Corse Net Infos - Pure player corse

Air Corsica présente ses lignes estivales : Rome et Liège à partir de 69€ l’aller simple


Rédigé par le Jeudi 26 Mars 2015 à 01:40 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 16:06


A l’occasion d’une conférence de presse organisée mercredi matin, la compagnie aérienne a détaillé son plan pour la saison estivale 2015. Au programme, une pérennisation des liaisons saisonnières vers Nantes, Toulon ou Clermont-Ferrand, mais aussi un ajustement de l’offre vers Rome, et un développement de l’offre vers Liège


Retour du printemps et des beaux jours, rime aussi avec le retour des escapades. Ce mercredi, Air Corsica présentait son programme de liaisons aériennes pour la prochaine saison estivale.
Au delà de sa mission de service public, et donc de l’offre « bord à bord », la compagnie met en effet en place, comme tous les ans, une desserte aérienne accrue sur d’autres lignes que Marseille, Nice et Paris.
Ainsi, Nantes, Toulouse, Clermont-Ferrand, Lyon, Toulon ou encore les capitales européennes de Rome et Liège seront accessibles en vol direct depuis les aéroports insulaires d’ici quelques semaines avec l’ouverture des lignes saisonnières.
 
Une pérennisation des liaisons estivales
Petite nouveauté cette année, la compagnie souhaite développer ses liaisons aériennes vers l’ouest, en ouvrant sa ligne directe Ajaccio/Nantes dès le 11 avril et ce jusqu’au 10 octobre, et sa ligne Bastia/ Nantes du 16 mai au 3 octobre. Jusqu’à trois rotations seront programmées par semaine, avec un tarif à partir de 69€ aller simple. « C’est une ligne très importante pour nous », explique Jean-Baptiste Martini, le directeur commercial et marketing de la compagnie, « tous les ans, elle se remplie très bien ».
 
Autre ligne ouverte pour la saison estivale : le Bastia/Dole, qui effectuera deux vols par semaine les mardis et vendredis, du 30 juin au 20 septembre, avec un prix d’appel de 99€ l’aller simple. « C’est un bassin intéressant, avec une clientèle qui apporte beaucoup en terme économique et qui a un véritable intérêt pour la Corse », ajoute le directeur commercial et marketing, « c’est une ligne qui marche très bien et qu’on a donc voulu renforcer ».
 
Toulon sera également desservie par Air Corsica dès le 29 juin avec deux vols par semaine au départ d’Ajaccio et Bastia, vols dont le prix d’appel s’élèvera à 69€ l’aller simple, et qui perdureront jusqu’au 6 septembre.
 
Enfin, dernière ligne nationale ouverte pour la saison estivale : le Ajaccio/Clermont-Ferrand qui sera desservie du 23 mai au 19 octobre à raison d’un vol par semaine, à partir de 99 l’aller simple.
 
Renforcement de certaines lignes annuelles
Au delà l’ouverture de ces lignes ponctuelles, Air Corsica entend aussi développer certaines lignes annuelles en renforçant ses liaisons.

Ainsi Lyon sera desservi par les aéroports de Figari du 29 juin au 5 septembre et de Calvi du 2 juillet au 6 septembre, d’où et à destination desquels deux rotations seront effectuées par semaine, à partir de 69€ l’aller simple.
 
Toulouse sera également, pour la première fois, accessible par les deux aéroports secondaires de l’île : du 29 juin au 6 septembre, une rotation sera effectuée par semaine, avec un prix d’appel à partir de 69€ l’aller simple. « C’est une ligne qui marche très très bien à l’année », se réjouit Jean-Baptiste Martini, soulignant le véritable « pont aérien » qui s’est petit à petit mis en place entre la Corse et la ville rose.

 
Un développement de l’offre à l’international
Mais la compagnie aérienne voit aussi plus loin, et souhaite développer les liaisons avec l’international.
 
La ligne vers Liège est ainsi fortement renforcée cette année : Du 10 mai au 4 octobre, à raison de deux vols par semaine sur chaque axe, les jeudis et dimanches, la ville sera directement accessible depuis Ajaccio et Bastia, à partir de 69€ l’aller simple.
« C’est une destination importante car le bassin de Liège ne concerne pas seulement la Belgique, mais aussi le nord de l’Europe », note le directeur commercial et marketing.
A proximité de grandes villes européennes à l’exemple de Bruxelles, Luxembourg, ou encore Amsterdam, Liège est en effet idéalement située pour que les insulaires puissent facilement découvrir le nord de l’Europe grâce à ce vol direct. Plus loin, la Corse présente également un fort intérêt pour les nord-européens, et le renforcement de cette liaison devrait donc contribuer à développer le tourisme de cette clientèle sur l’île lors de la saison estivale.
 
Egalement renouvelée cette année, la liaison vers Rome subit quant à elle un réajustement. Pour la prochaine saison, elle sera ainsi ouverte en mai et juin, et non plus aux mois de juillet et août exploités par la compagnie depuis deux ans. « On s’est rendus compte qu’il y avait une forte demande des Corses pour partir à Rome en mai et juin. Ce sont les meilleurs mois pour découvrir cette capitale », souligne Jean-Baptiste Martini, précisant que cette ligne a été reconstruite cette année pour répondre aux besoins des Corses. Des insulaires qui pourront prendre la destination de la capitale italienne depuis Ajaccio et, nouveauté là aussi, depuis Bastia, du 30 avril au 28 juin, grâce à deux vols par semaine sur chaque aéroport, à partir de 69euros l’aller simple. Des vols qui, outre amener les insulaires à visiter la cité éternelle, permettra aussi à une clientèle cosmopolite de venir découvrir l’île, Rome étant un grand aéroport international
 
Un réajustement de l’offre en sièges
Plus loin que la simple présentation de son programme estival, mercredi matin, la compagnie aérienne a également souhaité rassurer les usagers quant à la baisse d’offre en sièges annoncée il y a quelques semaines.
« La Corse a vécu une véritable révolution en matière aérienne. Au départ, le développement des lignes de service public s’est fait en tenant compte des passagers qui transitaient par les aéroports concernés par le bord à bord.  Avec le développement des lignes secondaires, on a vu une baisse des achats de billets en correspondance », explique le directeur commercial et marketing.
Dès lors, la compagnie explique avoir voulu adapter son offre à la réalité et avoir ainsi réajusté l’offre à la nouvelle demande. Certains A320 effectuant des liaisons en bord à bord seront ainsi remplacés par des ATR, afin d’éviter le faible taux de remplissage de certains avions, sans que cela n’impacte les usagers, « priorité étant donnée au service public ».
« Tout est orchestré pour qu’on ait pas de ressenti, et qu’il n’y ait pas d’effet sur le service public », précise-t-il en insistant sur le fait que très peu de vols seront supprimés. Une suppression si minime, que les usagers ne devraient même pas s’en rendre compte selon la compagnie.

Manon PERELLI




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40823 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346