Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : La solidarité des gens de mer, parlons-en !


le Lundi 29 Septembre 2014 à 18:47 | Modifié le Lundi 29 Septembre 2014 - 19:20


Elle existe pourtant. Les exemples ne manquent fort heureusement pas. Mais elle ne se manifeste pas aussi régulièrement que le voudrait cette vieille tradition.


Pourtant elle existe, la preuve
Pourtant elle existe, la preuve

Pour preuve, il y a quelques jours dans le golfe d’Ajaccio, à l’Isolella plus exactement.

Profitant d’une de ces belles journées estivales de septembre, Une jeune femme se promène au volant de son embarcation de type pneumatique lorsque soudain, le moteur s’arrête. Panne sèche. Certes, elle ne se trouve pas trop éloignée du bord et en ce dimanche d’automne, les bateaux sont assez nombreux en mer pour ce pas qu’elle cède à la panique.

Voilà qu’une grosse embarcation avec une dizaine de personnes s’approche du bateau à la dérive. C’est l’école de plongée de ce site très prisé qu’est la Stagnola. La jeune femme, rassurée, interpelle le pilote du bateau et lui raconte sa mésaventure. Elle explique que sa jauge d’essence est défaillante et donc son erreur lors du remplissage de son réservoir.

Le pilote s’approche près et lui explique qu’il n’y a aucun problème pour la remorquer jusqu’au rivage et il ajoute très sûr de lui : « cela vous coûtera 100 euros pour vous remorquer jusqu’au rivage. »

La jeune femme explique calmement au moniteur de plongée que son mari est en route pour la dépanner et que pour rejoindre le rivage à quelques dizaines de mètres, elle trouve la somme réclamée disproportionnée.

Rien à faire : « C’est 100 euros ou rien » rétorque le pilote qui, d’un geste qui ne correspond en rien à un marin digne de ce nom, lui renvoie le cordage sur son embarcation et s’en va rejoindre sa base.

Parini folle !

Fort heureusement, les employés de la paillotte qui sont en train de démonter leur établissement d’été se portent au secours de la jeune dame pour gagner le rivage quelques minutes après.

Voilà en tout cas une scène que l’on voit rarement sur nos côtes. Et un moniteur qui ne sait sans doute rien de la solidarité des gens de mer en cas de danger.

A se demander quelle serait sa réaction si l’un de ses élèves venait à connaître un accident de plongée?

Il y a des coups de pieds au c.. qui se perdent !

J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:57 Appietu a fêté la Sant’Andria

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85481 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40915 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347