Corse Net Infos - Pure player corse

« Ajaccio 2030 » concertation publique : Le cœur et la raison


le Jeudi 3 Décembre 2015 à 16:27 | Modifié le Jeudi 3 Décembre 2015 - 16:43


Urbanisme de rattrapage ou urbanisme d’anticipation. Pourquoi pas les deux ? Ajaccio a besoin d’une reconquête urbaine. Le citoyen est en droit de l’attendre. La cité impériale a pris de l’ampleur du nord au sud, souvent de manière anachronique. Il convient de remettre un peu d’ordre dans tout cela. La municipalité a décidé de réagir, de revoir une autre politique urbaniste, plus ambitieuse. Le projet « Ajaccio 2030 » se décline en quinze quartiers autour de sept polarités. La première concertation a eu lieu mercredi soir


« Ajaccio 2030 » concertation publique : Le cœur et la raison
Stéphane Sbraggia, Nicole Ottavy et Christian Balzano. Les trois élus ont entamé la longue série d’échanges qu’ils auront avec les Ajacciens des mois et des années durant. La grande opération « Ajaccio 2030 » est entamée avec le premier grand projet « cœur de ville » qui se met en place avec une démarche de concertation largement participative.
 
« La réalisation d’un programme d’infrastructures et d’aménagements commencera par le « cœur de ville » et s’articulera autour de quatre grands axes, à savoir l’environnement, l’économie sociale et sociétale, la culture et les loisirs » déclarait en ouverture de séance Stéphane Sbraggia, premier adjoint qui a également rappelé la rénovation urbaine, les moments d’échanges et d’écoute relatifs aux projets d’aménagement : « C’est la méthode que nous avons privilégiée, une authentique politique attractive qui est l’affaire de tous. Nous avons une belle ville avec de très belles richesses, nous devons donc gérer, réfléchir, travailler afin de la rendre plus belle et donc plus attractive. »
 
Le premier grand chantier
C’est le « cœur de ville », la citadelle bien sûr, le square Campinchi et la gare ferroviaire a poursuivi le premier adjoint :
 « Nous allons travailler sur ce vaste chantier, établir un calendrier, ouvrir un registre pour préparer le projet de demain. Il est important, nous contribuerons à aller au bout, avec vous qui en êtes les acteurs. Nous avons besoin de vous et le travail qui va être réalisé sera un travail de synergie totale afin de faire les bons choix… »
 
La feuille de route de la concertation se déroulera au fil des mois, au fils des années et des quartiers concernés. Quels sont-ils ?
 
  • 1. Résidence des îles-Sanguinaires-Parc bernthault
  • 2. Albert 1er-Quartier des Etrangers
  • 3. Cours Grandval Nord-Balestrino-Casone
  • 4. Diamant-Vieille Ville
  • 5. Avenue Impératrice Eugénie-Jardins Empereur
  • 6. Saint Jean-Loretto
  • 7. Castel-Vecchio et Cannes
  • 8. Les salines
  • 9. Pietralba-St Joseph
  • 10. Aspretto
  • 11. Vazziu-Ricantu
  • 12. Stilettu-Mezzavia
  • 13. Rocade-Finusellu-Erbajolu-Budiccione
  • 14. Alata-Milelli-St Antoine Nord
  • 15. Salario-St Antoine Sud
 
Ajoutons aux quartiers, les sept polarités qui feront également l’objet de concertations publiques entre 2016 et 2018 :
 
Trottel-Casone-Miot,  Cannes-Salines-Pietralba, Aspretto, Ville Haute-Balestrino, Timizzolu- Monte Sant’Angelo, Miséricorde-Salario.
 
 
Le point avec Nicole Ottavy, adjoint déléguée à l’urbanisme, qui s’est fortement impliquée dans ce volumineux dossier:
« Ce soir il s’agit du début de la concertation relative à l’aménagement du cœur de ville. Tout projet de ce type nécessite la participation de la population pour un aménagement urbain de grande taille. Nous avons identifié une quinzaine de quartiers avec une attention toute particulière à sept polarités. Le premier c’est le cœur de ville, séparé comme chacun sait en trois secteurs principaux qui sont la vieille ville, cours Napoléon, Amirauté, gare, la place du Diamant et ses alentours. Pour tous ces aménagements, il ne s’agit pas là de proposer des projets déjà ficelé mais bien au contraire écouter la population et écouter sur chacun des aménagements. Durant un mois, les gens auront l’opportunité – c’est la première phase de la concertation – de s’exprimer. Toutes les précautions ont été prises avec une exposition de panneaux qui explique le processus et les espaces sur lesquels ils proposeront leur point de vue sur l’aménagement. Cette concertation va durer un mois, suivie de la compilation de toutes les offres, celle-ci devant être présentées au Conseil Municipal… »
 
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348