Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Bertrand Mopin nouveau Comar à la BAN d'Aspretto


Rédigé par le Samedi 5 Octobre 2013 à 22:26 | Modifié le Dimanche 6 Octobre 2013 - 01:00


Il y a quelques jours le capitaine de Vaisseau Bertrand Mopin a pris officiellement ses fonctions de commandant de la Marine en Corse (COMAR) en remplacement du Capitaine de vaisseau Christophe Michel. La cérémonie s'est déroulée à la BAN d'Aspretto, en présence, notamment, de Christophe Mirmand préfet de Corse.


(Photo Marilyne SANTI)
(Photo Marilyne SANTI)

La première installation d’un centre d’aéronautique de la marine française en Corse remonte à la Première Guerre mondiale. Un rapport du Sénat de 1927, permis en novembre 1932 la construction d’une base d’hydravions sur les terrains d’Aspretto. La BAN sera officiellement inaugurée le 5 février 1938.

La base d’Aspretto est actuellement armée par un personnel de 35 personnes, dont 15 civils. Le commandant de la Marine en corse y assure le lien  entre la Marine Nationale et les diverses organisations ou institutions civiles et/ou militaires des autres armées. Il a pour mission le rayonnement de la marine nationale dans le département, l’administration des réservistes, l’organisation et la gestion des centres de préparation militaire, d’assurer le lien entre les bureaux ou centres du service national et les réservistes participant comme intervenant à la JDC, et le soutien aux bâtiments en escale et aéronefs de passage ainsi qu’aux sémaphores. Depuis 1985, aucune unité de l’Aéronavale n’a plus été affectée en Corse et la BAN Aspretto sera dissoute le 22 septembre 1993.

A l’heure actuelle, le site accueille une dizaine d’entités différentes : la Marine, mais aussi le sous-Cross Corse, la Douane, la gendarmerie maritime et la gendarmerie nautique, ainsi que les Affaires maritimes, la société nationale de sauvetage en mer, la direction de la protection et de la sécurité de la Défense et le service de protection des hautes personnalités. En été se rajoutent, un échelon du peloton de gendarmerie de haute montagne et des unités de la Sécurité civile mobilisées dans le cadre de la campagne feux de forêts.

 

La BAN d’Aspretto assure aussi un devoir de mémoire, elle est la gardienne du masque mortuaire du capitaine de vaisseau L’Herminier, du monument des disparus de la 9F, de la plaque du bombardement (explosion d’un train de munitions a Ajaccio - 23 février 1945) et du monument de la disparition de la Marie Mad.


Bertrand Mopin, nouveau COMAR de la BAN Aspretto, est né le 23 juin 1956 à Saint-Valery sur Somme. Diplômé de l’école navale en 1978, de l’école de l’air en 1981, il choisira l’aviation embarquée et en particulier les hélicoptères. Il participera à de nombreuses opérations extérieures sur tous les types de bâtiments :porte-avions, TCD, frégates ASM comme chef de détachement d’Alouette III, de Lynx et de Super frelon et commandera la flottille 33 F de 1992 à 1994. Il contribuera largement à l’élaboration des doctrines de sauvetage de combat et de contre terrorisme maritime et totalisera 3000 heures de vol.

En 1994, il suivra les cours du collège interarmées de Défense, et embarquera de 1995 à 2003, au sein de l’état-major de la force d’action navale, de l’aviation embarquée, puis au centre des opérations maritimes de la préfecture maritime de la Méditerranée. Il sera à l’origine de la réorganisation de la FANU  (force aéronavale nucléaire) et de la création du COFANU

Commandant de la base d’aéronautique navale d’Hyères de juillet 2003 à août 2005, il embarquera comme chef d’état-major amphibie à l’état-major de FRMARFOR (force aéromaritime de réaction rapide) et contribuera à l’évaluation opérationnelle du BPC (bâtiments de projection et de commandement), à la modernisation de la doctrine amphibie et à la mise en place d’une organisation interarmées adaptée. Il acquiert, en tant que CATF(Commander Amphibious Task Force), la première certification OTAN pour la composante amphibie française au sein de la NRF(force de réaction rapide de l’Otan) . Il est chef d’état-major de la force amphibie pendant l’opération Baliste, en 2006, opération d’évacuation de 10.000 ressortissants du Liban.

De 2007 à 2012, il s’orientera vers l’action de l’état en mer, assurant tout d’abord la présidence du groupe de sécurité maritime du forum des garde-côtes de l’atlantique nord, puis en tant que commandant de zone maritime de Polynésie française de 2009 à 2012, année   où il sera affecté à l’école de guerre.

Bertrand Mopin est chevalier de la légion d’honneur, officier de l’ordre national du mérite, titulaire de la croix de la valeur militaire et de la médaille de l’aéronautique.

 

 

 






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40799 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345