Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Scola di musica populare ouvre ses portes dans le quartier Saint-Jean


Rédigé par Antoine ASTIMA le Mardi 11 Avril 2017 à 18:03 | Modifié le Mardi 11 Avril 2017 - 18:05


A l’initiative de Carmin Belgodere et Laurence Babiaud, une école de musique populaire (traditionnelle) a été inaugurée le 1 er avril dernier dans le quartier Saint-Jean, à Ajaccio. Sept intervenants vont se succéder durant toute la semaine autour de pratiques diverses, toutes liées à la tradition orale insulaire : chants monodiques et polyphoniques, chansons d’hier et d’aujourd’hui, éveil musical, violon, urganettu, pirula, cetera, théâtre, bal folk (danses traditionnelles), guitare. Objectif, donner un souffle nouveau à la tradition mais également et à travers un orchestre national de musique populaire, faire un pont avec d’autres horizons musicaux…


Ajaccio  : Scola di musica populare ouvre ses portes dans le quartier Saint-Jean
On connaissait Carmin Belgodere en tant que membre des « Voci di a Gravona », dans les années quatre-vingt, « Cinqui sò », un peu plus tard, puis Manât, dont il est, depuis près de deux décennies, le chef de file. Auteur, compositeur et interprète, il ose depuis le début du mois- et ce ne fut pas un poisson d’avril- un autre pari : ouvrir une école de musique populaire pour enfants, ados et adultes. Et, en même temps, travailler, avec Laurence Babiaud, à la création d’un futur orchestre national de musique populaire corse. « C’est une idée qui me travaille depuis très longtemps, rappelle le musicien, elle a mûri, nous avons bossé dessus et nous allons nous efforcer de concrétiser ce projet. »


Dans sa démarche, l’artiste mise sur une transmission essentiellement orale de diverses pratiques musicales et/ou instrumentales : guitare, cetera, violon, accordéon diatonique, pirula, pivana, cornemuse, chants traditionnels monodiques et polyphoniques (sacrés et profanes), théâtre, éveil musical (pour les plus petits), bal folk (danses telles que Scuttiscia, quadrigliu, cercle, manfarina, saltarellu, polka, mazurka…) ainsi, à terme, que le chjama è rispondi. « A scola vient d’ouvrir ses portes, rajoute Carmin Belgodere, nous en sommes encore aux prémices. Peu à peu, nous allons étoffer l’offre. »
A scola di musica populare travaille dès à présent, avec ses différents « stazianti ». « Nous sommes en cours d’année mais les gens commencent à s’inscrire. Nous devrions être fin prêts d’ici septembre. »


Les cours se déroulent du lundi au samedi. Parallèlement, l’orchestre national de musique populaire travaille autour des chants traditionnels. Il devrait se produire dans le quartier à l’occasion de la fête de la musique (grand bal folk). A terme, il a pour vocation d’enregistrer la venue de musiciens de tous horizons et d’intégrer les élèves formés à l’école. De quoi donner un souffle nouveau au répertoire musical corse.

Scola di musica populare
22, avenue Dominique Paoli, 20000 Aiacciu
Renseignements et inscriptions : 06-29- 82-89- 95
Mail : scolapop@gmail.com
Facebook : scola di musica populare





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 14:00 Consultez la météo en permanence et en direct sur CNI

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87878 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44592 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38887 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire