Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Un dispositif pour aider les non-voyants sur la plage Trottel


le Mardi 6 Août 2013 à 20:57 | Modifié le Mercredi 7 Août 2013 - 01:50


Mis en place par la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien et la ville d’Ajaccio sur la plage du Trottel, ce dispositif audio numérique de dernière génération est destiné à faciliter la baignade pour les personnes souffrant de déficience visuelle. Et ainsi leur permettre de gagner en autonomie pour profiter, comme tout le monde, des plaisirs de la baignade en toute sécurité. Le système a été inauguré lundi matin.


Barbara Lalande, en vacances à Ajaccio, a testé lundi matin le nouveau dispositif d'aide à la baignade pour les personnes non-voyantes, installé sur la plage du Trottel. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Barbara Lalande, en vacances à Ajaccio, a testé lundi matin le nouveau dispositif d'aide à la baignade pour les personnes non-voyantes, installé sur la plage du Trottel. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Mettre les nouvelles technologies au service de la population : c’est sur la base de ce principe simple que la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien (CAPA) et la ville d’Ajaccio réalisent au quotidien des aménagements utiles au plus grand nombre. Après l’aspect culturel avec le lancement d’un système de wifi public dans le centre d’Ajaccio récemment, c’est sur le volet de la lutte contre les inégalités qu’elles se sont engagées. Et en cette période estivale, la plage du Trottel a reçu plusieurs aménagements destinés à faciliter son accès aux personnes souffrant d’un handicap. Ainsi, l’installation d’un tapis adapté a permis aux personnes en fauteuil roulant de se rendre au plus près de l’eau, sans être contraintes à mille et unes difficultés pour prendre un bain de soleil.

Ecoutez Isabelle Moracchini, adjointe au maire d’Ajaccio déléguée à l’environnement, expliquer les atouts et les enjeux de ce nouveau dispositif AudioPlage

interview_d__isabelle_moracchini.mp3 Interview d'Isabelle Moracchini.mp3  (2.42 Mo)



L'inauguration du nouveau dispositif "Audioplage" en images. (Photos : Yannis-Christophe Garcia)

Des balises audio situées dans l’eau pour aider les personnes non-voyantes
Et depuis lundi matin, ce sont les personnes souffrant d’une déficience visuelle qui sont désormais en mesure de pouvoir aller prendre un bain en toute autonomie, sans jamais négliger la sécurité. Un dispositif spécifique, nommé Audioplage, destiné à aider les non-voyant(e)s via un système de guidage audio émis depuis des balises situés dans l’eau et qui leur permet de se repérer, a été inauguré lundi matin, en présence de l’adjointe au maire d’Ajaccio, déléguée à l’environnement Isabelle Moracchini, du Chargé des missions numériques à la CAPA Alexandre Vican et de nombreux élus qui ont participé au projet.

Ecoutez Alexandre Vican, Chargé des missions numériques à la CAPA, présenter les volets techniques et financiers de ce système

interview_d__alexandre_vican.mp3 Interview d'Alexandre Vican.mp3  (2.24 Mo)



Le Totem de guidage, installé sur la plage, permet aux personnes non-voyantes de rejoindre l'eau, d'y évoluer à la fois en toute autonomie et en sécurité. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Le Totem de guidage, installé sur la plage, permet aux personnes non-voyantes de rejoindre l'eau, d'y évoluer à la fois en toute autonomie et en sécurité. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Barbara, non-voyante, et actuellement en vacances à Ajaccio, a testé le dispositif Audioplage
Et pour mieux illustrer concrètement tout l’aspect pratique de ce dispositif, c’est Barbara Lalande, originaire de Paris et en vacances à Ajaccio, qui a testé le système. Dès 9h30, la jeune femme, non-voyante, emprunte le tapis spécifique posé sur le sable et se dirige vers un Totem de repérage, accompagnée d’Estrées, un jeune Golden Retriever, son compagnon guide à quatre pattes. Préalablement équipée d’un bracelet électronique au poignet, Barbara dépose d’abord ses affaires à l’endroit prévu à cet effet.
Guidée par une voix digitale, elle se dirige alors seule vers la mer. Puis, elle pénètre dans l’eau et après à peine cinq mètres parcourus, une première balise relais lui indique sa distance et le cap à maintenir. Barbara poursuit et la seconde balise, installée à 15 mètres du rivage se déclenche à son tour. La troisième (et dernière) balise, située à 30 mètres de la plage fonctionne de la même façon. Ainsi informée, en toute autonomie et sans sacrifier à la sécurité, Barbara entame la brasse du retour. Même réaction des balises qui lui indiquent le chemin en sens inverse pour l’aider à se repérer. Le système fonctionne bien et il est opérationnel. A son arrivée sur le sable, elle est accueillie par Estrées, qui l’a sagement attendue sur le sable. Barbara revient à son point de départ initial, guidée par le totem, au mètre près.

Ecoutez Barbara Lalande, en vacances à Ajaccio, livrer ses premières impressions sur le dispositif

interview_de_barbara_lalande.mp3 Interview de Barbara Lalande.mp3  (1.39 Mo)



Et au terme de son expérience, la jeune femme se félicite de pouvoir aller se baigner en toute autonomie, sans jamais négliger sa sécurité. Ce dispositif qui est actuellement testé sur la plage du Trottel pourrait, à l’avenir, être implanté sur d’autres plages de la cité Impériale.

Yannis-Christophe GARCIA




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346