Corse Net Infos - Pure player corse

Action contre la faim : L'engagement de Jean-Marcel Vuillamier


Rédigé par le Samedi 19 Octobre 2013 à 18:05 | Modifié le Dimanche 20 Octobre 2013 - 00:37


Jean-Marcel Vuillamier est responsable à Bastia de Action contre la Faim qui organisait samedi la journée Mondiale de l'alimentation. Action Contre la Faim est une organisation non gouvernementale. Privée, apolitique, non-confessionnelle, non lucrative, elle a été créée en France pour intervenir dans le monde entier. Sa vocation est de sauver des vies en luttant contre la faim


Jean-Marcel Vuillamier (à gauche) devant le mur d'action contre la faim
Jean-Marcel Vuillamier (à gauche) devant le mur d'action contre la faim
- Mener cette lutte, c'est aussi une vocation  pour vous ?
- Non. J'ai été un "associatif" qui a toujours voulu œuvrer dans la société dans laquelle il vit. Je m'aperçois qu'autour de nous il y a beaucoup d'associatifs et de gens qui, comme moi, œuvrent avec souvent des difficultés. Mais il y a, aussi, d'autres combats et d'autres actions qui se mènent pour des objectifs plus lointains : je n''arrive pas à supporter l'idée que dans notre monde d'aujourd'hui des enfants ne puissent pas vivre parce qu'ils n'ont pas de quoi manger…

- Action contre la faim en Corse ?
- Il y a deux délégations. Une à Ajaccio. L'autre à Bastia. Elles comptent une dizaine de bénévoles. Et un ensemble de donateurs qui participent chaque fois à nos actions. Aujourd'hui notre petite action est destinée à rappeler que c'est la journée mondiale de l'alimentation et que la faim, malheureusement, est toujours présente dans le monde.  Elle touche 1 habitant de la Planète sur 8. Ce n'est pas une fatalité. Il y a plein de préjugés. Mais si on voulait se pencher un peu sur la problématique, on pourrait trouver des solutions à la faim dans le monde. Nous vivons sur une Planète qui peut nourrir 12 milliards d'habitants mais on est 8 milliards et tout le monde ne mange pas à sa faim. Ce n'est pas normal.

- Est-ce qu'il y a en Corse des gens qui souffrent de la faim ?
- On est conscient que près de nous il y a des gens qui sont en malnutrition parce qu'ils ne mangent pas ce qu'il faudrait manger, en tout cas peu de choses équilibrées et, peut-être, pas à leur faim tous les jours. Mais on est là aujourd'hui  pour rappeler à l'ensemble de la population que bien au-delà de chez nous, en Asie et Afrique surtout,  un enfant meurt de faim toutes les trois minutes.

- Quelles sont les actions que vous menez ?
- Elles vont de pair avec celles menées au niveau national et international par Action contre la faim : la journée mondiale contre la faim et  la journée mondiale de l'eau qui se déroule au mois de Mars. Figure aussi à notre programme une grande manifestation qui s'adresse surtout aux scolaires : c'est la course contre la faim qui permet de récolter des dons.

- Les raisons de votre engagement personnel?
- Je suis enseignant et je pense que c'est quelque chose que l'on doit garder à l'idée : on est tous plongé dans nos problématiques personnelles et sociétales et - c'est vrai - ce n'est pas facile tous les jours mais au-delà de ça il faut quand même rappeler, de temps en temps, qu'il y a pire que nous. En fait nous sommes tous sur le même bateau mais dans le bateau il y a des gens qui, aujourd'hui, meurent encore de faim

Action contre la faim : L'engagement de Jean-Marcel Vuillamier




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40950 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348