Corse Net Infos - Pure player corse

ADEC, DIRECCTE et Pôle Emploi : Synergie totale pour le soutien de l’emploi en Corse


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mardi 11 Octobre 2016 à 17:03 | Modifié le Mardi 11 Octobre 2016 - 17:11


Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC, Géraldine Morillon, directrice de la DIRECCTE et Pierre Pelan, directeur de Pôle Emploi, ont tenu une conférence de presse mardi dans les locaux de l’Adec pour expliquer les dispositifs des aides à l’emploi après la création d’une plateforme territoriale « u pattu impiegu » le Pacte pour l’Emploi


 
« Le soutien à l’emploi en Corse constitue un véritable combat contre le chômage » a souligné Jean-Christophe Angelini en ouverture de la conférence, déclarant notamment : « Nous considérons que la Corse dispose de tous les atouts pour faire reculer le chômage… »
Le Conseiller Exécutif a évoqué le Pacte de l’Emploi qui s’articule autour de trois parties importantes, à savoir :
  • Mettre en synergie l’ADEC, la DIRECCTE et Pôle Emploi pour assurer une meilleure une meilleure adaptation des actions aux réalités du marché de l’emploi. A ces trois acteurs, s’ajoute un réseau d’acteurs de proximité (Missions locales et Cap Emploi)
  • Cibler efficacement les aides à l’emploi vers les publics qui ont le plus de difficultés à s’insérer sur le marché du travail et éviter ainsi que les aides publiques viennent parfois soutenir financièrement de simples transferts d’emplois d’une entreprise à l’autre
  • Simplifier les dispositifs de soutien ainsi que le parcours des entreprises pour permettre une plus grande réactivité de l’action publique
Complémentarité efficace
Pour Géradine Morillon, directrice de la DIRECCTE, le partenariat permettra des avancées significatives, « d’autant que la situation de l’emploi s’est améliorée depuis deux ou trois ans » a-t-elle précisé non sans évoquer la complémentarité, indispensable dans le travail et dans le temps.
« Le taux de chômage est en baisse, la demande d’emploi chez les jeunes est en baisse et on assiste, chez les séniors, à une inversion de la tendance. Une chose est sûre, ça baisse depuis près de trois ans et ce partenariat arrive à point nommé pour nous permettre d’avancer. Nous nous associons pleinement à cette démarche. Pour accompagner quelqu’un vers l’insertion, il manquait quelque chose : Le partenariat. Il favorise cette action.  
« L’idéal serait de trouver une solution durable pour les jeunes de l’île et dès lors, on se rend bien compte effectivement que la complémentarité est efficace » a déclaré pour sa part Pierre Pelagan, directeur de Pôle Emploi. Il a poursuivi : « Cette convention est faite pour aider ceux qui en ont le plus besoin avec la mise en place d’un parcours de formation et ainsi, réorienter nos budgets. Cela afin que le demandeur trouve plus rapidement, à la fin de son parcours, un emploi stable. Il nous faut s’asseoir tous autour d’une table et miser sur ce partenariat… »


Une plateforme pour quoi faire ?
  1. Des réunions mensuelles d’échanges d’informations et de données afin de permettre une plus grande adaptation des actions et d’initier des actions concertées au profit de certains publics ou territoires.
  2. Un protocole de partage des données collectées par chacun des partenaires permettant un suivi encore plus précis des entreprises et des emplois bénéficiant d’un soutien provenant de la CTC ou l’Etat dans le cadre des mesures nationales en faveur de l’emploi.
  3. Un espace d’échanges avec les autres acteurs de proximité afin de définir des actions communes pour assurer un meilleur suivi des actions et pour mettre en place des initiatives conjointes au service des entreprises souhaitant recruter.
Rappelons enfin que pour les aides à l’emploi, la CTC apporte une aide de l’ordre de 2 millions d’euros.
J.-F. V. 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4066 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3594 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10