Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Les élus de l'opposition quittent la séance du conseil municipal


le Jeudi 28 Novembre 2013 à 17:46 | Modifié le Jeudi 28 Novembre 2013 - 18:11


Il avait pourtant bien commencé ce conseil municipal de mercredi soir. Ambiance bon enfant, calme, détendue. Sans plus ! L’ordre du jour était certes coriace avec pas loin d’une quarantaine de délibérations, mais l’essentiel de la soirée était concentrée autour de l’adoption du budget supplémentaire. Le gros morceau. Ce qui n’a pas empêché les élus d’aborder la première partie de la séance avec le budget prévisionnel de l’Office Municipal de Tourisme….


Ajaccio : Les élus de l'opposition quittent la séance du conseil municipal
La présentation du bilan de la saison estivale fut un modèle du genre. Alex de Lanfranchi a rondement mené le débat de la stratégie de l’OMT avec un film promotionnel et des explications plausibles sur la destination Ajaccio, la ville, le littoral, le pays, les enjeux et la conquête de la clientèle en soulignant que la nouvelle gouvernance s’appuie désormais sur les offices de tourisme.  François Casasoprana l’a relayé dans la présentation du budget prévisionnel 2014 mais nous reviendrons en détail sur ce dossier plus loin.  

L’absentéisme, une maladie…

Près de deux heures après l’ouverture de la séance, Charles Cervetti a entamé la lecture du budget supplémentaire 2013, budget principal de la ville : « Il s’agit d’un budget de report qui assure la liaison avec le compte administratif 2012. Il intègre les résultats de l’année antérieure et reprend les restes à réaliser constatés au 31 décembre 2012. Le budget supplément    aire se décompose ainsi :  En recettes et dépenses de fonctionnement : 2 555 370. 00 euros, en recettes et dépenses d’investissement : 24 613 311. 57 pour un budget supplémentaire de 27 168 681.57 euros.
A ce budget, s’ajoutent  le budget annexe de stationnement d’un montant de 1 407 839.60 euros et le budget Régie avec autonomie financière du port de plaisance Charles Ornano d’un montant de 952 277.30 euros. Après la délibération du budget, l’opposition  ( MM. Sbraggia, Ferrara et Pugliesi) a voté contre non sans une intervention de Stephane Sbraggia qui a évoqué l’absentéisme et l’irresponsabilité.
Les trois élus de l’opposition ont ensuite quitté la séance qui a été aussitôt interrompue faute de quorum.  Charles Cervetti, piqué au vif a aussitôt répliqué : " La maladie est autant présente dans les municipalités que dans les conseils généraux des deux départements, ce qui n’a absolument rien à voir avec les conditions de travail. La Banque Postale vient de nous accorder un prêt de 5 millions d’euros. Le ferait-elle avec des irresponsables ? Je ne le pense pas." 
Une demi-heure plus tard, avec l’arrivée de deux élus supplémentaires (F. Bernardi et B. Debroas) la séance a pu reprendre son ordre du jour avec la suite du budget, la convention pluriannuelle avec l’association »Sviluppo in Aiacciu », partenariat entre la ville et la CCI 2A qui s’est concrétisé par la création de cette structure et la nomination d’un manager centre-ville. Sa mission principale est de renforcer l’attractivité commerciale du centre-ville dans le cadre d’un projet urbain fédérant les acteurs publics et privés.
Autre projet en cours, l’installation de deux web-cam afin de répondre à un besoin d’information et de promotion de la ville vers un public élargi, notamment touristique. Les technologies qui seront utilisées à mettre en valeur les sites comme la Parata-Sanguinaires et un champ visuel à partir des hauteurs de la ville. Coût de l’opération : 14 304 euros TTC. 

Rénovation urbaine Cannes-Salines

Autre dossier, volumineux celui-là, qui concerne la rénovation urbaine de cet immense quartier (120 millions d’euros) dont les travaux sont avancés. A ce jour, plusieurs travaux ont été réalisés, à savoir la création d’un système collectif de production d’eau chaude solaire, l’installation de lampes basse consommation, de robinets économiseurs d’eau, mise à niveau des dispositifs de ventilation, remplacement de menuiseries etc. Après analyse, le comité national ANRU a validé la proposition de la ville d’Ajaccio détaillée supra et propose la signature d’un avenant No 4 à la convention pluriannuelle relative au projet de rénovation urbaine des Cannes-Salines comprenant :

Le report de l’élaboration de l’avenant de sortie de convention à décembre 2014

Le report des délais d’engagements de subvention dans la limite du 31 décembre 2015

L’intégration au PRU  des sites jugés prioritaires de poursuite de la rénovation urbaine au-delà du périmètre initial

La prise en compte des deux opérations physiques supplémentaires. 

Pour mettre en valeur le patrimoine bâti et les espaces dans le respect de l’environnement durable, la ville a décidé de la création d’une AVAP (aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine). Le dispositif a été étendu à la frange littorale du fond de baie. Le mise en œuvre de cette mission est proposée aux instances délibératives à savoir la CCI 2A, la Chambre de Métiers, la CTC et la CAPA.

 


Office Municipal de Tourisme : Le Tour de France bien sûr

Revenons aux premiers instants de la séance de mercredi pour rappeler la bonne santé de l’Office Municipal de Tourisme qui a remarquablement rempli sa mission au cours de l’année. La baisse de la fréquentation, ce n’est un secret pour personne est générale, mais il faut relativiser comme l’a expliqué Alex de Lanfranchi, qui a évoqué la baisse notamment des croisières (un quart de moins que la saison précédente) assez significative. La clientèle Italienne et Espagnole s’est faite plus rare contrairement au marché Néerlandais, Suisse et Belge qui est en hausse, sans doute en raison de la forte médiatisation de la destination Corse lors des salons et autres journées nationales sans oublier l’impact Tour de France qui y est pour beaucoup.
"On a voulu éclairer ce bilan sur plusieurs façades. Bien entendu l’accueil, le plan d’action, la mise en exergue de ce qui a fait le fondement de notre action, le travail effectué sur notre site Web. Il fallait rénover car la demande est de plus en plus forte. On souhaite une communication plus ouverte contrairement à la communication sèche, basique sur les propositions touristiques.  On doit parler de notre destination avec un plus, pourquoi pas à travers des récits, d’historiens voire de journalistes. Former une communication la plus agréable possible, la plus attractive, notamment lorsqu’on travaille sur les réseaux sociaux."

La fréquentation ?
«Plus faible certes, mais comme je l’ai expliqué, la baisse des croisières y est pour beaucoup. En revanche, le point d’accueil de l’aéroport est en nette augmentation. Plus de vols, plus d’accès, c’est satisfaisant sur ce point. On l’a vu, c’est même officiel, on a perdu un peu sur la clientèle nationale, partie moins longtemps, européenne aussi, notamment espagnole et italienne en raison de la crise importante. On a gagné en revanche sur quelques clientèles étrangères, mais globalement, la balance n’est pas inintéressante. On se situe  sur la fréquentation des deux derniers exercices. Ce n’est pas mauvais, mais on espérait mieux".

L’un compense l’autre ?
« Si on veut. Lorsqu’on évoque la clientèle aérienne, on est gagnant sur celles de Belgique, Suisse, Hollande, c’est excellent pour l’hôtellerie insulaire, mais  sur Ajaccio, l’offre est limitée et on arrive rapidement sur le seuil de saturation. »

Et le Tour de France cycliste ?
« Extraordinaire. Les spécialistes peuvent chiffrer le nombre d’heure TV, le nombre de pages de journaux spécialisés ou non, c’est très important. Nous travaillons avec un cabinet qui est mandaté par la CTC qui est en train d’évaluer toutes ces retombées.  On a observé des clients qui arrivaient sans réserver. C’est un achat d’impulsion lié à la communication Tour de France. En même temps nous avons eu des demandes très spécifiques de clientèle de cyclisme ou cyclotourisme. L’effet Tour de France est tout à fait réel. Sur Ajaccio, nous avons eu ces deux étapes entièrement couvertes par les média. Ce sont des éléments forts et intéressants. »  

J. F.

 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85423 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346