Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : A quelques jours du premier tour, "Pietralba Autrement" dresse le bilan de ses questions aux candidats


Rédigé par le Mardi 20 Janvier 2015 à 22:51 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 16:45


Après avoir interpellé les candidats aux municipales, ces dernières semaines, par le biais de questions afférentes à la vie de son quartier, le collectif Pietralba Autrement a entendu dresser le bilan des diverses réponses au cours d’une réunion, jeudi soir


Ajaccio : A quelques jours du premier tour, "Pietralba Autrement" dresse le bilan de ses questions aux candidats
Au cours des dernières semaines, le collectif Pietralba Autrement a interpellé les sept candidats aux élections municipales ajacciennes, afin de leur soumettre des problématiques relatives aux projets d’aménagement du quartier.
Ainsi, au travers de questions envoyées directement aux candidats, le collectif leur a notamment demandé d’affirmer leur position quant au projet de route et à la suite à donner à l’annulation du PLU. Et à l’heure où se termine la campagne, ils ont entendu, jeudi soir, réunir leurs adhérents afin de dresser le bilan des réponses de chacun.
 
Le président du collectif, Claude Glinatsis, a tout d’abord tenu à souligner que tous les candidats n’ont pas répondu à l’appel de Pietralba Autrement : Les listes nationalistes de « Femu a Corsica-Femu Aiacciu » et « Aiacciu Cità Corsa », ainsi que la liste « Basta Cusi » de Tata Angèle n’ont ainsi pas donné suite aux questions.
Il faut toutefois noter que les représentants d’« Aiacciu Cità Corsa » se sont tout de même déplacés dans le quartier le 7 janvier, bien qu’ils n’aient alors pas contacté le collectif. Paul Leonetti et son équipe ont alors indiqué qu’il est « grand temps de porter l’attention nécessaire au développement du quartier Pietralba, et d’associer les habitants aux décisions de réaménagement (notamment pour éviter qu’une route à grande circulation ne le traverse) ».
 
Laurent Marcangeli, qui a répondu le jour de la réunion, a quant à lui tenu à souligner que sa liste et lui ne « partagent pas l’idée que le devenir de la ville soit exclusivement à l’est mais passe avant tout par un travail de densification dans le centre ville ». « Nous ne pensons pas qu’il soit souhaitable de construire et d’aménager en lieu et place d’espaces boisés classés. Nous considérons que l’ensemble des terrains qui surplombent votre quartier reste l’un des rares espaces verts surplombant le golfe, et nous voulons développer une réflexion autour du loisir, de la promenade, de parcours sportifs et culturels », ajoute-t-il.
Enfin quant aux alternatives proposées pour la desserte de l’hôpital, il renvoi au relevé de décisions transmis au collectif suite aux rendez-vous antérieurs que l’ex maire et sa liste ont pu avoir avec le collectif.
 
Francis Nadizi, de la liste Ajaccio Bleu Marine, a lui souligné que « résidant dans le quartier depuis de nombreuses années », il est « particulièrement sensibilisé » aux problèmes, afférents notamment à la circulation.
« Ce simple constat m’amène à penser que les voies projetées ne feront qu’accroitre les problèmes auxquels nous sommes confrontés d’autant que l’on peut aussi penser, que cela s’accompagnera d’une surdensification de l’habitat qui ne fera qu’amplifier les nuisances que nous subissons déjà », explique-t-il.
Pour lui, la voie prévue pour la desserte du nouvel hôpital passant par l’avenue du Mont Thabor pour aboutir au Stiletto doit par ailleurs « être abandonnée, car elle ne tient pas compte des espaces remarquables, de l’espace boisé classé et des espèces à protéger ».
Enfin, il a affirmé se désister d’une quelconque possibilité d’appel quant au PLU.
 
Il a également été souligné au cours de la réunion, que seules deux listes sont venues à la rencontre du collectif afin de visiter le quartier et de prendre conscience des problèmes qui ont été soulevés : la liste de Simon Renucci et celle de François Casasoprana. Une « démarche honorable » que le président du collectif n’a pas manqué de souligner.
 
Qualifiée de « réponse la plus spectaculaire dans son revirement »,  celle de la liste de Simon Renucci a étonné le collectif, qui l’a toutefois qualifiée de « satisfaisante pour quelqu’un qui défendait la route ». Venu visiter les espaces classés du quartier début janvier avec Maria Guidicelli, le candidat de la liste « Uniti pà l’avvene » s’est tout d’abord engagé à réviser le POS dans le premier mois s’il est élu.
Par ailleurs, sur la problématique afférente à la desserte du nouvel hôpital, il indique que lui et sa liste prévoient un « recalibrage de la route départementale de Stiletto pour la transformer en boulevard, ce qui permettrait d’améliorer les accès aux commerces » ; « le renforcement du barreau entre la RN et la RD de Stiletto au droit du rond-point du Palatinu » ; « la création d’une voie de contournement de Mezzavia par la Confina » ; « l’élargissement du rond point de Stiletto » et « la création d’une voie de liaison avec le secteur du Vazzio ».
 
François Casasoprana et sa liste « Ajaccio c’est vous ! » ont également tenu à venir sur place fin décembre pour connaître le sujet. Le 3 janvier, le candidat a adressé au collectif une longue réponse, très détaillée sur chaque question.
« Les deux maires qui se sont succédé vous ont livré de belles paroles au cours des derniers mois. Mais par leurs actes, ils ont davantage nourri votre inquiétude. Je ne veux pas juger s’il s’agissait d’une astuce ou d’une méconnaissance des dossiers. Nous nous plaçons dans une logique de rupture avec cette pratique du pouvoir. Nous ne serons pas des élus qui avancent des projets sans tenir compte des remontées du terrain », écrit ainsi le candidat.
Par ailleurs, il indique dans cette lettre ne pas vouloir interjeter appel de la décision d’annulation du PLU et « prescrire l’élaboration d’un nouveau PLU dès la première séance du conseil municipal » s’il est élu. Un PLU dans lequel il s’engage à « tenir compte des remarques des collectifs d’habitants des quartiers et notamment de celui du quartier Pietralba ». Enfin, il s’engage par ailleurs à « ne créer aucune voie de desserte traversant la pinède et les espaces boisés classés ».
 
Avant de conclure la réunion, le président du collectif a rappelé que la meilleure arme pour la défense du quartier reste le vote, rappellant que « Pietralba joue un rôle important dans les éléctions ».

Manon PERELLI



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4