Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Retour à la semaine des quatre jours dès la rentrée scolaire !


Rédigé par Jose FANCHI le Lundi 26 Juin 2017 à 21:24 | Modifié le Lundi 26 Juin 2017 - 22:15


Le conseil municipal de lundi soir présentait un ordre du jour plutôt calme voire très interne si l’on s’en tient aux dossiers présentés. Mais il fut bien au contraire animé et très intéressant lorsque le maire a pris la parole pour notamment évoquer la prochaine rentrée scolaire de septembre et l’écrasante majorité des parents d’élèves pour un retour à la semaine des quatre jours qui entrera donc en vigueur dans quelques mois. Hommage a été, aussi, rendu aux deux députés de la Corse-du-Sud


Ajaccio :  Retour à la semaine des quatre jours dès la rentrée scolaire !
Laurent Marcangeli, maire d’Ajaccio l’a annoncé officiellement hier en ouverture de la séance : le retour à la semaine de 4 jours pour les écoles de la ville sera effectif dès la prochaine rentrée de septembre 2017. La décision a été prise au sortir de la concertation municipale avec les parents d’élèves et à l’issue d’un vote qui a fait l’unanimité : Sur 1 571 votes (42 % des foyers), 1 477, soit 94 % des votants souhaitent le retour à la semaine de 4 jours. Voilà qui ne fait plus l’ombre d’un doute.
Si l’on s’en réfère au vote, ce retour aux fondamentaux semble faire l’unanimité des parents d’élèves qui ont pu, au cours des ces derniers temps, juger de l’ancien programme qui avait été mis en place. En attendant, même si seulement 42% des foyers ont voté le retour à la semaine des quatre jours, les autres, ceux qui pourraient ne pas être d’accord, se contenteront de suivre le mouvement puisqu’ils ont décidé de ne pas s’exprimer…
Les absents ont toujours tort. E cusi sia !

Les quatre jours dès septembre prochain !
Le maire s’est d’ailleurs expliqué sur ce sujet d’importance :
« Nous avons longuement discuté de ce dossier avec l’adjointe aux affaires scolaires, Mme Ottavy-Sarrola en l’occurrence, sur l’organisation d’une consultation directe avec les parents d’élèves, les membres du corps enseignant bien entendu. Je suis en mesure aujourd’hui de pouvoir donner un résultat (lire plus haut). Comme il est nécessaire de travailler en bonne intelligence avec les services de l’Education Nationale, étant en lien permanent avec l’inspecteur d’Académie, lui-même en lien étroit avec les responsables des établissements. A ce jour, sur cinq établissements, tous souhaitent le retour au régime antérieur. J’ai pu comprendre qu’à travers certains contacts avec des responsables d’établissements, de la maternelle au primaire, que les équipes pédagogiques étaient également favorables au système antérieur. La municipalité d’Ajaccio va annoncer aux services de l’Education Nationale, que pour la rentrée de septembre, nous reviendrons à ce système des quatre jours.
Cela est très clairement souhaité. La démonstration du suffrage en atteste c’est souhaité une grande majorité des équipes pédagogiques et des directions de l’Education nationale, c’est également souhaité par les agents communaux. Le Syndicat STC souhaitait également revenir à ce système, je pense donc que la démarche à la semaine des quatre jours remporte un consensus des plus larges. Nous avons la possibilité matérielle de mettre en œuvre ce retour au quatre jours dès la rentrée prochaine.
»

Hommage aux députés
Le maire d’Ajaccio a ouvert la séance par un hommage aux nouveaux députés de la Corse-du-Sud, Jean-Jacques Ferrara et Paul-André Colombani, absents pour cause de présence au Palais Bourbon où les intéressés effectuent « leurs classes... »
« Je ne suis plus parlementaire depuis la semaine dernière mais nous avons néanmoins le plaisir d’avoir un collègue qui l’est. Je voudrais, en mon nom personnel et au nom de la majorité municipale, féliciter du fond du cœur Jean-Jacques Ferrara, membre de cette assemblée. Je lui souhaite le meilleur pour ces cinq prochaines années capitales pour la représentation de ce territoire que j’aime profondément et que j’ai représenté cinq années durant. C’est une nouvelle étape qui s’ouvre pour notre ville. Ce que nous avons à réaliser pour le Pays Ajaccien est extrêmement important. Je suis très satisfait de ces cinq années passées en qualité de député et le suis plus encore aujourd’hui du fait que celui qui fut mon suppléant et plus encore un ami, puisse continuer ce travail que j’ai essayé d’accomplir durant cette période. Je lui souhaite bonne chance. Il m’a d’ailleurs chargé de vous transmettre toutes ses amitiés et assuré qu’il continuerait de défendre avec force notre territoire. Je profite également de cette occasion pour saluer l’élection du docteur Paul-André Colombani, qui représente une partie de la ville d’Ajaccio. La démocratie, par delà les divergences politiques, impose de souhaiter bonne chance à ceux qui ne partagent pas nos convictions. Nous devons tous et toutes nous incliner devant le suffrage universel. »

Ah ! Ces parkings…
Il y a quelques semaines, la ville d’Ajaccio a été saisie par une demande du directeur de l’hôtel 4 étoiles « U Palazzu », situé dans la rue Bonaparte, dans le but de pouvoir disposer, à titre privatif, toute l’année, de 15 à 20 places de stationnement à l’intérieur du parking Diamant. L’objectif avancé étant d’améliorer ses prestations en vue de monter en gamme.
L’exécutif y voit là un double intérêt :
- Un atout pour la ville avec un cinq étoiles en plein centre historique
- Les recettes afférentes à cette occupation du domaine public. 

Il s’agit là en fait d’une occupation du domaine public qui prendra la forme d’une permission de voirie puisque des travaux au sol seront nécessaires pour les besoins de l’établissement.
Cette permission sera actée pour une période de 10 années, en fonction de l’amortissement des investissements. Elle prendra effet le 30 juin prochain et cessera à la fin de la période d’amortissement. Avec, à la clé, une redevance non négligeable pour la ville parce que plus rentable qu’une place de parking… Cette annonce a entraîné l’intervention des élus de l’opposition mais sans pour autant se montrer contre un tel procédé ; bien au contraire, chacun étant conscient de l’importance d’un palace d’une telle importance en plein centre ville.
Le dossier a quelque peu débordé sur le stationnement en ville, sur ce qui pourrait être fait et ce qui devrait se faire pour arriver à une harmonie totale dans le territoire. Le maire à parlé de parking par quartier, par résidence, sans oublier pour autant les résidents des quartiers du centre ville et leurs problèmes que l’on peut, pourquoi pas, tenter de résoudre pour l’occupation des places. La voix de la raison semble avoir pris le dessus…



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Bastia : Quand la CGT s’invite au Conseil de surveillance de l’hôpital https://t.co/Y9ROllja28
Lundi 23 Octobre - 15:52
Corse Net Infos : Ville-di-Paraso : Près de 2 000 hectares parcourus par les flammes https://t.co/UFW8MkySdt https://t.co/AlCa6VNWVB
Lundi 23 Octobre - 09:00
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40


Newsletter







Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio