Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : La première Fab Académie de Corse présente ses résultats


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 24 Juin 2016 à 15:05 | Modifié le Vendredi 24 Juin 2016 - 23:17


Au terme de six mois de travail, les quatre stagiaires de la première Fab Académie de Corse ont présenté les résultats de leurs travaux réalisés avec les conseils du Fab Lab d’Ajaccio mais aussi des conférences en direct du prestigieux MIT.


Ajaccio : La première Fab Académie de Corse présente ses résultats
La Fab Académie est un programme de fabrication numérique réalisé par Neil Gershenfeld du Centre MIT pour les Bits et les Atomes, basé sur le cours de prototypage rapide du MIT, MAS 863 : « Comment faire (presque) tout ».
Partie d’un projet de sensibilisation du CBA, la Fab Académie s’est depuis ouverte à tous les Fab Labs à travers le monde.
Le programme propose et fournit des instructions de fabrication numérique de pointe pour les étudiants grâce à un programme unique et pratique ainsi que l’accès à des outils et des ressources technologiques.
« Il s’agit de transformer le code en choses », explique Lorenzo Negri. Ce jeune homme d’origine italienne a quitté son Milan natal pour suivre une formation de designer automobile avant d’intégrer lui même un stage de Fab Academie. Après avoir travaillé dans divers Fab Lab comme Boston, Rome ou Antibes, il est venu dispenser ses conseils au Fab Lab ajaccien et animer la fameuse formation Fab Académie.


Quatre étudiants ont donc eu droit à des cours magistraux en ligne diffusés depuis le MIT chaque mercredi de 15 heures à 18h30.  Les cours sont enregistrés et ont été disponibles pour les étudiants tout au long du semestre. En complément des cours, 2 à 3 jours par semaine (les Lab Days) ont été consacrés à des activités pratiques au Fab Lab dans lesquels les étudiants ont eu accès aux outils numériques de fabrication et à une aide personnalisée dans leurs projets. Ce programme a nécessité au minimum une mise à disposition de 30 heures par semaine.


Ainsi, Lucia Simeoni, ancienne Fab Manager de Corte et freelancer designer a imaginé une lampe fleur, Gérard Bandini, animateur d'espace public numérique à Bastia a travaillé sur la motorisation d'un télescope afin d'automatiser son positionnement, Yann Even, technicien son et lumière à l'Aghja, a élaboré une machine pilotée par téléphone qui lui permettra de descendre des décors sur scène, enfin, Frithjof Kuntze est ingénieur en biophysique moléculaire passionné par les technologies dont projet à la base était de réaliser un drone piloté par téléphone travaille actuellement sur la création d'un enregistreur de données.


Le Fab Lab a encore quelques projets à venir comme l’explique Marylin Richard qui dirige la structure « Nous sommes en train de nous regrouper en fédération avec les autres Fab Labs de France et nous espérons pouvoir dispenser des formations qualifiantes et donc éligibles auprès des financeurs. Par ailleurs, à la fin de chaque Fab  Academie, les étudiants peuvent participer aux Global Fab Award qui récompensent les travaux et délivrent les certifications. Nos étudiants devront donc attendre le mois d’Août afin d’avoir les résultats. » 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85060 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40724 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344