Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Mai Più le collectif contre l'insécurité en appelle à la conscience collective


Rédigé par le Samedi 22 Novembre 2014 à 22:37 | Modifié le Samedi 22 Novembre 2014 - 23:37


Lors de sa conférence de presse samedi à Ajaccio, le collectif Mai Più dont l’objectif est de venir en aide aux victimes d’agressions et de veiller à ce que l’insécurité ne s’installe pas en Corse, a exprimé son désir d’une prise de conscience collective et générale de la population afin d’éviter de vivre dans la violence. Les membres du collectif ont affirmé que réactiver les valeurs ancestrales qui ont fait de la Corse une île ou chacun se respectait, serait un premier pas vers un devenir plus pacifique.


Ajaccio : Mai Più le collectif contre l'insécurité en appelle à la conscience collective
Nostalgique du temps où, en Corse, les gens pouvaient se garer en laissant leurs clefs sur leur voiture, où les jeunes filles pouvaient sortir, où et quand elles le désiraient, sans peur d’être agressées, le collectif Mai Più pense à un temps où les mots respect, solidarité, propriété ou honneur avait encore un sens.

Un temps qui semble révolu mais qu’ils n’accepteront jamais.

Une identité bafouée, un drapeau insulté, un enseignement de la langue corse refusé par certains, à cela viennent se rajouter des dérives sociales qui ne sont ni acceptables ni inéluctables. La société corse actuelle ne respecte plus ni les enfants, ni les personnes âgées signe d’une dérive sociale et de la perte de ce qui faisait la mentalité corse. La solidarité disparait, alors qu’elle n’avait jamais été démentie, même dans les périodes les plus sombres de l’histoire de l’île. Il faut que notre fierté qui nous a été laissée en héritage soit de nouveaux communiquée et apprise à nos enfants. Sans elle, la Corse ne sera plus la Corse !

Des valeurs chaque jour un peu plus méprisées, ce dont témoignent les rubriques de faits divers des journaux locaux. Le tout dans une indifférence générale, appuiera le collectif, sans que personne ne fasse entendre sa voix, y compris les grands professionnels de la condamnation qui se sont émus pendant quarante ans du moindre petit attentat nationaliste, mais qui restent étrangement muets devant la véritable violence qui commence à gangrener la société corse.

La création du collectif en avril 2014 et ses premières médiatisations ont permis les témoignages de victimes ou de leurs proches. Agressions, coups, insultes, provocations, vols sont le constat de banalités récurrentes jugés par Mai Più aux antipodes de ce qu’était la Corse, de ces codes de valeurs que l’ensemble des corses et des habitants de l’île doivent réapprendre. Sinon les schémas qui ont échoués dans les grandes villes françaises et qui ont conduit à la création de zones de non droit se reproduiront en Corse.

Un appel tout particulier a été fait aux parents pour qu’ils ne laissent pas leurs enfants sans activité dans la rue, alors qu’il existe des associations sportives et culturelles dans chaque quartier de la ville.
L’oisiveté n’est-elle pas mère de tous les vices ? 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85414 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40858 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346