Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Nouvelle mobilisation des avocats contre le projet de loi Macron


Rédigé par le Vendredi 28 Novembre 2014 à 16:46 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 17:02


Les avocats du barreau d’Ajaccio ont une nouvelle fois manifesté leur refus de voir adopter le projet de loi Macron, vendredi matin à Ajaccio. En grève illimité depuis le 17 novembre, ils entendent bien maintenir leur mobilisation jusqu’au 10 décembre prochain, date à laquelle est prévue une manifestation nationale


Ils étaient plusieurs dizaines à s’être rassemblés vendredi matin devant les grilles du tribunal d’Ajaccio. Des avocats du barreau ajaccien, mais aussi quelques uns de leurs collègues bastiais, venus renforcer les rangs derrière leur bâtonnier Jean-Pierre Seffar.
Vêtus de leurs robes noires, ils ont entamé la montée du cours Napoléon derrière le bâtonnier Dumè Ferrari. Et loin de l’ambiance feutrée des tribunaux, c’est armés de sifflets et bien décidés à faire du bruit sur l’artère principale de la ville, qu’ils ont affiché à nouveau leur détermination à enterrer le projet de loi Macron.
 
Il faut dire que ce projet provoque la colère des avocats partout en France depuis de nombreuses semaines.
« Le projet de loi Macron a pour objet de renforcer la concurrence dans le secteur des activités dites réglementées. Son but est de réduire le prix des prestations pour favoriser la création d’emplois. Il n’aurait dû viser que les professions à caractère commercial, ce qui n’est pas notre cas », explique le bâtonnier Ferrari, « il risque d’asservir la profession à un contrôle de l’Etat, s’attaquant ainsi à l’indispensable indépendance des avocats, garante d’une justice libre et démocratique. Ce projet de libéralisation de la vie économique va changer la nature de la profession d’avocat en la transformant en profession mercantile », déplore-t-il.
« Le projet de loi Macron est un projet mortifère pour la profession. Si ce projet passe ce sera la fin des petits barreaux et de la justice de proximité. On assistera à la création d’un supermarché du droit, où seule la rentabilité contera », rajoute en écho le bâtonnier de Bastia, Me Jean-Pierre Seffar.
 
Arrivé devant les grilles de la préfecture, le cortège y a symboliquement déposé une couronne mortuaire bardée d’un « ci-gît le projet de loi Macron ».  Avant, quelques instants plus tard ,d’inonder le fronton du bâtiment d’une pluie de codes symbolisant la justice.
 
Les avocats ajacciens, qui ont entamé une grève illimitée le 17 novembre, entendent bien rester mobilisés jusqu’au 10 décembre prochain, date à laquelle certains d’entre eux rallieront Paris pour participer à une manifestation nationale contre le projet de loi. 

Manon PERELLI





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348