Corse Net Infos - Pure player corse

Agression contre l'agent de la DISS : Le département de Haute-Corse a déposé plainte


Rédigé par le Vendredi 20 Juin 2014 à 17:43 | Modifié le Vendredi 20 Juin 2014 - 18:11


A la suite de l’agression dont l’un de ses agents de la Direction des Interventions Sociales et Sanitaires ainsi que son père ont été victimes jeudi, Joseph Castelli, président du conseil général de la Haute-Corse, tient à exprimer, en son nom mais aussi celui de l’ensemble des élus du Département, sa plus totale indignation.


Agression contre l'agent de la DISS : Le département de Haute-Corse a déposé plainte

« De tels actes sont inacceptables et témoignent hélas de la dérive quotidienne d’une partie de notre société. La violence n’épargne même plus la proximité d’une école primaire dont les enfants ont été contraints d’assister à un spectacle choquant pour eux.

Je manifeste aux victimes, et plus particulièrement à l’agent de mes services, ma solidarité la plus totale. La Direction générale des services et moi-même avons appelé notre agent pour l’épauler dans son épreuve et pour lui apprendre que la collectivité a déposé plainte, en complément de son action personnelle.

Nous lui avons également accordé le bénéfice de la protection fonctionnelle de son employeur.


Nous avons en outre saisi le procureur de la République ainsi que le préfet de Haute-Corse pour appeler leur attention sur cette affaire qui doit servir à enrayer de tels débordements.

Je veux aussi rassurer l’ensemble du personnel départemental qui doit savoir pouvoir compter sur mon soutien absolu en toute occasion.

A cet effet, je précise qu’au-delà des mesures individuelles exigées par cette affaire, une attention toute particulière sera portée à la sécurisation des locaux et qu’une réflexion sera proposée aux services de l’Etat pour aboutir à la mise en place d’une convention de coopération renforcée, afin de fluidifier les échanges et d’accélérer les interventions quand elles sont nécessaires.


Je précise enfin que la détresse de certaines composantes de notre société n’autorise en rien le recours à de telles méthodes : il ne s’agit heureusement que d’une minorité et je sais que la population dans son ensemble ne peut admettre que les défenseurs du service public soient traités de cette manière, moins encore ceux qui travaillent au quotidien pour soulager les difficultés de leurs concitoyens. 

Et que nul ne s’y trompe, aucun acte individuel, aussi condamnable soit-il, ne saurait diminuer d’une quelconque manière l’attachement de notre collectivité à l’exercice de ses missions sociales, ni, je m’en porte garant, l’investissement de chacun des agents départementaux dans la poursuite de leurs missions quotidiennes d’aide et de secours envers ceux qui en ont tant besoin»


Emotion à l'ecole Desanti de l'Annonciade

Dans le courant de la matinée de vendredi l'émotion était toujours aussi vive à l'école Desanti de l'Annonciade où une partie partie des enfants avaient assisté, la veille, à l'agression dont avait été victime devant l'établissement le père de l'agent de la DISS et l'agent elle-même.
" En signe de protestation contre les graves faits qui se sont déroulés hier au sein de l'école, l'équipe éducative a décidé de ne pas faire classe et d'accueillir les enfants dans la cour de l'établissement" : tel était, en effet, le texte du message que l'équipe éducative distribuait aux parents qui amenaient leurs enfants à l'école.
Des enfants marqués par les faits auxquels ils ont assisté et qu'il a fallu rassurer.
Le mouvement a duré toute la matinée au sein de l'établissement qui a reçu la visite et le soutien de Ivana Polisini, adjointe déléguée à la politique éducative



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41471 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37