Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : L’heure de la retraite pour « Nono » de la Piazetta, l’âme du quartier


Rédigé par Jose FANCHI le Lundi 31 Juillet 2017 à 19:09 | Modifié le Mardi 1 Août 2017 - 23:43


A Piazetta est en ébullition ! La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre. Nono Paoli vient de tirer sa révérence. En fait, elle a tout simplement fait valoir ses droits à la retraite. Nono, c’est la mémoire vivante de ce quartier qui se situe à la sortie de la rue Fesch, entre la place Abbatucci et à stretta di u fornu, une rue sans issue perpendiculaire au cours Napoléon.


Ajaccio : L’heure de la retraite pour « Nono » de la Piazetta, l’âme du quartier
A Piazetta est un de ces lieux de la ville que l’on peut considérer comme un théâtre à ciel ouvert, avec ses commerces, son animation et ce petit coin de rassemblement qu’est le bar "chez Nono", fréquenté par des Ajacciens de tous âges. C’est ici, à quelques mètres que se situait le premier commerce des Paoli, originaires du Cruzzini, qui se sont installés dans le quartier peu avant la seconde guerre mondiale. Il s’agissait d’une épicerie de quartier comme il y en avait beaucoup à l’époque.

Au 51 (ex 39) cours Napoléon
Les Paoli et l’épicerie c’est une histoire d’amour qui dure depuis des décennies. D’ailleurs, l’une des plus anciennes de la ville appartient aussi à un Paoli, Pierre, et se situe à quelques mètres du bar de la Piazetta, avec sa devanture à l’ancienne qui sert de modèle à bien des photographes. C’est dire si le quartier a été occupé par cette famille de onze enfants élevée dans la dignité par un couple de travailleurs :

«Entre les deux guerres, ma grand-mère avait ouvert une première épicerie dans le quartier, à quelques mètres d’où nous sommes, puis elle a été reprise par son fils (mon père) quelques années plus tard et tous, mes frères et sœurs, avons grandi dans ces murs, avec mes parents qui s’occupaient du commerce et qui nous élevaient du mieux qu’ils pouvaient. Nous logions au 39 du cours Napoléon (devenu le 51), au dernier étage de ce immeuble où se trouve l’hôtel Kallisté. Nous y sommes encore et depuis quarante ans, tous les matins je descends ouvrir mon établissement et mon frère son épicerie, les autres vaquent à leurs occupations. Notre vie s’est déroulée dans ce triangle de la Piazetta et j’espère bien qu’elle va se poursuivre quelques années encore… »

La passion « cabanon »…
Aujourd’hui Nono dispose de plus de temps libre. S’en rend-t- elle compte ? Peut être pas tout de suite, mais une chose est sûre, elle n’attendra plus le dimanche matin pour se rendre dans son paradis de Capo di Feno (le petit) là où elle possède une maison, son cabanon qu’elle partage avec sa famille. C’est le lieu des retrouvailles des parents et des amis, les oursinades, a campagnata et le repos dominical de bon nombre d’Ajacciens :

« J’espère en effet que j’y passerai beaucoup plus de temps. Le coin est charmant, calme, la mer est proche et les journées se déroulent au ralenti tellement il fait bon vivre à Capo » dit-elle avec ce regard qui fleure bon les vacances au paradis des baigneurs."

Et le bar Nono, que va-t- il devenir ?
« Il va simplement continuer de la sorte. Et conserver le même nom de Nono. La nouvelle propriétaire, Stéphanie, vient de s’installer et entend bien poursuivre. Originaire de Peri (famille Salasca) elle vient de rentrer après de longues années sur le continent. Je lui cède un lieu de convivialité et lui souhaite une belle réussite… »

Mais le lendemain matin, aux aurores, Nono était, non pas derrière son comptoir, mais à la terrasse de l’établissement qui porte son nom. Comme ça, par habitude, par amour, par passion serions-nous tentés d’écrire tant elle était attachée à son petit coin.
En fait, un simple passage de témoin à Stéphanie pour lui glisser dans le creux de l’oreille :
« Ava tocca à tè ! »





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Octobre 2017 - 14:57 La Marche Rose de Calvi dédiée à Chantal Fondacci

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Volley Ligue A 1ère journée : Le GFCA manque le coche face à Poitiers (2-3) https://t.co/8LAqdFpiZm
Mercredi 18 Octobre - 00:05
Corse Net Infos : La Corse, un laboratoire naturel de pointe pour l'observation des orages et des éclairs https://t.co/zh4HHMpMrh https://t.co/AMhoetfFW9
Mardi 17 Octobre - 23:14
Corse Net Infos : Sécheresse : La FDSEA de Haute-Corse s’inquiète de l’absence concrète de réaction de l’Etat https://t.co/6qe2eUkV46
Mardi 17 Octobre - 22:40
Corse Net Infos : Balagne : Bientôt le Premier festival "Benista Etoiles Symphoniques" https://t.co/UaiCUwKY65
Mardi 17 Octobre - 22:30


Newsletter






Galerie
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello
Congrès Pompiers
Congrès Pompiers