Corse Net Infos - Pure player corse

Aide aux entreprises et soutien à l'entrepreunariat : Un protocole d'accord CCI2A /Adec


Rédigé par le Jeudi 23 Juin 2016 à 20:00 | Modifié le Vendredi 24 Juin 2016 - 00:43


Pour la prévention et le traitement des entreprises en difficulté, la cession-reprise, le soutien à l'entrepreunariat, une convention-cadre Agence de Développement Économique de la Corse (ADEC) / CCI d'Ajaccio et de la Corse du Sud a été signée jeudi à l’Hôtel Consulaire, par les présidents Jean-Christophe Angelini et Jean-André Miniconi.


L’Agence de Développement Economique de la Corse est l’établissement public territorial chargé de la mise en œuvre de la politique économique régionale. À ce titre elle constitue, l’outil stratégique de la Collectivité Territoriale de Corse en matière de développement économique.
Dans le cadre des orientations proposées par le Conseil Exécutif de Corse et adoptées par l’Assemblée de Corse en matière de développement industriel, artisanal, technologique et commercial de la Corse, l’Agence est un interlocuteur privilégié des porteurs de projets, des filières, des collectivités et des entreprises impulsant des initiatives au service du développement économique.
 
La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ajaccio et de la Corse-du- Sud, dans son rôle de corps intermédiaire d’Etat met en œuvre des actions visant à accompagner les porteurs de projets, les acteurs économiques et les territoires dans leurs démarches de création d’entreprises, de transmission-reprise d’activités et de développement.
Elle organise pour cela une offre de services et propose notamment :
- des parcours d’accompagnement aux porteurs de projets et aux entreprises, des démarches de progrès sur les grandes thématiques du développement, l’accès à de nouveaux marchés en permettant aux entreprises de filières identifiées de participer à un programme annuel de manifestations à l’export.
La CCIACS administre également un Institut de Formation qui propose une gamme très étendue de formations qualifiantes et continues pour les entreprises et leurs salariés.

Objet du protocole d’accord
Le protocole d’accord signé jeudi matin par l’ADEC et la CCI2A permettra un partenariat privilégié afin de coordonner, mutualiser les actions et les moyens mis en œuvre pour accompagner les TPE/PME insulaires dans leurs projets de création, de développement, de cession-reprise d’entreprises, la prévention et le traitement de leurs difficultés.
La création d’emplois, le maintien dans l’emploi doit être le corollaire indispensable de la démarche compte tenu de la dégradation des chiffres depuis plusieurs années et de la situation fragile des publics en difficulté.
 
Axes d’intervention
Les axes de travail ont été définis et porteront comme sujets : la Cession-reprise d’entreprises, la Prévention et traitement des difficultés des entreprises, le soutien à l’Entrepreneuriat.
L’ADEC et la CCIACS entendent agir conjointement pour créer des évènements en faveur de l’entreprenariat et de l’emploi. Ils s’accordent à considérer que les politiques de filières constituent un moyen fondamental visant à assurer la compétitivité de tout un secteur, face à l’atomisation du tissu économique de la Corse. La CCIACS est susceptible d’intervenir en qualité de partenaire ou porteur d’actions individualisées pour le compte d’une filière ou d’une profession et d’appeler la CTC, via l’ADEC, au financement d’un programme d’actions établi.
 
Infrastructure d’animation
La CCIACS agissant en qualité de gestionnaire du Palais des Congrès, s’engage à mettre à disposition de l’Agence de Développement Economique de la Corse, les espaces et matériels techniques du Palais des Congrès, en fonction des disponibilités de l’activité commerciale pour l’organisation de cinq manifestations contribuant à valoriser les actions mises en œuvre en faveur de l’entreprenariat, la cession-reprise d’entreprises, le soutien aux entreprises en difficulté, du numérique, de l’innovation, de l’internationalisation et de l’export.
La CCIT2A proposera un plan d’action annuel qui précisera les objectifs visés, les modalités de mise en œuvre, les moyens, les résultats attendus et les financements.
 
Pilotage et suivi
Le suivi régulier des actions sera assuré par un comité technique constitué par une équipe projet, un binôme ADEC- CCIT2A en charge de la mise en œuvre opérationnelle des axes de la convention de partenariat qui sera conclue. L’élaboration des tableaux de bord et des indicateurs de résultats, le suivi des axes d’intervention, seront mis en œuvre par les services opérationnels de l’ADEC.
 
 
Une des premières mesures verra le jour en septembre prochain : un fond de plusieurs centaines de milliers d'euros dédié aux entreprises en difficulté. Une aide mobilisable rapidement qui va leur permettre de bénéficier d'une avance remboursable et d'un prêt à taux zéro. Pour permettre aux entreprises de faire face à des difficultés de trésorerie.

Ils ont dit 
"Recentrer notre action commune sur quelques axes clés : la cession /reprise d'entreprise qui concerne 20.000 salariés en corse ; la prévention et traitement des entreprises en difficulté ; le soutien à l'entrepreunariat sous toutes ses formes pour dynamiser la compétitivité de notre économie».
Jean-Christophe Angelini
 
"Nous travaillons ensemble pour consolider l'existant mais nous travaillons aussi pour préparer l'avenir autour d'axes forts et stratégiques".
Jean-André Miniconi




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4066 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3594 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10