Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Franck Zannoni entreprend et crée « Fast’in Cut »


Rédigé par le Dimanche 24 Novembre 2013 à 23:30 | Modifié le Lundi 25 Novembre 2013 - 01:41


Il fallait y penser et l’entreprendre, c’est ce qu’a fait Franck Zannoni en ouvrant au mois de juin, à l’entrée de Mezzavia, le premier salon de coiffure évènementiel de Corse. Jeune créateur de tendance, il s’est lancé dans un nouveau concept appelé « Fast ‘in Cut » à Ajaccio, proposant des tarifs préférentiels pour des prestations haut de gamme. Son idée était d’apporter une réponse au contexte de crise économique afin de relancer ce qu’il appelle le « budget coiffure » au sein des familles corses.


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
La mise en pratique se résume à des prestations coiffures à la carte (un simple shampoing, une couleur sans coupe..) et à la mise en place tous les deux mois d’offres promotionnelles sur des services spécifiques comme par exemple, une couleur, qui du 14 octobre au 16 novembre était proposée à 12 euros au lieu de 27. Une création d’entreprise qui deviendra une franchise « made in Corsica » avant de s’exporter à Orléans, Paris et Marseille.
Franck Zannoni, 40 ans, entrepreneur, coiffeur et créateur d’image, est revenu, il y a 13 ans en Corse où il a lancé 7 ans plus tôt le salon de coiffure haut de gamme Envy, véritable espace de détente et de bien-être. Avec son nouveau salon Fast in Cut, il emploie aujourd’hui en Corse une dizaine de personnes.
Une carrière démarrée à 19 ans, à Orléans où il remporte la 3ème place au championnat de France et du Monde de coiffure. Trois ans après c’est à Paris en tant qu’assistant de Jean Maniatis qu’il découvre les techniques de la coupe et sublime son goût de l’artistique. Un chemin qui le conduira à intégrer le groupe Dessange où il apprendra le métier de formateur et se perfectionnera dans le luxe et l’image de la beauté. Il va aussi découvrir les rouages de la franchise et du management d’un groupe. C’est à Albi qu’il deviendra responsable d’un salon du même nom où il sera demandé pour coiffer des modèles photos pour le magazine DS.

Coiffeur de Jennifer Beal et Sandrine Bonnaire

Photos Marilyne SANTI
De retour en Corse, à 28 ans, il assurera   la croissance de deux salons de coiffure à Propriano et Sartène. En parallèle, passionné par l’artistique, il devient « créateur d’images » et participe à des shows de coiffure, où il présente de nouvelles coupes avec des mannequins haut de gamme.
es marques Antesis, Alcantara et Shine pour lesquelles il travaillera le feront connaitre dans différents pays d’Europe, et coiffera des personnalités comme Jennifer Beal et Sandrine Bonnaire. A 31 ans, il devient « formateur professionnel » au sein d’une académie de coiffure, et partagera son savoir et son savoir-faire avec ses pairs. Le grand saut en tant qu’entrepreneur se fera à Ajaccio avec l’ouverture de son premier salon Envy, se faisant remarquer pas sa technique de coupe aux ciseaux sur cheveux secs, et ses conseils.
Sept ans plus tard, il lance le concept « Fast ‘in Cut », la beauté des cheveux à la carte,1er salon événementiel qu’il présente comme une alternative à la baisse des revenus de ses clientes en cette période de crise économique.
Oui. Il fallait y penser !
 
Pour en savoir plus : Franck Zannoni, Port : 06.83.96.65.01 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40885 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346