Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : L'appel des colistiers de Simon Renucci


Rédigé par le Samedi 17 Janvier 2015 à 23:46 | Modifié le Dimanche 18 Janvier 2015 - 00:24


Ils ont été dix à prendre la paroles lors du meeting de vendredi, convaincus que le retour de Simon Renucci était la meilleures des armes pour reconquérir la ville d'Ajaccio et lui redonner son statut de ville capitale de la Corse. Un tour d'horizon des allocutions des colistiers qui aura une deuxième partie avec les interventions de François Pieri, Maria Guidicelli, Paul Antoine Luciani, Dominique Bucchini, Paul Giacobbi.


Francesca Chiocca Lycéenne de tout juste 18 ans a ouvert vendredi le meeting de Simon Renucci. Emue par ce premier pas dans la politique elle a rapidement  trouvé les mots appelant à la mobilisation à une semaine du premier tour.  Si vous souhaitez donner la parole aux jeunes, offrir un avenir pour Ajaccio construit sur l’accès à la culture, aux échanges entre générations, une société où les jeunes auront la parole et le droit à participer à la vie municipale, alors votez la liste Simon Renucci, Unis pour Ajaccio Unitti pà l’avene.

Santa Simonpietra d’Europe Ecologie des Verts, parti inscrit à gauche parlera de présence justifiée sur la liste de Simon Renucci avec qui elle partage les principes fondamentaux de valeurs sociales, de respect de lutte contre le racisme…En terme d’écologie d’autres valeurs comme le respect de l’environnement, l’adaptation au changement climatique, le développement durable s’ajoutent aux premières. Puis Santa Simonpietra parlera de la culture : notre volonté est que l’ensemble des Ajacciens se sentent impliqué dans cette ambition : artiste et  spectateurs professionnel et amateurs, jeunes et moins jeunes, forces sociales, associatives, éducatives, économiques. L’accès à la culture est donc primordiale pour le bien vivre ensemble et la politique culturelle doit prendre en compte les besoins des Ajacciens, orienter les lignes fortes, ouvrir à la réflexion, donner à voir et à comprendre.
La culture est un élément majeur de la citoyenneté pour l’identité et la vitalité et l’avenir de notre ville. L’art et la culture se doivent d’être ouverts sur le monde, d’accueillir d’autres cultures dans un dialogue fécond avec la culture corse. Le développement de la langue et la culture corse est bien sur un axe prioritaire de notre action. En ce sens la ville bénéficie de formidables atouts, l’environnement naturel, le patrimoine matériel et immatériel au nom duquel le chant et le savoir-faire et celui d’avoir obtenu lors de la dernière mandature de Simon Renucci  le Label Ville Art et Histoire. Cette démarche s’est traduite par la signature d’une convention  avec le ministère de la culture et la CTC. Ce label implique la réalisation du centre d’interprétation d’architecture et du patrimoine qui s’implantera dans la chapelle saint Joseph.
Santa Simonpietra n’oubliera pas de citer la réalisation du Palatinu qui aura permis une nouvelle ouverture pour la jeunesse en accueillant des concerts et des spectacles grand public, l’Espace diamant, qui propose une offre plurielle de théâtre, de danse et cinéma, de débats d’idées dont on a beaucoup besoin en ce moment. Le Kallisté une fois rénové sera un pôle d’accueil pour les résidences de création et viendra rejoindre l’Agjha, Locu Théatrale, la Petite Scène et Scenina.
Les objectifs majeurs seront de donner la culture à tous et de l’inscrire au centre du développement,  de renforcer les projets culturels des maisons de quartier des centres sociaux et des réseaux des médiathèques. La culture est l’affaire de tous et le travail engagé depuis 2001 par Simon Renucci et son équipe doit être poursuivie pour dessiner une ville culturelle, solidaire, créative, équilibrée, participative  et se donner les moyens de son ambition.  

Alain Falzoi parlera au nom de Dominique Richaud, Isabelle Barbolosi et Constand Sbraggia  engagés aux coté de Simon Renucci dans cette campagne,  parceque leurs  convictions, leur engagement politique pour cette ville est indéfectible. Une liste qu’il jugera ambitieuse, rassembleuse qui dirigera la cité avec dynamisme, solidarité, en réunissant les ajacciens, tous les ajacciens.
Leur souhait est clair, métamorphoser notre Ajaccio avec le projet du square Campinchi, entreprendre une dynamique économique sociale et culturelle. Nous aimons trop notre cité pour ne pas la laisser sombrer dans l’immobilisme, dans le défaut de projet comme cela s’est produit pendant 7 mois. Ce que nous voulons, ce que vous voulez c’est promettre et laisser de belles choses à nos générations futures. c’est laisser de bonnes choses à nos enfants.
L’avenir appartient à ceux qui construisent à ceux qui croient aux choses, qui ne ferment pas les yeux sur les injustices. Nous sommes, vous êtes ces personnes qui construisent et qui ne ferment pas les yeux sur ce que demande notre cité, sur l’Aiacciu bellu que certains veulent s’attribuer. Le monopole ajaccien, le savoir-vivre ajaccien le patrimoine ajaccien n’appartient pas à certains, n’appartient pas plus à l’un ou à l’autre, vous êtes ajaccien nous sommes ajacciens nous sommes tous ajacciens, alors rassemblons-nous pour faire vivre Ajaccio, pour lutter contre le retour de la pulitichella pour que tous les habitants soient traités sur un pied d’égalité. 

Josée Grimaldi d’Esdra représente les nationalistes sur cette liste, sans aucun but électoraliste ni mercantile précisera-t-elle, juste pour l’essentiel, l’avènement de la démocratie pour le bien-être collectif. Nous avons eu une écoute attentive auprès de la liste  de Simon Renucci, des hommes  et des femmes qui ont eu l’intelligence de nous écouter de nous comprendre, de respecter nos différences.Nous prônons le rassemblement car nous pensons qu’il n’y a pas d’issue pérenne dans notre ville sans débat d’idées, sans  communion des valeurs, sans consensus politique. C’est pour cela que suite à l’expérience politique désastreuse  de mars dernier, de ceux qui avides de pouvoir ont commis l’impardonnable, nous devons redonner confiance aux ajacciens, effacer ce dénis de démocratie et balayé ces  7 mois de médiocrité avérée, d’une gestion désatreuse. Nous voulons donner à nos enfants la liberté de pouvoir vivre sur leur terre sans bâillon ni entrave. Parceque cette jeunesse est l’avenir de nous tous,  aujourd’hui nous avons répondu présent dans cette étape essentielle portée par Simon Renucci. Dans tous les domaines le constat est simple, clientélisme électorale et considérations avilissantes convergeant vers l’abus de situation de faiblesse et de contrainte morale. Votre réussite à venir est indissociable  de la nôtre. C’est pourquoi nous vous assurons de vous soutenir dans les moments de doute et d’incertitude. Ensemble nous ferons  d’Ajaccio une ville sereine qui assure le futur de ses citoyens, et de ses enfants.

Jean Marc Ciabrini secrétaire du parti socialiste se montre d’entrée rassuré devant tant de témoignages de confiance, de volonté qui rejoint la sienne et pour clore, rajoutera-t-il la triste parenthèse ouverte un soir  de mars dernier. Depuis ce funeste dimanche quelques mois passés aux affaires ont suffi à marquer au fer rouge l’empreinte de leur action qui se résume en un seul mot : dégradation. Tant de choses ont été dégradées : conditions de vie des Ajacciens, comportements, abandon des projets structurants qui illustreront la feuille d’impôt des ajacciens qui devront payer pour un service qui ne leur sera pas rendu. Depuis le début de cette campagne, ils clament leur frustration de ne pas avoir eu assez de temps, on n’a pas permis à la frénésie de s’exprimer complètement, de tout remettre en cause, de tout détruire ! Tel est le leitmotiv qui depuis deux mois accompagne le chapelet des projets ou des rêves comme la fable du parking livrable en 18 mois  aussitôt démenti par la présidente de la CCI. 
Jean-Marc Ciabrini reviendra sur les deux mandatures où les équipes de la majorité progressiste ont fait de  l’école et de la jeunesse leur priorité.  Des écoles ont été réhabilitées, mises à niveau, construites, la réforme des rythmes scolaires a été mise en place en instaurant  de nombreuses activités éducatives péri scolaires  de qualité et gratuites avec pour priorité absolue l’intérêt des enfants. Hélas vint le temps des postures idéologiques qui vit un député de la nation affirme tranquillement qu’il n’appliquerait pas la loi, s’ingéniant à organiser des manifestations  dont il prit l’initiative et la tête pour finir par se soumettre piteusement à sa façon, en vague prestations de garderie que les familles  sont priées de payer. Un travail qui sera repris pour que chacun se voit offrir les meilleurs chances de réussite. Le service public de la petite enfance qui a bénéficié d’une attention particulière pendant la mandature de Simon Renucci et qui permet  aux parents de maintenir l’équilibre entre vie professionnelle et vie de famille  et offrir aux enfants l’égalité des chances sera amélioré.
Le colistier n’oubliera pas l’investissement significatif de la municipalité dans la mise aux normes des gymnases, la réhabilitation des piscines, la réfection des stades pour offrir des infrastructures dignes  de l’intérêt de la capitale régionale à sa jeunesse, comme le Palatinu admiré par ses visiteurs et apprécié par ses usagers.
Renforcer les liens entre l’université de Corse  et Ajaccio sera au programme. Le laboratoire de Vignoli et l’ESPE deux implantations ajacciennes de l’université proposeront des ateliers, des actions de formations continues, mais aussi des conférences en convention avec le centre culturel universitaire. Des contacts auraient déjà été pris.
Alors dès ce soir redoublons d’effort, ne laissons pas s’installer autour de nous le fatalisme, la résignation, le découragement qui nourrissent l’abstention, ce poison terrible de la démocratie. Ne laissons pas nos proches, nos voisins s’engager sur des voix sans issue, ne les laissons s’égarer, se disperser, bâtez-vous avec nous soyez persuasifs pour convaincre, qu’un seul choix est possible pour remettre Ajaccio sur la voie du progrès et c’est au premier tour que va se gagner la bataille. Je serai peut-être trivial, mais j’ose le dire votez et faires voter utile…..




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85098 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40734 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344