Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Le Casone retrouve des couleurs


le Jeudi 28 Août 2014 à 22:01 | Modifié le Jeudi 28 Août 2014 - 22:20


La Ville d’Ajaccio a procédé au nettoyage du Casone, première étape de la réhabilitation complète du site. Le Centre Technique Municipal de la ville d’Ajaccio, dirigé par Madame Natacha Casalta, a en effet procédé à de nombreuses interventions. Un travail conséquent réalisé en 17 jours. Le nettoyage du site sera suivi de nombreux aménagements, notamment remise en eau et en lumières


Ajaccio : Le Casone retrouve des couleurs

Le site du Casone avait grand besoin d’une toilette. L’entrée, les pierres, les arbres et autres plantes ornementales chères à l’impératrice étaient laissés à l’abandon depuis plusieurs années. « Le Casone représente pour la Ville d’Ajaccio, au même titre que les quais napoléoniens et l’ensemble des lieux de mémoire de la ville dédiés à son illustre enfant, une ressource prépondérante dans le cadre du projet global de valorisation du patrimoine napoléonien défendu par le Député-Maire d’Ajaccio et son équipe. La volonté est de rendre à ce lieu une dimension symbolique forte, représentant l’image de la cité impériale » a souligné José Caneggiani, adjoint au maire. Autour de Monsieur Aresu, Madame Ruggeri, Madame Guerrini, Monsieur Caneggiani et Monsieur Balzano, Mme Ottavy, adjoints au Maire, travaillent à l’élaboration d’un plan de réhabilitation complète du site.

Jean-Pierre Aresu,  adjoint au maire délégué à la mise en valeur du patrimoine napoléonien, a pris le dossier à bras le corps et entend redonner au site son lustre d’antan : « Pour nous les Bonapartistes, la place du Casone est un lieu chargé d'histoire et des plus symboliques, dans la mesure où la légende dit que le jeune Bonaparte enfant venait y méditer. En 1938 a été érigé la fameuse statue réplique de celle qui culminait sur la colonne Vendôme à Paris, un monument qui rappelle l'œuvre administrative, politique et militaire de Napoléon.
Ce lieu était à l'abandon depuis des années. Nous l'avions dénoncé en août 2013. Aujourd'hui grâce au travail de José Caneggiani, les espaces verts ont été remis en état ainsi que les alentours du monument.
Ce n'est qu'une étape, car cette place d’Austerlitz ne peut pas avoir la même vocation que la place du diamant ou la place Foch. J'ai d’ailleurs demandé au maire de mettre en place une commission que je présiderai pour réfléchir  à sa future destination qui devrait marier le culturel, l'histoire et un espace arboré
. » 


Une si jolie promenade…
Visiter le Casone et ses environs, c’est surtout parcourir un jardin susperbement ombragé qui commence à retrouver des couleurs. Il fera d’ailleurs l’objet de rénovation tant au niveau de la verdure que de son arrosage et de ses nombreux escaliers qui ont également retrouvé leur fonction depuis que la végétation y a été revue et corrigée dans son ensemble. Toutes les inscriptions, tags et autres immondices ont été effacés. Un long et méticuleux travail a redonné des couleurs et une âme à ce merveilleux site. Au fil des jours et surtout après le passage d’une commission de sécurité, les jardins du Casone pourront être exploités en toute sécurité. Des murettes seront construites, des barrières seront placées aux endroits les plus dangereux.

Un gardien enfin…
L’équipe technique envisage également la fermeture du site la nuit, avec durant la journée, la présence d’un gardien et sans doute d’une équipe d’entretien des lieux. L’arrosage automatique sera de nouveau installé sur l’ensemble du site et surtout, l’entrée des scooters, mobylettes et autres skatboard sera absolument interdite. Voilà en tout cas qui fera plaisir à de nombreux ajacciens qui espèrent retrouver le Casone à sa véritable place, dans un environnement soigné et surtout sous surveillance. Les commerçants du secteur ont appris la nouvelle avec un réel plaisir, notamment les plus proches de la place d’Austerlitz comme le bon vieux « Pavillon Bleu » du regretté Paulo Quilici qui, il est bon de le rappeler, a été créé par les frères Antoine et Dominique Rossi, qui ne sont autres que les grands oncles de Laurent Marcangeli ! 
J. F.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85060 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40724 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344