Corse Net Infos - Pure player corse

ARS de Corse : "Les bons réflexes en cas de canicule"


Rédigé par Marie MAURIZI le Jeudi 22 Juin 2017 à 19:51 | Modifié le Vendredi 23 Juin 2017 - 01:16


De fortes hausses de température sur une grande partie du territoire national ont eu lieu ces derniers jours. La Corse, sans pour autant être concerné par les niveaux de chaleur constatés sur le continent, l’ARS de Corse rappelle dans un communiqué les mesures d’information nécessaire au grand public, professionnels de santé, établissements et services sanitaires et médico-sociaux, crèches, écoles et établissements scolaires.


ARS de Corse : "Les bons réflexes en cas de canicule"
L’Agence Régionale de Santé de Corse souhaite rappeler, notamment aux personnes fragiles ou sur exposées (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes et isolées, femmes enceintes, enfants, travailleurs exposés à la chaleur), les conseils en cas de fortes chaleurs :
 
– boire régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
– se rafraîchir et se mouiller le corps au moins le visage et les avants bras plusieurs fois par jour ;
– manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool ;
– passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
– éviter de sortir aux heures les plus chaudes
– éviter les efforts physiques ;
– maintenir votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
– penser à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide.
 
Ces gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer avant les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.
 
A la plage, et particulièrement pour les nourrissons et les enfants :
 - Ne pas s’exposer entre midi et 16 heures
- se protéger avec un tee-shirt, un chapeau, des lunettes de soleil
- Mettre de la crème solaire toutes les deux heures
- Boire régulièrement de l’eau.
 
 
Quels sont les symptômes des pathologies liées aux fortes chaleurs ?
 – Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer ;
– Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions
– Nausées, vomissements, diarrhée, soif ;
– Crampes musculaires ;
– Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C) ;
– Agitation nocturne inhabituelle.
 
En cas de survenue de ces symptômes, il faut contacter le 15 sans attendre.
Dans l’attente des secours, agir rapidement et efficacement :
 
- Transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui enlever ses vêtements ;
- L’asperger d’eau fraîche et l’éventer.
 
Pour toute information complémentaire, un numéro national d’information est mis à disposition du public : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe de 9h à 19h)
 
Le rôle spécifique de l’ARS auprès des établissements et services sanitaires et médico-sociaux
Le système d’alerte canicule et santé défini par le plan national canicule est activé depuis le 1 er juin. L’objectif est d’identifier les vagues de chaleur présentant un risque majeur pour la santé, évaluer l’impact sanitaire éventuel et fournir des éléments d’aide à la gestion.
Ce système repose sur l’analyse de données météorologiques par Météo-France. Tout l’été, l’ARS, en lien avec les préfectures, le ministère de la santé, et la CIRE (cellule d’intervention de santé publique France) :
 
- effectue une veille quotidienne des données biométéorologiques,
- évalue l’impact sanitaire éventuel de la vague de chaleur à partir des indicateurs de mortalité et de morbidité,
- coordonne les dispositifs prévus dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux.
 
En cas de prévision d’un épisode canicule, l’ARS pré-alerte les établissements sanitaires, les SAMU, les établissements médico sociaux et les services de soins à domicile.
En situation d’alerte canicule, l’ARS recueille et analyse quotidiennement les informations  sur l’impact sanitaire de la vague de chaleur et transmet ces données au ministère de la santé et aux préfectures.
 
 
Pour mémoire
Depuis avril 2017, le 116 117 est le numéro à composer pour joindre un médecin de garde aux heures de fermetures des cabinets libéraux (en semaine après 20h, le week-end et les jours fériés). Ecoute, conseil et orientations vers la solution la plus adaptée à votre état de santé vous seront donnés. L’ARS porte en effet une attention accrue à l’organisation de la permanence des soins en médecine ambulatoire.


https://www.corse.ars.sante.fr/canicule-forte-chaleurs



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 15004 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 19/12/2016 | 14555 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8855 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 44