Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Les retraités corses et les salariés EDF-CCAS manifestent dans la rue


le Mardi 24 Novembre 2015 à 15:43 | Modifié le Mardi 24 Novembre 2015 - 15:50


Grosse mobilisation mardi matin sur le cours Napoléon. Toutes les associations de retraités de Corse étaient en effet descendues dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. Ils ont dénoncé régression sociale sans précédent, selon les organisations, sur le plan national contre l’ensemble des retraités et une « sourde oreille » de la représentation politique corse concernant des problématiques plus locales. Les salariés d’EDF et de la CCAS se sont joints à eux pour manifester contre la remise en cause du financement de la structure sociale.


Ajaccio : Les retraités corses et les salariés EDF-CCAS manifestent dans la rue
Les syndicats ont directement  interpellé l’ensemble des candidats à l’élection territoriale et attendent des réponses claires de ceux-ci. Ils rappellent que les retraités représentent pas moins d’un tiers de l’électorat en Corse :
« Nous n’avons aucune réponse par rapport à toutes les revendications, notamment sur la prime d’insularité pour les retraités, ayant reçu une fin de non recevoir de la part du Ministère. Pourtant, la CTC avait voté deux motions nous soutenant dans cette démarche. Nous demandons aujourd’hui une réunion tripartite que les élus de Corse doivent mettre en place. Nous sommes les ignorés des politiques, pour preuve, nous avons demandé une réduction de 50% pour nos retraités au niveau des tarifs maritimes, aériens et ferroviaires, le tout sans absolument aucune réponse. On ne nous reçoit pas, on  est totalement ignorés » a déclaré notamment Patrick Maurel, au nom des organisations.
 
EDF-CCAS : Activités sociale et Energie en danger
Les salariés d'EDF et de la CCAS, son comité d'entreprise, manifestaient mardi matin à Ajaccio où ils s'étaient joints au cortège des retraités. La remise en cause du financement de la structure sociale de l'entreprise électrique et gazière par les actionnaires fait craindre de grosses difficultés pour les 126 salariés permanents, les 400 saisonniers et les 420 prestataires de service et fournisseurs insulaires. En tout ce serait plus de 22 millions d'euros annuels en moins injectés dans le tissu économique, social, culturel, sportif et associatif.
« Les activités sociales de l’énergie sont financées par 1% des ventes d’électricité et de gaz. En annonçant le montant de la dotation 2016, les employeurs de la branche des industries électriques et gazière assènent une violente charge contre les activités sociales. Après la baisse de 35 millions d’euros sur le budget 2014, ce sont à nouveau 33 millions d’euros qui viennent amputer leur financement.  En moins de trois ans, les employeurs et les pouvoirs publics s’entendant pour priver de 68 millions d’euros les organismes sociaux des IEG, remettant directement en cause leur pérennité. Les incidences sont désastreuses en Corse pour les salariés…. »
J. F. 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40950 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348