Corse Net Infos - Pure player corse

Agenda 21 : Des résultats qui dépassent les prévisions


le Jeudi 20 Novembre 2014 à 19:38 | Modifié le Jeudi 20 Novembre 2014 - 21:18


Les acteurs et partenaires de l’Agenda 21 étaient réunis, jeudi, en séance plénière à l’Assemblée de Corse pour dresser un bilan des expérimentations menées aux quatre coins de l’île. L’objectif avoué est de mener au niveau territorial les diverses actions favorables au développement durable, à savoir la rénovation énergétique, le tri des déchets et l’éducation à l’environnement. Une réunion de lancement en quelque sorte


Agenda 21 : Des résultats qui dépassent les prévisions
Le projet est ambitieux et devra être mené avec soin et efficacité pour lutter contre le changement climatique, la préservation de l’environnement, le bien-être de la population et le développement économique respectueux de l’homme et de la planète : « La CTC l’entend ainsi et affiche une réelle volonté d’associer tous les Corses à ce projet : entreprises, habitants, associations, collectivités locales, cela afin de transcrire dans un programme d’action, une volonté partagée du Développement Durable » s’est exprimé Pierre Ghionga, membre du conseil exécutif et président de l’Office de l’Environnement en présence de Paul Giacobbi, président de l’exécutif de Corse et Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse.
La réunion de jeudi avait pour but de réunir les parties prenantes de l’Agenda 21 territorial. Elle a une place importante dans la stratégie de concertation qui sera le fil conducteur tout au long du processus.
 
Un modèle expérimental
Entre 2011 et 2013, la phase d’expérimentation a été menée sur une grande échelle. Elle a surtout permis d’imaginer un dispositif adapté au territoire et d’engager  de nombreuses actions participatives avec des collectivités locales dans les domaines du Développement Durable en particulier sur les questions de l’Economie verte des Agenda 21.
Avant d’engager l’Agenda 21 territorial - Corsica Vint’Unu – une évaluation approfondie du modèle expérimental a été réalisée a expliqué Pierre Ghionga et de poursuivre : « Nous devons préalablement prendre le temps de nous interroger de manière fine sue l’efficience, au regard des objectifs initiaux, du dispositif mis en œuvre. Nous aborderons de manière ouverte les questions de la méthode d’action, de la cohérence entre les opérations inscrites et les moyens mobilisés, les impacts sur les territoires des travaux engagés… »
- Communication, bonnes pratiques
- Métiers et formations de l’Economie verte
- Agenda 21 micro régionaux (évaluation de la démarche)
- Agenda 21 micro régionaux (évaluation des résultats)
- Eco-Socio conditionnalité des aides
- Management environnemental
Il va sans dire que l’évaluation sera structurée autour d’une méthode identique, à savoir l’élaboration d’un référentiel d’évaluation partagée, la présentation aux groupes de travail des principaux objectifs et résultats de la phase d’expérimentation et enfin la formulation de propositions qui seront soumises au comité de pilotage. Les ateliers seront réunis au cours du premier trimestre 2015.
 
 
Résultats flatteurs…
La phase 2011-2013 a permis d’engager une phase approfondie qui a abouti à la définition d’une méthode adaptée à la Corse et à ses habitants ainsi qu’à la réalisation de nombreuses actions concrètes.
La politique mise en place par la CTC, par l’intermédiaire de l’Office de l’Environnement, s’est articulée autour de quatre axes :
Connaître, comprendre, comparer, capitaliser, en recensant les meilleures démarches du Développement Durable et économie verte réalisées par  les collectivités locales, entreprises et associations au niveau européen, national et local.
Expérimenter, agir, rassembler en engageant quatre Agendas 21 micro-régionaux expérimentaux, à savoir Pays de Balagne, Bonifacio, Centre Corse et Plaine du Fium’orbu.
Transmettre, former, développer, en établissant un diagnostic des métiers, des besoins et des formations existantes dans le domaine de l’économie verte.
Partager, diffuser, sensibiliser par la mise en place d’un plan de communication régional dédié au Développement rural et à l’économie verte visant à impliquer les citoyens.
 
L’ensemble de la démarche s’est naturellement inscrit dans la logique transversale et participative. Citoyens, élus, représentants associatifs, tous ont échangé, réfléchi, inventé et conçu des projets et élaborés des actions communes. Les résultats ont été à la hauteur des espérances.
« Forts de ces acquis, nous entamons à présent une nouvelle phase, celle de construire Corsica Vint’Unu pour renforcer l’attractivité de la Corse… »
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85435 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346