Corse Net Infos - Pure player corse

Air Corsica, chambres consulaires et office des Transports : Partenariats pour doper la destination Corse


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Lundi 23 Mai 2016 à 18:53 | Modifié le Mardi 24 Mai 2016 - 02:26


La compagnie Air Corsica a donné le ton de la promotion estivale lundi au cours d’une conférence de presse à laquelle assistaient les deux chambres de commerce de Haute-Corse et de Corse-du-Sud, ainsi que l’office des Transports de la Corse. Cela dans le cadre d’une stratégie de partenariats institutionnels présentée par le président du conseil de Surveillance


Jean-André Miniconi, Paul Trojani, Jean-Félix Acquaviva, Jean Biancucci et Philippe Dandrieux
Jean-André Miniconi, Paul Trojani, Jean-Félix Acquaviva, Jean Biancucci et Philippe Dandrieux
Un partenariat avec des intérêts communs, à savoir le développement des activités économiques et de tourisme. Comme l’a souligné Jean Biancucci, le président du Conseil de Surveillance, dans son allocution de bienvenue, à savoir mettre en avant les atouts  d’Air Corsica et faire montre de sa politique ambitieuse avec le soutien des Chambres Consulaires, de l’ATC et de l’Office des Transports de la Corse.
 
Le client doit privilégier la Corse…
A noter qu’il s’agissait là de la deuxième annonce de la baisse des tarifs mais pas seulement, car d’autres initiatives de même nature sont à venir :
« Nous allons pouvoir avancer ensemble et peaufiner d’autres stratégies, d’autres initiatives qui vont nous permettre d’aller de l’avant en travaillant en parfaite synergie » a souligné Jean Biancucci, aussitôt relayé Philippe Dandrieux, président du Directoire, qui a évoqué l’association de ces ensembles et partenariats, lesquels ont permis le lancement de cette offre de 150 000 places à 59 euros TTC l’aller simple.  Hervé Pierret s’est également expliqué sur cette opération de grande envergure tout en réaffirmant la stratégie de la compagnie, relayé par Jean-Baptiste Martini qui a parlé des rendez-vous en Corse, comment vendre la destination, le bord à bord, véritable levier du développement du trafic : « Il faut occuper l’espace et l’esprit, il faut être partout, dans la rue, à la télévision, dans les endroits où peut se relayer l’image afin que le client privilégie la Corse… »
Paul Trojani et Jean-André Miniconi, les deux présidents des CCI se sont également exprimés sur le bienfondé de ce partenariat et ont évoqué l’Europe et autres destinations pour lesquelles ils souhaitent poursuivre leur partenariat, tout comme le président de l’Office des Transports de la Corse, Jean-Félix Acquaviva, qui a insisté sur ce travail collectif pour une opération de ce genre : « Il faut optimiser ce principe sur la place du résident, le développer pour plus de lisibilité sur le développement stratégique. Il y a beaucoup de choses à faire pour entrer dans l’opérationnel… »  
 
Marseille et Nice, les leviers
Jusqu’au 30 mai, Air Corsica met en vente 150 000 billets aller simple au tarif promotionnel de 59 euros TTC, entre Marseille, Nice et les quatre aéroports de l’île, pour des voyages prévus tout l’été et sur l’arrière saison du 1er juin au 30 octobre. Pourquoi ?
« Simplement parce que le bord à bord est le plus proche de nos marchés, que Marseille et Nice sont les plus proches régions d’échanges avec la Corse ; Ils sont les leviers de notre trafic sur le sud de la France et bien que celui-ci compte 20 autres lignes, notre principale desserte est bien celle dite « bord à bord ». D’autres compagnies ont bien vu l’attractivité du marché de la grande zone de chalandise PACA et Bouches du Rhône et les propositions de destinations méditerranéennes se multiplient au départ de Marseille et Nice : Sicile, Croatie, Chypre. Dans ce texte de forte concurrence sur les destinations méditerranéennes ou européennes, Air Corsica entend se positionner comme « facilitateur » afin de favoriser la promotion et l’accessibilité de la Corse… »
 
Une opération exceptionnelle
Les représentants de la compagnie ont ensuite présenté le développement dans toutes les dimensions patrimoniales, faisant allusion aux nombreuses thématiques possibles du territoire tant au niveau de l’histoire, de la culture, du sport et de la gastronomie et divers événements qui s’y déroulent toute l’année et notamment durant la saison estivale :
« Air Corsica a noué des partenariats forts, dont elle assure la promotion sur l’ensemble de ses supports de communication. Pour Air Corsica, il s’agit avant tout d’optimiser l’offre de continuité aérienne entre notre île et le continent, auprès notamment de tous les habitants de ce grand bassin d’activité naturel et essentiel pour la Corse que représente le sud de la France. Avec la baisse globale effective depuis mars dernier, les équipes d’Air Corsica poursuivent le travail entrepris sur l’amélioration des différents paramètres commerciaux. IL a donc été décidé d’adapter notre offre commerciale aux prévisions de l’été et cette action de grande ampleur a été lancée avec nos partenaires que sont l’ATC, les CCI et l’Office des Transports de la Corse. »
Rappelons que c’est la première fois qu’Air Corsica met en vente sur son site (www.aircorsica.com) et sur tous les canaux de distribution :
- un tel volume de billets : 150 000
- Sur toutes les destinations du bord à bord (Nice-Marseille)
- Sur une période étendue de vente : 12 au 30 mai, 19 jours pour acheter
- Sur une période élargie de voyage qui incluse le plein été et l’arrière saison : début juin à fin octobre
Il va sans dire que le tarif est combinable et valable dans les deux sens.
 
« Tout comme l’opération précédente, nous escomptons un bilan positif qui dope la destination Corse et entraîne des retombées économiques partagées entre l’ensemble des acteurs touristiques insulaires. Avec les billets proposés en février dernier, ce sont près de 190 000 billets à prix attractif que la compagnie a mis en vente. Surveillez toutefois notre site car ce ne sera peut-être pas notre dernière campagne de promotion. »
J.-F. V.

Des chiffres qui parlent

 - 940 000 passagers ont été transportés à l’année sur les lignes Air Corsica, pour un total au 31 mars 2016 de 1,735 millions
- Marseille et Nice, 2e et 3e destinations du trafic national en offre de sièges, soit 25% de l’offre aérienne totale estivale
-830 000 sièges offerts par Air Corsica de/vers l’hexagone pour l’été 2016
 
En ce qui concerne la campagne digitale :
 - Plusieurs centaines de milliers d’e-mailings
- Des millions de bannières sur tous les sites affinitaires au tourisme en Corse
- Facebook Air Corsica, plus de 33 000 spots
- Affichage : 150  4X3, 200 arrières de bus, 20 panneaux aéroports
- Radio : Plus de 600 spots
- Presse écrite : 15 parutions
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85196 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345