Corse Net Infos - Pure player corse

Aiacciu Cità Nova : La base d’Aspretu est essentielle au développement de la ville


le Vendredi 7 Mars 2014 à 18:21 | Modifié le Vendredi 7 Mars 2014 - 18:29


Conférence de presse matinale, vendredi, avec la liste Aiacciu Cità Nova qui demande que la Base Aéronavale d’Aspretu, aujourd’hui déserte, soit restituée à la ville. Les 17 hectares sont indispensables pour le développement d’Ajaccio. Sur place, José Filippi et ses colistiers ont donné les raisons de ce regroupement


Aiacciu Cità Nova : La base d’Aspretu est essentielle au développement de la ville

Voilà plus de dix ans que les nationalistes posent la question du devenir de cette structure que l’Etat se refuse à restituer aux Ajacciens : « Aujourd’hui, cette base est déserte et n’est occupée que par une dizaine de personnes. Elle n’accueille que des activités limitées. Il est difficile d’accepter que ce site du fond de baie ne soit réservé qu’à des activités pseudo administratives. L’Etat refuse toujours de rendre l’ancienne BAN d’Aspretu, encouragé par le désintérêt de la classe politique traditionnelle »  a précisé José Filippi qui rappelle que dans le cadre des accords de Matignon (2001-2002) la CTC avait la possibilité d’acquérir par priorité des biens appartenant à l’Etat dans le cas d’un intérêt supra communal avéré.


Pourquoi pas nous ?

 « On se rappelle que cette possibilité a été judicieusement exploitée à Calvi. La commune de Balagne a en effet récupéré les forts Charley et Maillebois, sans oublier que la CTC a intégré son patrimoine à la caserne Montlaur à Bonifacio et sans parler des autres villes européennes qui ont saisi l’intérêt de récupérer des espaces à fort potentiel de développement » ajoute le leader d’Aiacciu Cità Nova.

Il rappelle également l’exemple de Corte il y a une trentaine d’année, à l’occasion du départ de la légion Etrangère ; « Qui pourrait aujourd’hui imaginer Corte sans l’Université et sans étudiants ? A une époque où les collectivités territoriales se doivent d’assurer le développement durable de leur territoire, il est inconcevable que la ville et la CAPA se voient privées d’un tel espace. Le site d’Aspretu est l’équivalent du centre historique San Carlu. Est-il normal qu’il doive demeurer ad vitam aeternan une enclave dont les Corses et les Ajacciens seraient exclus ?

Il appartient donc aux insulaires de maîtriser cet espace foncier dans le sens de leurs intérêts collectifs. Ce ne sont pas les idées d’exploitation qui font défaut :
-   Des logements
-  Des équipements sportifs
-  Une zone commerciale créatrice d’emplois
-  Un espace touristique s’appuyant sur la zone portuaire
-    Un espace culturel et historique autour du Lazaret

« Ce dossier est capital pour Aiacciu Cità Nova ? Nous nous engageons à en faire une priorité pour la mandature à venir et nous porterons cette revendication avec la plus grande détermination » a conclu José Filippi.

J. F.

 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4