Corse Net Infos - Pure player corse

ADEME : Les bons gestes écologiques en vacances


Rédigé par Marie MAURIZI le Vendredi 18 Août 2017 à 18:04 | Modifié le Samedi 19 Août 2017 - 00:39


Pendant nos vacances, n’oublions pas de respecter les espaces naturels qui nous accueillent et qui sont bien souvent très fragiles et sensibles à la présence humaine. Des touristes en grand nombre peuvent abîmer la flore et déranger la faune.


ADEME :  Les bons gestes écologiques en vacances
Les bons gestes à la plage
Ne vous aventurez pas dans les espaces clos et protégés
Certaines zones sont protégées pour laisser se développer la végétation. Si vous pénétrez dans ces espaces, vous risquez de marcher sur de jeunes pousses et d’altérer l’équilibre fragile des dunes.
Ne laissez pas traîner vos déchets
• Récupérez vos déchets, tous vos déchets ! Y compris les mégots de cigarettes, les chewing-gums... Pensez à toujours avoir un sac en plastique dans votre sac de plage : il servira à mettre vos déchets de pique-nique ou de goûter. Vous pourrez les trier et
les jeter en arrivant chez vous ;
• Évitez de laisser traîner des emballages vides (paquets de gâteaux, sachets...) et des sacs plastiques qui pourraient s’envoler et être entraînés vers la mer. Ce sont des dangers mortels pour la faune qui les confond parfois avec de la nourriture. Selon les Nations Unies, les déchets rejetés à la mer, principalement le plastique, seraient à l’origine de la mort, chaque année, d’un million d’oiseaux marins et environ 100 000 mammifères et tortues de mer.
.Ne mettez pas de crème solaire juste avant d’aller vous baigner L’huile solaire forme un écran à la surface de l’eau et ralentit la photosynthèse des végétaux sous-marins.
- Abandonnez votre voiture pour aller à la plage 
Vous avez le temps. C’est l’occasion de lâcher votre voiture au profit des transports en commun, du vélo ou de la marche. Vous réduirez les émissions de gaz à effet de serre. De plus en plus de communes proposent des infrastructures pour limiter le recours à la voiture durant les séjours : voies vertes, cyclables ou piétonnes, réseaux de bus, navettes... En plus, vous ferez des économies.

Les bons gestes à la montagne
• Ne partez pas à l’aventure hors des sentiers balisés. Certaines zones sont protégées et ne tolèrent pas de visiteurs ;
• Récupérez vos déchets, tous vos déchets ! Pensez à toujours avoir un sac en plastique dans votre sac à dos durant vos promenades : il servira à mettre vos déchets de pique-nique ou de goûter. Vous pourrez les trier et les jeter en arrivant chez vous ;
• Certaines activités comme le canyoning, l’escalade, le canoë-kayak, le deltaplane... peuvent avoir des impacts significatifs sur l’environnement, car vous dérangez la faune peu habituée à la présence humaine ;
• Respectez bien les différentes consignes énoncées. Certains secteurs ont établi des chartes pour informer les sportifs des consignes à respecter pour préserver les écosystèmes fragiles. De nombreux conseils à découvrir sur le passeport vert, créé par le programme des Nations Unies pour l’Environnement.

Les bons gestes à l’hôtel ou au camping
• Ne changez pas de serviette tous les jours. De nombreux hôteliers vous proposent de mettre vos serviettes par terre ou dans la baignoire pour indiquer que vous souhaitez les changer ;
• Ne prenez pas des douches trop longues ;
• N’utilisez pas de grandes quantités de savon, shampoing, etc. Ils sont parfois difficiles à éliminer par les systèmes d’épuration. Utilisez au maximum des produits éco labellisés plus facilement biodégradables et plus respectueux de l’environnement ;
• Triez bien les déchets. Renseignez-vous auprès de la réception de l’hôtel ou du camping pour connaître les consignes de tri.

Il faut savoir qu’un tiers de la population mondiale est privé d’accès à l’eau potable. Un Américain utilise en moyenne 600 litres d’eau potable par jour, contre 250 pour un Européen et 30 pour un Africain. Plus de 2,6 milliards de personnes ne bénéficient pas d’un
système d’assainissement basique des eaux usées et de nombreux pays n’ont pas forcément les infrastructures adéquates pour gérer les déchets. Il faut donc rester vigilants si nous ne voulons pas que nos vacances soient un poids supplémentaire pour le territoire que nous visitons.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47698 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434