Corse Net Infos - Pure player corse

Ajacccio : Mobilisation contre la suppression de l'aide alimentaire


le Lundi 4 Février 2013 à 16:08 | Modifié le Mardi 5 Février 2013 - 02:43


L'aide alimentaire européenne, qui permet de nourrir 18 millions d'européens, pourrait disparaître si aucune ligne budgétaire n'est votée lors du Conseil Européen qui se réunit jeudi et vendredi prochains. Les associations "restos du coeur" se mobilisent depuis lundi pour éviter le pire.


Ajacccio : Mobilisation contre la suppression de l'aide alimentaire
Il y avait des assiettes, des casseroles et tout l'attirail qui va avec. Mais elles étaient vides. Vides de nourriture qui va faire défaut à partir de ce milieu de semaine, lorsque toutes les huiles européennes vont cuisiner à leur façon la fameuse aide alimentaire européenne qui servait si bien les restos du coeur. A en croire les bénévoles qui se dépensent sans compter durant les longs mois d'hiver, cette aide précieuse pourrait bien disparaître.
Pourtant, cette aide européenne ne représente qu'un tout petit euro par européen et par an. Une bagatelle, une simple goutte d'eau dans le colossal budget de l'europe. Et pourtant, la menace pèse et les perspectives, sans doute lourdes de conséquences pour les plus démunis.

Tao By de tout coeur avec les Restos

Bien sûr, il y aura toujours moyen de s'arranger, de mettre la main à la poche, de puiser partout où cela sera possible pour aider nos restos de la Corse-du-Sud ou de la Haute-Corse. On connait la générosité de notre peuple. Nous avons les particuliers, les associations, les institutionnels, les artistes, comme l'autre soir à Ajaccio Tao By qui est descendu de sa citadelle Balanine pour nous régaler d'une soirée inoubliable, pour précisémment aider les restos du coeur de la Corse-du-Sud en offrant la recette intégrale: "Je serai toujours là lorsque les responsables feront appel à moi" nous at-il confié le soir du concert. 
D'autres se décarcassent pour les restos, les associations comme les "Pescadori in festa", la Marie Do et autres entités qui répondent toujours favorablement en organisant de grosses manifestations.

Assiettes et fourchettes...

Lundi matin, devant les grilles de la préfecture de Corse-du-Sud, ils étaient quelques dizaines pour manifester leur inquiétude quant au devenir de cette subvention indispensable comme chacun sait. Ils étaient munis d'assiettes en carton et de casseroles pour soutenir cette démarche de portée internationale et ils se sont fait entendre une bonne partie de ma matinée sous la fenêtre du préfet.
"Pendant quelques minutes, bénévoles et citoyens feront semblant de manger dans des assiettes vides... Car dans quelques mois, si cette aide venait à disparaître ou a diminuer, 18 millions d'européens ne feraient plus semblant" nous confiait Isabelle Torre, la présidente des resto du coeur de la Corse-du-Sud, et de poursuivre: "Nous percevons l'aide alimentaire depuis 1985, appelée à l'époque "les surplus de l'Europe". Depuis quelques temps, bon nombre de pays de l'Europe du Nord ne veulent plus participer à cette collecte préférant à cela une autre formule, à savoir que chacun des pays prépare sa propre enveloppe."
Il faut savoir qu'au niveau Corse-d- Sud, ils sont environ 400 bénévoles répartis sur le territoire qui ont distribué un total de 200 000 repas sur l'ensemble de l'année dernière. Le chiffre devrait être en augmentation cette année.
J. F.

 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85166 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345