Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : L’association Art & Co Galerie, une association d'artistes que rien n'arrête!


Rédigé par le Mardi 6 Octobre 2015 à 23:33 | Modifié le Mercredi 7 Octobre 2015 - 00:07


Ils sont sept artistes qui ont décidé de « prendre le taureau par les cornes », et d’ouvrir une galerie associative où ils exposeront leurs œuvres. Mais pas seulement, cet espace pourra s’ouvrir à d’autres moyennant une participation aux frais de fonctionnement. Le vernissage a eu lieu le 2 octobre au numéro 3 de la rue Rossi. Marc Bensimon, Marie-Céline Chottin, Karine Cianfarani, Béatrice Gastineau, Margot Issaly, Odile Pierron et Joseph Zanni ont ouvert pour la première fois cette galerie au public qui a été conquis par cet espace d'exposition, ce lieu de diffusion et de connaissance pratique des Arts.
Et c’est en cœur qu’ils ont répondu à ces quelques questions de Corse Net Infos.


-- Quel en est le but de cette galerie ?
- La vocation de ART & Co est d'abord de permettre le regroupement d'artistes dans un même lieu, faire jouer les synergies et les stimuler dans leur créativité. Ainsi chacun d'eux sera sollicité dans un futur plus ou moins proche pour présenter une œuvre sur un même thème. Cette déclinaison du même thème démontrera la diversité d'expression de ces artistes et la complémentarité des mondes imaginaires.
Ensuite, dans le même esprit ART &Co souhaite inviter d'autres artistes pour des expositions temporaires venant enrichir la collection permanente. Isolé, l'artiste à Ajaccio n'a pratiquement aucun moyen matériel pour se faire connaitre, Art & Co leur en donne la possibilité. La fermeture de plusieurs galeries à Ajaccio est un véritable sinistre pour la ville ; Art & Co a pour objectif de combler ce dénuement.
Enfin, troisième but, la galerie se veut également un lieu d'apprentissage. Des ateliers auront lieu : de calligraphie et de peinture. Dans cet environnement fécond, lieu d'aboutissement de leur travail pour certains de nos artistes, lieu d'expérimentation pour d'autres, les élèves n'en seront que plus motivés, ayant constamment sous les yeux des réalisations de talent.
 
- Qui vous a accompagné dans cette création ?
- Pour le moment, notre initiative est le fruit d'un accord entre les artistes, acceptant de financer le fonctionnement de la galerie, effort consenti sur leurs ventes. Le soutien de la DRAC entre autres serait bien entendu bienvenu ainsi que des pouvoirs publics. Mais il est certain que c'est dans la pérennisation de notre projet que celui-ci sera reconnu et promu. Cela dit, avant d'attendre passivement les aides, nous ferons toutes les démarches utiles pour convaincre nos interlocuteurs institutionnels qu’ART &Co est d'utilité publique.
 
- Une galerie qui sera « le creuset d’artistes locaux » a commenté José Zanni. Quelles sont les personnes qui pourront y exposer et sous quelles conditions ?
- Toute personne accordant dans son projet de vie une place à l'expression artistique. Peintres, calligraphes, photographes, sculpteurs, etc. sont invités à se faire connaître et solliciter un espace d'exposition. Selon la durée de son exposition, l'artiste invité sera appelé à participer aux charges fixes de la galerie et surtout publicitaires. Notre équipe, hormis des compétences artistiques, s'y entend en matière de marketing, c'est aussi cette valeur que ART&Co met au service des artistes confirmés ou non.
 
- A Ajaccio peu de galeries restent ouvertes au fil du temps, d’autres sont inabordables pour beaucoup d’artistes, quel est votre sentiment à ce sujet ?
- C'est le défi que nous avons à relever : durer, en dépit des variations du marché, des aléas économiques. Mais nous sommes une équipe de 7 artistes et les charges qu'une galerie impose sont partagées entre nous tous ce qui représente une participation modeste et durable. Les galeries éphémères pèchent souvent par manque d'anticipation et ne savent pas toujours tirer parti des événements locaux. Notre galerie, tout au contraire, veut s'inscrire dans le tissu local, et intervenir lors d'événementiels. Notre présence à la journée Alzheimer a fondé cet engagement et nous comptons aller évidemment plus loin et plus souvent. L'art n'est pas hors de la vie, de la ville, tout au contraire il s'inscrit comme contrepoint aux préoccupations prosaïques et contrebalance un certain mode de vie utilitariste. Car en définitive l'art ne sert à rien, hormis à présenter de l'existence un autre point de vue, une respiration, régie par d'autres règles, ici uniquement formelles.
 
- Art & Co Galerie s’est donc déplacée lors de la journée des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Des expos publiques hors les murs seront envisagées ?
Oui, parce que les problématiques de la cité et du monde intéressent nos artistes. La vision d'un artiste apolitique, enfermé dans son monde intérieur, est largement dépassée dans la mesure où nous sommes tous connectés à la planète. Dans cet esprit, l'artiste se sent concerné par de nombreux débats et est amené à donner son opinion, moins par le discours que par le travail de ses mains bien sûr. Par ailleurs, l'œuvre d'art entretient un rapport complice avec l'environnement extérieur : mettez une toile, une photo dans la nature ou sur la Place du Diamant, elle prendra un tout autre sens et démultipliera ses significations. C’est aussi ce télescopage que nous recherchons sans compter que certains publics n'entreront jamais dans une galerie pour toutes sortes d'inhibitions, il est donc nécessaire de venir à eux.






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40748 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345