Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Les entrepreneurs en herbe vivent à fond l’aventure de la création


le Mardi 20 Mai 2014 à 18:30 | Modifié le Mardi 20 Mai 2014 - 19:05


La nouvelle promotion des mini-entreprises pour l’année scolaire 2013-2014 a été lancée en début d’année dans 5 établissements de la région Ajaccienne. Après le succès pédagogique rencontré l’année dernière par la mini-entreprise d’une classe de 3ème du Collège Arthur Giovoni, le collège Laetitia, les lycées Finosello et Antonini et le collège EREA ont souhaité faire partie de l’aventure. Celle-ci semble à présent bien accrochée sur les rails de la réussite


Le lycée Jules-Antonini lauréat avec…
Le lycée Jules-Antonini lauréat avec…

Depuis l’année dernière, le Medef Corse, sous la présidence de Serge Santunione, se mobilise au sein de l’association Entreprendre Pour Apprendre, ceci afin d’accompagner la création de mini-entreprises dans les collèges et lycées. Cela a pu se faire grâce à un certain nombre de partenaires qui n’ont pas hésité à rejoindre l’équipe organisatrice comme le précise justement le président du MEDEF

Une mini-entreprise rassemble un groupe de jeunes, encadré par un enseignant et un Chef d’entreprise, adhérent du MEDEF Corse, autour d’un projet de développement d’un produit ou d’un service en vue de sa commercialisation. Ce projet leur permet de découvrir l’entreprise et son fonctionnement, de développer des connaissances, des aptitudes et des attitudes face à des réalités professionnelles. En clair, le but recherché !

Au cours de l’année scolaire, des journées de ventes sont organisées pour permettre aux jeunes de présenter leurs produits ou services à leurs clients potentiels. Présenter son projet, son produit et conclure la vente, autant d’étapes à franchir. Plus encore que le nombre de ventes, ce qu’il faut retenir c’est l’apprentissage : une aisance gagnée au fil des heures, un discours qui se rode, l’amélioration de la présentation du stand. Une aventure riche en expériences…

Cinq établissements, mais combien l’an prochain ?
Cette année, cinq établissements participent au Championnat régional organisé par EPA et le MEDEF Corse : EREA (« La révolte des animaux »), collège Laetitia (« Sawaggie pub »), collège Arthur Giovoni (« Les 3 B »), lycée Finosello (« Fin’Floch ») et lycée Antonini.

Mardi, entre 14 heures et 16 h 30, dans les locaux de la direction régionale du Crédit Agricole, a eu lieu la présentation des projets au jury. Tour à tour, les « mini-entreprises » ont présenté leurs projets devant un jury composé de professionnels et d’enseignants, en présence du Recteur Michel Barrat et du Président du MEDEF Corse, Serge Santunione. Au bout du suspense, une qualification pour représenter l’île au prochain concours national qui aura lieu à Paris au mois de juin.


EREA et le lycée Jules Antonini vainqueurs
Après s’être réuni, le jury, composé de professionnels et d’enseignants, a décidé de couronner l’EREA pour la catégorie collèges et le lycée Jules Antonini. Le jury était  composé de Viviane Damlas (Air France), Béatrice Simoni (EDF), José Santoni (BTP), Guy Monchaux (Académie), Pierre Franceschi (Rectorat), Daniele Bartoli (ONISEP), Nicole Noilhetas (Académie).

Les parrains 2014 étaient Caroline Simeoni et René-Charles Combette (Accessile), Fred Surlan (SURETEC), Pascal Fantino (Décathlon), Leria Folacci (Chartcuterie Folacci) et Carlo Ferreira (Event’Com).

J. F.


Serge Santunione : "Entreprendre pour Apprendre mérite de se développer"

… Erea et La révolte des animaux
… Erea et La révolte des animaux

La première « mini entreprise » organisée en 2013 a été une expérience intéressante et surtout enrichissante. L’enthousiasme s’est emparé des élèves et cela a fait boule de neige, tant et si bien que cette année, cinq lycées et collèges ont décidé de tenter l’aventure. Serge Santunione, président du Medef, s’y attendait un peu : « Cela a été une grosse réussite et nous avons décidé aussitôt de reconduire le concours avec cinq mini entreprises. C’est un réel plaisir de voir les jeunes gens et jeunes filles s’épanouir de la sorte, grâce à leurs parrains qui les accompagnent, leurs professeurs bien sûr. Tout cela va permettre de créer une forte émulation pour ces « entrepreneurs » de demain… »


- C’est le plein succès. Qu’en sera-t-il l’année prochaine ?

- « C’est en effet plus que satisfaisant. L’an prochain nous allons certainement manquer de place mais nous ferons en sorte d’accepter tout le monde. Le Medef étant une institution régional tout comme «l’association Entreprendre pour Apprendre » la démarche devient forcément régionale. D’ailleurs, bon nombre de chefs d’établissement se sont manifestés auprès de nos structures pour en connaître les modalités. Tous seront les bienvenus. Si nous atteignons une dizaine d’établissements l’année prochaine on pourra considérer cela comme un succès, une marche en avant. »

- La suite ?

- «Ce qui nous préoccupe le plus c’est d’installer, comme dans toutes les régions de France, l’EPA Corsica. Une structure complète d’Entreprendre pour Apprendre avec des conseils d’administration composés de chefs d’entreprises insulaires qui nous accompagnent. C’est mon ambition première de relancer cette structure et de trouver des financements pour y parvenir. Il nous faut des partenaires privés qui existent en Corse et qui je pense vont venir à nos côtés pour relancer l’EPA et lui donner sa pleine mesure. »
Recueilli par J. F





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85114 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344