installée depuis quelques semaines au 33 rue Fesch.
 « L’écho fut plus que favorable auprès de la mairie, de la chambre de commerce et diIndustrie de la Corse-du-Sud, de l’office du tourisme d’Ajaccio et des partenaires privés : Le Crédit Mutuel, Vibel, Espace Elec et le Hussard » soulignera Rita Bévéraggi du Comité des commerçants de la rue Fesch, actuellement sous l’égide de la CCV (Association de commerçants),  mais qui aura en septembre une structure officielle.
«  Nous avons pris de conscience qu’il fallait faire quelque chose pour le centre-ville, qui est extrêmement riche et qui ne doit pas mourir. Nous allons montrer que les commerçants sont sympathiques, qu’ils ont envie de faire des choses, avec et pour la population. Le petit commerce ne se porte pas très bien, une certaine lassitude s’est installée, due sans doute à la conjoncture économique, et à l’acheteur qui favorise l’achat sur internet, causant ainsi beaucoup de tort au commerce local. Il semble préférer aujourd’hui la facilité à l’échange et à la convivialité avec le petit commerce. Être commerçant c’est avoir envie de créer, d’évoluer, de partager, d’où l’idée de cette grande braderie afin de faire revivre ce commerce de proximité du centre ville. »

Photos Marilyne SANTI
Simon Renucci, maire de la ville d’Ajaccio reprendra les mêmes arguments : « La mairie a besoin d’avoir des équipes structurées de commerçants motivés, qui défendent le commerce et son l’esprit. Cette braderie sera l’occasion de faire apparaitre le vrai visage d’Ajaccio à travers l’échange, le service à la population et le rendu de cette manifestion. Nous avons le devoir de nous associer, d’encourager, de  favoriser ces manifestations et de les inscrire dans la durée par la signature d’une convention. Nous les aiderons en favorisant l’information, et en maintenant la convivialité dans l’échange. La branche commerçante de la ville d’Ajaccio doit occuper toute la place, et doit être reconnue. Ces manifestations doivent aider à redynamiser le centre ville, impulser une économie à visage humain et fédérer les principaux acteurs du développement urbain. Rien ne peut remplacer la qualité, le contact, l’authenticité, la convivialité."
Trois jours donc pour faire de très bonnes affaires de fin de soldes, à des tarifs plus qu’intéressants et avoir la primeur des nouveautés pour l’hiver.
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13934 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7386 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28